Divers gens...

06 décembre 2016

M ou N ?..

Fou d'amour     

heart-29328_960_720

 

Elle: Tu la regardais bien souvent, la jolie jeune fille à la robe verte, assise en face de toi au dîner hier soir !

Lui: Bien sûr, sa robe était exquise et sa conversation également.

Elle: Ce n'est pas avec ce que tu gagnes, évidemment, que je peux rivaliser

Lui: Peut-être, mais faudrait-il d'abord que tu perdes ta multitude de kilos disgracieux. et il y a aussi ta conversation qui s'éleverait un peu si tu lisais autre chose que les balivernes que l'on trouve chez les coiffeurs.

Elle: Parce que tu crois être un mixte de Shakespeare et Brad Pitt ? Tu ne lis que le quotidien régional et quelques pectoraux ne feraient pas de mal à ta silhouette.

Lui: Je te défends de me parler comme tu le fais.

Elle: Je te parle comme j'ai envie. depuis vingt ans, j'ai tenu la maison, j'ai élevé les enfants, j'ai droit au respect, alors que tu m'as humiliée toute la soirée d'hier

Lui: Évidemment, vu ton physique, tu ne risque pas d'aller vers quelqu'un d'autre, il ne te remarquerait même pas

Elle: Ah, là, tu dépasses les bornes ! et c'est toi qui est ridicule car cocu, très cher, tu l'a été plus d'une fois

Lui: Tu dis n'importe quoi !

Elle: Te rappelles tu du chauffeur de car que nous avions lors de notre voyage en Andalousie, il y a dix ans ?et bien quand j'allais faire un petit tour après le repas, c'était dans sa chambre. Ah, Monsieur fait moins le fier ! Et quand il y a deux ans ton cousin Pierre est venu séjourner chez nous avec son ami Simon, j'ai extrêmement gâté Simon, si tu vois ce que je veux dire...

Lui: Mais tu n'es qu'une dévergondée, pour rester poli, car cela relève plutôt de la nymphomanie

Elle: S'il y a un obsédé sexuel ici, c'est bien toi. Tout le monde était au courant de ta liaison avec Colette, ta première secrétaire.

Lui: Et oui, ma chère, il faut bien mettre un peu de piment dans son existence quand elle est aussi terne. Ah, si j'avais épousé Marion, mon ancienne fiancée, tout serait tellement différent. Elle était belle, énergique, cultivée, imaginative, créatrice, une vraie fée

Elle: Alors que moi, je ne suis qu'un boudin avec le QI d'un poisson rouge, c'est bien ça?    

Lui: Tout à fait !                                                                           violente-dispute-dun-couple

Elle: Tu veux cette casserole d'eau bouillante sur le crâne ?

Lui: C'est cela, fais de moi un mari battu maintenant

Elle: Ce n'est pas l'envie qui m'en manque ! tu te permets de me faire des réflexions qu'auncune autre ne supporterait, alors que cela prendrait la nuit si je devais citer l'intégralité de tes défauts: tu es pingre, tu n'as jamais su évoluer dans ta carrière, tu as une famille absolument insupportable, tu es d'une laideur affligeante, tu ne fais strictement rien dans la maison, tu ne sais même pas changer une roue ! et ta culture ! Parlons en: tu ne finis même pas les livres que tu commences, tu n'es qu'un NUL ! Tu ne vaux rien !

Lui: Tu exagères, avec tes injures venimeuses. Et puis laisse ma famille en dehors de tout cela, ma mère est une femme remarquable

Elle: C'est ton portrait tout craché: c'est sa trivialité qui est remarquable

Lui: Je préfère ne rien entendre, pour changer de sujet: Où part-on en vacances cet été?

Elle: Au tribunal, pour divorcer

Lui: Mais enfin tu n'y songes pas, tu perds la raison ! Si nous n'avions plus nos incessantes disputes, nous nous ennuierions à mourir !

 

Signé: Sophie

Sophie

 

Et pour vous, c'est quoi l'amour fou ??!...

 

 

 

 

 

 

.

 

Posté par Divers Gens à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


29 novembre 2016

Aventures modernes !

Les Jeux Vidéo

 

S’il existe bien un art méconnu, c’est celui des jeux vidéo.

« Comment ça, un art ? » me direz-vous !

Eh bien oui, le jeu vidéo fait partie, au XXIème siècle, des métiers d’arts (à mon sens). Je vais vous en expliquer les raisons au fur et à mesure de l’article.

 

Commençons tout d’abord, par une petite définition du jeu vidéo :

« Le jeu vidéo est un jeu électronique qui implique une interaction humaine avec une interface utilisateur dans le but de générer un retour visuel sur un dispositif vidéo. » Wikipédia

 

Oui, on parle bel et bien de jeux, mais aussi de vidéo. Ce dernier point sera le plus important pour bien comprendre en quoi le jeu vidéo peut être considéré comme un art à part entière.

Petite liste des arts, au XXIème siècle :

1)      Architecture

2)      Sculpture

3)      Arts visuels (peinture, dessin …)

4)      Arts de la scène (théâtre, mime, cirque …)

5)      Danse

6)      Musique

7)      Cinéma (dont séries télévisées, téléfilms, … de part la mise en scène et le scénario)

8)      Arts médiatiques (radio, télévision, photographie …)

9)      Bande dessinée 

Vous remarquerez qu’il en manque un parmi ces 9 arts précités. Où est donc passé le jeu vidéo ? Eh bien en tant que tel, officiellement, le jeu vidéo n’est pas encore considéré comme un art.

Cependant, celui-ci regroupe plusieurs arts, sans forcément que vous le sachiez.

Il existe énormément de catégories de jeux vidéo, je ne vais pas tous vous les citer, mais on peut compter principalement sur les jeux de rôle, les « visual novel », les jeux d’aventure, d’action, ou encore même historique.

Le premier jeu vidéo connu, et pas des moindres, est « Pong », un très simple jeu de tennis de table où la balle, représentée par un carré, doit être renvoyé par les joueurs via leur raquette, représentées, elles, par de simples segments. On déplace ces raquettes de haut en bas (et bien sûr de bas en haut aussi !) pour se renvoyer la balle d’un joueur à l’autre par l’intermédiaire d’un joystick - parfois appelé « manche à balai ». Aucun bouton n’est nécessaire, juste le manche du joystick. La balle rebondit sur les raquettes, mais aussi sur les bords haut et bas de l’écran.

Pong[1]

Ce jeu vidéo est l’œuvre (oui, nous parlons bien d’œuvre lorsqu’on parle aujourd’hui de jeu vidéo) de Nolan Bushnell et Allan Alcorn, puis commercialisé par la société Atari en novembre 1972, ce qui développa le marché du jeu vidéo.

Cependant, Pong est l’inspiration directe du véritable premier jeu vidéo développé en … 1958 !

Ce premier jeu vidéo a été créé sur oscilloscope (analogique à l’époque !) par William A. Higinbotham et Robert Dvorak, au laboratoire national de Brookhaven, intitulé « Tennis for Two ». Celui-ci eu pour but de montrer les avancées technologiques au grand public lors des portes ouvertes du laboratoire. Personne ne savait alors que le premier jeu vidéo était alors né, et qu’un commerce florissant se développerait sur la fin des années 1980, puis dans les années qui suivirent, jusqu’à ce jour.

Tennis_For_Two_on_a_DuMont_Lab_Oscilloscope_Type_304-A[1]

Le jeu vidéo a donc … 58 ans ! En cela, nous ne pouvons ignorer purement et simplement le jeu vidéo.

Mais ce serait oublier les ancêtres du jeu vidéo public. Effectivement, le jeu vidéo n’est en réalité pas né en 1958, mais pendant la seconde Guerre Mondiale, comme programmes d'entraînements, de recherche dans certains domaines tels que l’intelligence artificielle, ou pour des démonstrations techniques. Ils sont développés pour un ordinateur précis et ne sont pas prévu pour être distribué. Toutes ces recherches étant privées ou militaires, il est alors impossible de déterminer la véritable date du jeu vidéo. Le premier jeu interactif connu date de 1947, et le premier jeu pour ordinateur imaginé est « Turcochamp », un programme de simulation de jeux d’échecs, développé par Alan Turing (célèbre mathématicien et cryptologue) et David Champermowne en 1948.

Nous venons de voir que le jeu vidéo n’est pas tout jeune, puisqu’il n’a non pas 58 ans comme dit plus haut, mais plus de 68 ans ! Je n’explique toujours pas en quoi le jeu vidéo peut relever des arts, mais Il me reste encore quelques points clés à vous dévoiler, espérant avoir éveillé votre curiosité et que vous ne vous êtes pas endormi sur ces points fondamentaux  de l’Histoire du Jeu Vidéo.

Nous l’avons vu, Atari a commercialisé le premier jeu vidéo en 1958, « Pong », et a développé le marché du jeu vidéo par le biais tout d’abord de bornes d’arcades, puis de consoles simple à brancher sur un téléviseur. Cependant, le jeu vidéo coûtait alors très cher a développé, l’électronique n’étant pas aussi développé qu’aujourd’hui. Le grand public n’avait souvent pas les moyens de s’acheter une console, tout le monde n’avait pas forcément un téléviseur chez soi, le jeu vidéo était encore méconnu du public, se demandant parfois en quoi les bouillies de pixels pouvaient être amusant. Ce fut un premier échec commercial. Le jeu vidéo fut sauvé une première fois par Nintendo dans les années 80-90, grâce aux consoles à cartouche, coûtant moins cher à l’achat pour l’utilisateur final (le joueur donc), les fameuses « Famicom » (« Nes » en Europe) et « Game Boy », 2 consoles 8 bits, l’une pouvant afficher quelques couleurs sur le téléviseur, l’autre étant une console portable noir et blanc avec un écran LCD qui pouvait afficher jusqu’à 8 niveaux de gris – donc sans couleur.

nes[1]   gameboy

 

Cependant, il y eu encore des échecs retentissant pour le marché du jeu vidéo, très mal perçu par les non connaisseurs, et apprécié que par une minorité de joueurs et une presse spécialisée. Je ne vais pas vous citer toute l’histoire, mais ce qu’il faut retenir, c’est que sans Nintendo, nous n’aurions peut-être pas droit aux jeux vidéo et à son marché exponentiel que l’on connaît aujourd’hui.

Le revenu mondial du jeu vidéo est estimé à 81.5 milliards de dollars américains en 2014, soit plus du double que le chiffre d’affaire mondial du cinéma en 2013. En 2015, il a été estimé à 91..5 milliards de dollars.

Le jeu vidéo pèse lourd aujourd’hui dans l’économie mondiale et ne peut désormais plus être ignoré. Cette année, la France à d’ailleurs reconnu les joueurs professionnels officiellement, ce qui permet aux plus passionnés d’entre nous (car oui, je suis un très grand joueur) de tirer des revenus tout en jouant à nos titres préférés.

Vous connaissez désormais quelques chiffres clés et un peu d’histoire sur ma plus grande passion. Je vais peut-être commencer à vous répondre à la question que vous vous posez tous : « Mais en quoi le jeu vidéo pourrait être considéré comme un art ?!? – Bon sang de bonsoir ! »

(Pas taper, je vais y venir !)

Tout le monde, de nos jours, connaît les jeux vidéo, mais presque personne ne sait comment il est produit. Si originellement, le jeu vidéo était simple (pensons à Pong et son ancêtre sur oscilloscope), il est aujourd’hui nettement plus complexe qu’auparavant.

Nous l’avons vu tout à l’heure, le jeu vidéo fut d’abord créé par des scientifiques pour des besoins précis, et était développé pour le grand public. Ce fut la naissance des jeux d’arcade, une première catégorie plutôt générale dans le jeu vidéo. Dans celle-ci, il n’y a pas d’histoire,  ou très peu, et tout l’accent est mis sur le « gameplay » (la façon de jouer). On doit alors avant tout trouver du plaisir à appuyer sur les boutons et faire bouger le joystick dans le simple but de jouer, et de rigoler. Les premiers jeux vidéos dit d’arcade, étaient souvent très difficile pour 2 raisons : la première, c’est que le jeu vidéo est à l’origine très coûteux à produire et qu’il était avant tout destiné aux salles d’arcades – car seules ces salles pouvaient se permettre d’acheter les machines dédiées aux jeux, 1 jeu équivalent alors à 1 machine, le concept de cartouche n’existait pas, les cassettes coûtaient plutôt chères et n’étaient ni fiables, ni rapides. Il fallait donc jouer en mettant une pièce dans la machine et rentabiliser l’investissement de l’établissement où vous jouiez. La seconde raison étant plutôt simple, les jeux étaient courts. Comme je l’ai dit précédemment, dans un jeu d’arcade, l’histoire est peu développée. Le tout conjugué donna tout de même naissance à de célèbres titres tels que « Pong » (encore lui !), « Space Invaders », « Donkey Kong » (qui donna naissance au très célèbre Mario », « Pac-Man », « Arkanoid », « Double Dragon », « Street Fighter » (toujours développé aujourd’hui sur borne d’arcade), « Zelda », et j’en oublie énormément, tellement il y a eu de jeux vidéo fabuleux dans les années 1980. Pour le moment, nous ne sommes pas encore dans l’œuvre artistique.

salles-arcade-17-fengyunzaiqi-shanghai-chine[1]

Petit à petit, les créateurs de jeux vidéo développèrent le côté histoire pour rendre les jeux plus immersifs, et ne s’arrêtèrent plus au simple gameplay. Il y eu donc des scénaristes qui étoffèrent les équipes de développement, puis, avec le temps, les graphismes commencèrent à devenir important grâce notamment aux avancées technologiques  - la puissance des calculateurs devenant de plus en plus importante et de moins en moins coûteuse.

Il fût donc important de prendre au sein des équipes de développement des infographistes, puis par la suite des animateurs (des personnes qui réalisent les animations des objets et des personnages).

Dans ces temps reculé où les jeux vidéo en étaient encore à leurs balbutiements et connaissaient déjà une certaine concurrence, il a fallu rajouter des spécialistes en effets spéciaux dans les équipes pour faire plus joli que son voisin et mieux immerger le joueur dans son jeu.

De nos jours, les plus grands titres sont d’un réalisme étonnant, nous pouvons citer dans les derniers titres les plus réalistes « Watch Dogs » 1 et 2, très gourmands en puissance de calculs, mais aussi très réalistes et immersifs.

WATCH_DOGS® 22016-11-29-10-56-32

Le jeu vidéo contient donc divers métiers essentiels aujourd’hui à sa création : des infographistes qui nous créent de jolis personnages et des décors époustouflants, des scénaristes pour nous mettre sans dessus-dessous et nous écrire de plaisantes histoires, des animateurs pour nous faire des animations des plus réalistes via entre autre la technique de la « motion capture » (capture de mouvements par l’intermédiaire de caméras et de capteurs sur le corps, utilisé entre autre dans le cinéma),parfois des historiens (« Assassin’s Creed » par exemple) pour coller au plus près de la réalité ou de s’en inspirer très fortement, des concepteurs d’interface pour nous permettre d’utiliser au plus aisément les commandes et les menus de jeu, des auteurs/compositeurs pour les musiques permettant d’ajouter de l’émotion (angoisse, peur, joie, rires, ou parfois même neutre, colère, etc. …), des bruiteurs pour les sons d’ambiance, les programmeurs chargés de mixer le tout ensemble, les testeurs qui sont là pour aider à la cohérence du titre, tester la jouabilité, apprécier ou non le visuel …

Avec le temps, la compétition de jeux vidéo se créa par l’intermédiaire des bornes d’arcades (« Street Fighter »), puis de l’ordinateur via notamment « Starcraft » (Blizzard Entertainment) ou encore « Quake 3 » (Id Software) donnant de fortes récompenses (on parle de millions de dollars pour le vainqueur). C’est alors la naissance des joueurs professionnels. Avec l’avancée des technologies en réseaux, et notamment le développement d’Internet, il existe une autre catégorie de joueurs, parfois amateurs, parfois professionnels, les streamers, qui diffusent leur partie en ligne par l’intermédiaire des plateformes telles que Youtube.com ou Twitch.tv.

 

Comme vous pouvez le constater, le secteur du jeu vidéo regroupe énormément de métiers (tous n’ont pas été cités, tels que les comédiens, les doubleurs, les maquettistes, ou même des cinéastes, eh oui !), et possède de nombreux corps de métiers se rapportant aux arts.

Je vous pose donc la question, chers lecteurs/chères lectrices, le jeu vidéo peut-il aujourd’hui être considéré comme une œuvre artistique ou doit-il simplement être considéré comme une des plus grosses industries mondiales ?

 

Signé : Zebra

win_avatar2

Posté par Divers Gens à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 novembre 2016

Du "choeur" à l'ouvrage !

chorale 3

Cela fait déjà 15 ans que je participe à la chorale de Saint Jean !

Au début, ça n'a pas été facile de me joindre à un groupe pour chanter; Tout d'abord, il a fallu s'intégrer, ensuite travailler chaque chanson.

Début difficile mais prometteur pour tous les participants. Il faut dire aussi que l'on se sent moins seul de chanter en groupe;

Appuyé par plusieurs chanteurs et musiciens, l'oiseau fait son nid. Encouragés, on participe à des rencontres inter-chorales au sein de la structure dans laquelle nous évoluons.

Pas de répit pour les choristes; Chaque semaine, nous nous retrouvons le Mardi pour préparer la fête de Noël, entre autres.

Accompagnés par les guitaristes et l'accordéoniste, tout cela prend forme pour donner un spectacle qui n'a jamais menti sur son contenu.

Cela nous procure beaucoup de plaisir et j'espère que cela en procure aussi aux spectateurs.

A très bientôt pour ceux qui veulent rejoindre la chorale et par avance, bonne fête de Noël 2016 à tous !

 

Signé:

Buddy Blues

Buddy Blues

Posté par Divers Gens à 14:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

15 novembre 2016

Un canard ça "trump" aussi énormément !

 

 

Joke

 

 

Oh Donald ! Quelle bonne surprise tu nous as faite

En devenant enfin le roi du monde !

Nous n'aurions pas supporté ta défaite

Car nous savons que tu ne feras rien d'immonde.

 

Déjà ton physique nous plaît

Avec ta chevelure blond-roux

L'on sait que tu sauras panser nos plaies

Et où y a-t-il marqué qu'une femme doit décider ? Où ?

 

Donald

Toi, tu sais ce qu'il nous faut

Nous aimons ce que tu aimes

Nous haïssons ce que tu hais

Ceux qui te critiquent ont tout faux.

 

Tu as réussi ta vie, tu es devenu riche

Cela prouve largement ta valeur

Que tu n'as pas dans la tête un pois chiche

Enfin du changement est arrivée l'heure !

 

Donald, nous prions pour toi

Pour que tu restes tel que tu es

Car tu n'as que des qualités

Nous respecterons ta parole car tu es notre roi !

 

Alléluia ...

 

Signé : Sophie

Sophie

 

Si vous aussi vous souhaitez nous faire part de votre félicité quant à ce résultat d'élection, faites le nous savoir en commentaire.

Bonne semaine malgré tout, et courage ...

Posté par Divers Gens à 15:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2016

Au p'tit bonheur, la chance...

Voici donc, après une semaine d'attente insoutenable, l'objet de nos débats de la semaine dernière: LE HASARD !

 

Dés rouges

 

Tout a commencé à la lecture d'une revue, dans laquelle un journaliste se proposait de faire un voyage entièrement régi par le hasard.

Seulement voilà, comment ne pas être influencé par ses expériences, ses goûts, ses souvenirs lors du choix de la destination ?

La réponse a été, paradoxalement, de tout programmer à l'avance !

Ainsi, la gare de départ a -t-elle été tirée au sort depuis son salon, puis, le choix de la destination à été "décidé" avant le jour J (ex; troisième déstination affichée au tableau de la gare en partant du haut) enfin, le chemin à suivre, une fois arrivé, était détaillé sur un road-book (première rue à droite, en sortant de la gare d'arrivée, puis première à gauche, etc etc...).

A l'issue de ce voyage, le journaliste prénommé Michel, arriva en haut d'une colline située en Normandie et découvrit.... le Mont-Saint-Michel !

 

Mont-Saint-Michel

 

La réflexion que cela peut susciter, n'est-elle pas que, pour qu'il y ait hasard, il faille s'y préparer, ou, à l'inverse, que nos actes ne sont jamais dictés par le seul hasard?

Prenez une feuille, vous avez deux heures !!!

 

Signé: R2B2

 

Par bon ou mauvais hasard, l'on m'a demandé un texte sur le hasard. Comme c'est bizarre...

s_aec04_-_cm_-_louis_jouvet_-_2_-_501

Pour certains, tout est hasard, le hasard ne se commande pas. je suis plutôt de cet avis. Quand le hasard fait bien les choses, ce peut être pour la vie (s'il s'agit d'une rencontre par exemple).

Si le hasard est contre vous, attention au pied cassé !

 

 

Signé: Aurélie

 

 

L'apparition de la vie sur tere est une succession de milliers de hasards sur des milliers de hasards, pendant des millions et des millions d'années !

d2214d55885da4bea9495dd372c0f547

Signé: Fair Play

 

 

Le hasard n'existe pas, il n'y a que destin.

2207_test

Signé: Zebra

 

 

Le hasard est la rencontre de deux séries causales. exemple; il fait beaucoup de vent, une ardoise se détache et vient heurter un pot de fleurs sur une fenêtre, le pot tombe sur la tête d'un monsieur qui se rendait chez son pharmacien.

240_F_49692336_H7mZC4pHYBFeFBantsfyCBgliJGqIY6Q

Il ne faut y voir l'intervention ni du diable ni de dieu.

Ni les chats noirs, ni les échelles n'y font rien, ce ne sont que deux réels qui se rencontrent ou se fracassent.

Preuve que le destin n'existe pas, les prophéties sont toujours fausses.

On se forge un grand destin à force de volonté et le hasard n'y fait pas grand chose, et les destins tristes sont faits d'occasions perdues.

 

Signé: Sophie

 

Le hasard est un mot d'origine Arabe, il régit notre vie entière.

comme le dit Mallarmé: " Un coup de dés jamais n'abolira le hasard".

La vie est-elle apparue par hasard?

ce qui nous arrive est-il du hasard?

Suis-je né par hasard?

Ma vie est-elle complètement régie par le hasard ou est-elle écrite à l'avance (Prédestination)?

Ma vie est-elle le résultat de mon karma, comme le pensent les Hindous et les Bouddhistes (métempsychose)?

Voilà quelques questions existentielles qui dépassent notre entendement !

13031642-isolated-hand-with-religious-symbols-icon-on-white-background-Stock-Vector

Signé: Fred

 

Le hasard, c'est bien ça.

On est dans un endroit où il se passe des choses imprévues;

En prévision d'un évènement possible; A l'aventure, c'est le plus grand des hasards, d'une manière tout à fait fortuite.

Comment savoir à l'avance ?

tete-chauve-avec-point-d-39-interrogation_318-49294

Signé Buddy Blues

 

Voici donc le fruit de nos réfléxions !

Et vous, que pensez vous du destin , du hasard, de la réincarnation, etc etc ?...

 

Réfléchissez bien, et vous aurez la réponse à plusieurs de ces questions métaphysiques grâce à Lapin Blanc qui a pris une semaine de vacances pour écrire un article de fond sur le sujet.

A dans deux semaines! (pour cause de jour férié à venir) !

 

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:34 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


18 octobre 2016

Brainstorming !

Aujourd'hui, le temps qui nous était imparti est déjà terminé sans que nous n'ayons pu publier quoique ce soit. Cependant, après avoir débattu d'un sujet hautement philosophique (ce qui nous change), nous tacherons de vous en faire profiter la semaine prochaine.

Un indice ?

Il sert ou dessert ... (ou fromage et l'addition) !

 

Et donc ... à la semaine prochaine !!!

Posté par Divers Gens à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2016

Pourquoi une entorse au blog ?..

Le Mardi 13 septembre dernier, à la place de l'atelier blog habituel, nous avons été convié par le service des sports de la mairie de Tours à une journée d'initiation au Kin-ball.

Ce sport, encore méconnu en France, nous arrive tout droit du Canada, pays dans lequel il est déjà pratiqué à haut niveau.

Alors cékoidon le Kin-ball?

Le principe:

Un énorme ballon de 1,2m de diamètre ne pouvant être tenu seul autrement qu' en équilibre.

Trois équipes (une couleur pour chacune) de 4 joueurs sur le terrain.

Une équipe engage.
Pour ce faire, trois réceptioneurs tiennent obligatoirement le ballon, un genou à terre.
Le serveur, avant de frapper dans la balle doit annoncer haut et fort "Omnikin", puis la couleur de l'équipe avec laquelle il joue ce coup.

kinball

Si la balle est récupérée par l'équipe annoncée, le score ne bouge pas et c'est à elle de servir.
Si la balle tombe par terre avant d'être récupérée, les joueurs qui ont servi marquent un point.
Mais, si il y a erreur dans l'annonce, engagement pendant l'annonce ou toute autre irrégularité dans l'annonce, les deux autres équipes marquent un point.
A savoir que l'énorme ballon peut être récupéré avec n'importe quelle partie du corps.

KINBALL2_20131025133951


Voilà, vous connaissez le principe !

Et bien très franchement, c'est super drôle à pratiquer. Ça speed, ça galope, ça complote, ça feinte, et tout ça est très ludique!

Pour info, sachez que l'équipe de saint Jean s'est brillamment classée 2ème sur les douze équipes participant au tournoi.

Si vous avez l'occasion de tester ce sport, allez y, ça vaut le coup.

Pour être tout à fait complet, ce sport comporte malgré tout quelques risques puisque R2B2, suite à une mauvaise réception, s'est (brillamment également) fait une magnifique entorse qui lui a valu trois semaines de plâtre (ce qui a, car à quelque chose malheur est bon, permis à Sophie de souffler un peu !).

 

Allez, rien de mieux qu'une petite vidéo pour se faire une meilleure idée !

Coupe du monde de KIN-BALL® 2009 Masculin

 Bonne semaine à tous !

 

Posté par Divers Gens à 15:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

04 octobre 2016

No man's land ...

 

Rouge Zone

 

Un thème majeur en LA mineur

Lamine heurts et douleurs,

Mélancolie gagne au gré de son bief,

Mêlant collines et montagnes en son relief.

 

La dérive impalpable

Ruisselante de rivières en océans,

Goutte à goutte devenue torrent,

Dont l'ouïe est responsable.

 

Sonnent cuivres et cordes aux quatre vents 

A la tierce voix, une quinte de toux

Gâche ma houle aux creux violentsoscillation

Un vague instant. Voile mon ciel en roux !

 

Quand tristesse, au reflet de courage,

Quand ? M'emporteras-tu ? Je n'ai plus pied,

Quand de courroux mon âme sera rage ?

Quant à toi ! Gare à l'herbe de dessous tes pieds.

 

Rousse violence, mal invisible

Incurable aux bonheurs, capsule et sirop,

Prends garde à mes ressources… nuisibles

Et vois qui tient la barre de mon redoutable vaisseau.

 

A choisir je partirais en guerre, canons et flammes,

Où, de ce combat, le nerf sera le temps nécessaire

Pour éduquer mon enfant et dire à ma femme,

« J'ai fait ce que j'ai pu pour être bon mari et père »  

 

Alors rouquine rancœur qui m'anime

Repasse sous quelques décennies pour me prendre,

Je n'ai pas fini mon œuvre et bien que magnanime,

Il te faudra beaucoup d'efforts pour, à l'usure, m'étendre.

 

Quelques notes encore me replonge dans mes songes,

Emportés par le courant puis le DO caresse le SOL de fin.

Dans mon lit, sur mon front, l'infirmier passe une éponge,

Je lui susurre qu'avec la mort je viens de faire une mise au point.

 

stock-illustration-19684098-musique-wave

 

Signé : Lolo.

 

Posté par Divers Gens à 15:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2016

Petit exercice automnal ...

 

Des débuts difficiles !

 

Il commença par prier le grand All A.

En regrettant amèrement où il était tom B.

Il buvait, jouait, forniquait sans cess C.

Pourtant, il s'était conduit adolescent sans cé D

Aux exemples des voyous de sa cité bâtiment E.

bretigny-big

Mais quand il arrêta ses études, il devint ou F !

Il jouait aux jeux vidéos, passait son temps à man G.

Il dealait un peu de tout y compris du H.

Il faisait pleurer sa mère, insultait sa mam I.

Il trouva bien un travail mais n'y était pas le jour J.

Il fut suivi par la police car c'était un K.

Mais là tout allait changer car il était tombé devant L.

Il ne mit pas longtemps à lui dire "je t' M" !

Tout ce qu'il était avant, il le prit en N.

Il redevint droit et visa même très O.

Il était enfin avec famille et société en P.

Il se mit à la poésie, écrivit même des haï Q.

Elle était folle de lui, elle en avait tout l' R.femme orientale

Ils allaient à la patinoire, et faisaient plein de S.

Ils se rencontrèrent en début d'é T.

Et dès l'Automne, il travaillait au resto U.

Elle était étudiante, tôt le matin il fallait se le V.

Bientôt ils se marièrent, elle portait une robe orientale : wao W !

Elle lui confia qu'elle était née sous X.

Elle lui dit "je voudrais un enfant !", il répondit "allons- Y" !

Ils construisirent leur vie sans avoir besoin qu'on les Z ...

 

Signé : Sophie.

Sophie

 

Sophie qui a été bien inspirée souhaiterait savoir comment se nomme cet exercice littéraire, et vous invite à nous envoyer les vôtres !

Bonne semaine et bon courage aux fans de Bernard Menez qui sont susceptibles de lire ce blog car ils sont immobilisés ...

Posté par Divers Gens à 15:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2016

"Blog" à part !

Le blog de Divers Gens est un grand tentacule sanguinaire car on y a parlé de vampires.

pieuvre

Le blog de Divers Gens est un grand tentateur du péché de gourmandise car on y a parlé de tarte au citron meringuée.

tarte au citron meringuée

Le blog de Divers gens est fait par un groupe de vieux, de jeunes, de semi-vieilles, de jeunes et élégantes dames.

the-muppet-show-image

S'il vous intéresse c'est que vous avez du goût...

Vive le blog !

Signé : Aurélie.

Aurélie

 

 

 

Aurélie étant partie, comme d'habitude, fumer sa cigarette, nous en profitons pour vous dire que le blog est l'un des meilleurs moments de la semaine.

 

Et à la semaine prochaine pour un autre meilleur moment ...

Posté par Divers Gens à 15:31 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :