Divers gens...

23 août 2016

Boire un petit "cou" c'est agréable !

 

 

Surprise en Alabama

 

La bière était tiédasse dans cet infâme troquet

Où j'avais voulu m'arrêter par bêtise

Les tables étaient grasses, les gens déguenillés

Cela sentait le graillon et l'anis

Mon dieu que j'étais loin de mes lieux habituels !

J'en repris une deuxième en demandant de la glace

On se croyait à l'époque des pionniers et non à l'heure actuelle

1024px-Nighthawks_by_Edward_Hopper_1942

Mais tout à coup elle entra avec grâce

Elle était belle à faire tomber

Comment une telle créature pouvait vivre en ces lieux ?

Je ne peux toujours pas l'expliquer

Elle s'assit sur la banquette, bien au milieu

"La voiture rouge est bien à vous ?"

Me demanda-t-elle après m'avoir salué

"Je fais de l'auto-stop, je veux partir de ce trou

Si vous pouviez m'emmener je vous en saurais gré !"

Ce qui fut dit fut fait

Je l'ai conduite, la nuit tombait

Elle voulut s'arrêter acheter un briquet

A son retour je sentis une piqûre dans la nuque

Et je tombais tout de suite dans un sommeil profond

Beaucoup plus tard on me ramassa sur le bas-côté

Une ambulance lançait ses lancinants "Pin-pon"

En arrivant, je me vis dans une glace

On m'aurait donné 90 ans environ !

Et j'avais deux trous à la base du cou !

Elle m'a pris 60 ans ! Je suis dans un hospice

Il y a quand même un vieil ordinateur

Et j'ai découvert qu'elle est arrivée aux USA avec le Mayflower !

vampire_diana_blood_by_darkest_b4_dawn-d6dfhrv

 

Signé Sophie.

Sophie

Posté par Divers Gens à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


09 août 2016

Harmonie et couleurs à l'écrin de Chinon

Le-retour-lumineux-de-Pascale-Gourdon_image_article_large

(Photo extraite du journal "La nouvelle République)

 

Pascale Gourdon est une artiste peintre qui expose régulièrement à Chinon depuis trois ans.

Cette année elle présente essentiellement ses oeuvres de 2014.

Elle nous dit : " Peindre... Une envie pressante et impérative de créer".

Ce sont ses voyages, ses rencontres et l'intuition qui nourrissent ses créations.

Lorsqu'elle peint, plus rien n'existe. Seul compte le présent, le bonheur intense d'être dans l'instant, d'être ici et maintenant, le sentiment aigu d'exister, elle se retrouve et se découvre.

A mon avis, son travail de peintre est une véritable thérapie. Ce qui me plaît dans sa façon de peindre, ce sont ses oeuvres très colorées, lumineuses, par touches aériennes de ses pinceaux.

J'en ai pour preuve le tableau que je me suis offert, ayant pour titre: "La gratitude", avec beaucoup de lumières, de beaux personnages éthérés, et aussi des étoiles.

Ses oeuvres sont originales, d'autant plus qu'elle ose écrire quelquefois sur certains de ses tableaux !

Si vous souhaitez découvrir son oeuvre, nous vous invitons à aller visiter son site, dont vous trouverez l'adresse ci-dessous:

www.pascalegourdon.com

 

Signé: Kimberley

Kimberley

 

Bonne semaine !

Posté par Divers Gens à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2016

"La Grenouille et la Tortue" de Max Ernst.

Au mois d'Avril 2016, nous sommes allés visiter l'exposition Max Ernst à l'écomusée du Véron à Savigny, car à la fin de sa vie, il a passé treize ans à Huismes, avec sa dernière femme : Dorothea Tanning.

DSCN4782

(Dans cette toile, le serpent ne représente pas le mal)

Max Ernst (1891-1976) est un sculpteur et peintre allemand qui a vécu dans divers pays et beaucoup à Paris.

Max Ernst

A Savigny, avec le Maire et tailleur de pierres Chauvelin qui parlait couramment allemand, il s'est intéressé à la taille du tuffeau.

DSCN4771

DSCN4778

Les deux plus belles pièces sont une sculpture de grenouille en bronze, très connue des Amboisiens car elle figure plusieurs fois sur une fontaine de la ville, ainsi qu'une tortue.

DSCN4774

DSCN4777

Nous vous signalons une visite guidée organisée le Dimanche 25 Septembre à 15h pour vous familiariser avec sa vie et surtout vous conseillons de surfer rapidement sur internet pour avoir une étendue plus large de son oeuvre.

at-the-first-clear-word-1923

couple_surrealiste_Ernst

dyn002_original_433_520_pjpeg_2646967_0293a79adbb6b1d69087ee6e6f9d1fe5

the-entire-city-1935

 

A la semaine prochaine où nous retrouverons avec une indicible joie notre compère qui s'est goinfré de tapas tout l'été !!!

Posté par Divers Gens à 15:50 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2016

Vamos a la playa !

Pour cause d'absence pendant deux semaines de R2B2 et Lapin Blanc, vous n'aurez pas le plaisir de nous lire ces deux prochains Mardi.

Nous avons donc décidé de nous replonger dans l'ambiance des vacances en vous proposant différents univers, symbolisant pour chacun de nous l'arrivée des congés !

 

Fair-Play:

" L'eau de mer a toujours été mon élément. J'ai passé les vacances de mon enfance à Pentrez plage..."

 leparoux-pentrez-plage-1-appartement-5-personnes

 

Fred:

Patrick Coutin - J'aime regarder les filles

 

R2B2:

Pêche sur la Vienne en bateau...

 

Prof pour rire:

"Une plage des Landes où, avec mon frère et un copain, nous avons connu notre première amourette..."

1608596-foret-landaise

 

Buddy blues:

"les doigts de pieds...? Vivent les vacances !"

DSCF0697

 

Sophie:

Prescription pour bien commencer ses vacances

Prendre trois alexandrins le matin, bien à jeun                                                                                                   

ca59-professionNe pas oublier les deux distiques pairs, en milieu de matinée           

Mélanger à votre repas deux octosyllabes le midi

A seize heure, deux distiques impairs

Au repas du soir, la même chose qu'à midi

Au coucher, six alexandrins lancinants, plutôt XVII ème siècle

Dans la nuit, si réveil, un ou deux haïkus

A renouveler ad vitam aeternam

 

 

 

 

 

Petit message subsidiaire, entre nous:

Regardez bien la photo suivante, vous y trouverez un lapin caché.

85bb84bf-26c2-4347-90ef-d585666eb351

 

Bonne semaine à tous, et surtout bonnes vacances !!!!

 

Posté par Divers Gens à 14:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2016

Panne des sens

Il nous manque encore beaucoup de textes sur les sens, notamment le goût. Mais les vapeurs des sens nous montant à la tête nous préférons passer à autre chose, après ces dernières "inspirations"....

 

La vue:

A quoi servent les yeux?

Cela dépend des espèces et des circonstances.Pour beaucoup de mammifères, par exemple, la vue n'est que le troisième sens, par ordre de "valeur de survie", loin derrière l'ouïe, et surtout l'odorat.

Il ya toutefois des exceptions. D'abord, la vue est essentielle pour tous les "chasseurs à vue", qui doivent repérer avec précision la direction et la distance de leurs proies.

C'est ici qu'intervient non seulement l'acuité visuelle, mais aussi la vision binoculaire, qui constitue pour toutes les espèces le moyen principal d'évaluer la distance d'un objet. L'exemple le plus spectaculaire est celui du caméléon, avec ses yeux à "tourelles" qui pivotent indépendamment, et pointent l'insecte convoité avec la précision d'un  télémètre de char d'assault. On remarque d'ailleurs que le prudent reptile augmente encore la précision de son évaluation en balançant la tête de droite à gauche, avant de lancer le "lasso" de sa langue.

caméléon

Il est aussi une classe entière d'animaux pour laquelle la vision est de loin le sens principal: les oiseaux. On s'en rend compte à la taille relative de leurs yeux. Or, chez la plupart des espèces, ces yeux sont situés sur les cotés de la tête, leur axe optique faisant un angle parfois supérieur à 120 degrés. Et, contrairement à ceux des mammifères, les yeux des oiseaux sont fixes dans leurs orbites.

Signé: Fair-play

 

Le toucher:

Je suis dans le giron de ma mère, elle me donne le biberon.

Quelle sensation intense d'avoir l'estomac rempli de ce nectar lacté.

Je quitte son corps chaud et affectueuxlot-de-clipo-ancien-tres-bon-etat-90-pieces-environ-1011191682_L

Pour aller sur la moquette bien épaisse de mon parc

Là, une multitude de choses m'attendent

Mon Schtroumpf bleu tout doux, tout doux

Des clipos oubliés par mon frère, tout juste bons à mâchouiller         

Des figurines un peu gluantes, toujours à mon frère

Et puis, depuis quelques temps, un cube

Sur une face, il y a de la moquette blanche et le dessin d'un agneau

Sur une autre des picots verts

Sur une autre, du velours à grosses raies

Sur une autre encore, des bulles comme du savon

Sur une autre, il y a un miroir

Et sur la dernière une grande queue rêche, pleine de petits drapeauxlilliputiens-86191

Mais il n'y a pas que cela, il y a ma tétine bien sûr

Des livres en tissus multicolores

Une poupée en plastique doux et robe en dentelles

Et puis tout à coup, j'en ai assez: ces objets me sont trop connus

J'émets un petit cri, puis un plus grand, maman va venir

Elle me prendra dans ses bras, je pourrai jouer avec ses cheveux

Oh mince, c'est papa qui va me piquer avec son menton mal rasé !

 

Signé: Sophie

Sophie

 

Le toucher (bis):

 

Touche à tout, touche-pipi ou pas touche !60517589

Touche de piano, blanche ou noire

Touche de couleur, jaune ou bleue

Touché au coeur ou par la grâce

Toucher des miettes ou le gros lot

Toucher au but ou toucher le fond

Touché-coulé ? Là, je botte en touche...

 

Signé: R2B2

 

Sur ce, bonnes vacances à ceux qui en prennent dès la semaine prochaine (n'est-ce pas Lapin Blanc ?...), et pour les autres, à Mardi !

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


28 juin 2016

Parlez-en "sens" tabou !

Amis lecteurs nous vous laissons découvrir le sens que nous avons choisi cette semaine ...

 

 

Je m’éveille peu à peu paresseusement,

Aussitôt commence le ronronnement

Jasmine est sur moi et me palpe doucement

Je la caresse et apprécie sa chaleur

Elle se déplace mais est légère comme une plume

Tout à coup, ma main effleure ses bébés

Tout n’est que luxe, calme et volupté

Les petits se chamaillent pour téter leur mère

C’est un spectacle émouvant

Cela est rassérénant

Comme si rien ne pouvait arriver d’alarmant

Mais tout à coup un bruit.

Quasimodo se précipite sur nousJasmine

Ses grosses pattes nous bousculent

Il est lourd et se met à aboyer

Son poil est rêche et ses ongles piquants

Je me lève, le chasse et ferme la porte

Je retourne me faire dorloter par mes félins

Et ils jouent avec mes cheveux

La langue de Jasmine est rugueuse

Mais cela n’a pas d’importance car elle est affectueuse

Ma petite moquette ambulante

Ma tigresse de poche.

 

Sophie

Sophie

 

"Toucher"

Du latin toccare.

Sens grâce auquel on perçoit toutes les sensations cutanées. Par exemple présence d'objets, pression, froid et chaleur.

Ça peut être aussi le caractère du jeu d'un instrumentiste. "Botter ou dégager en touche" : envoyer le ballon hors du terrain.

Être marqué par ceux à qui l'on plaît. Parler incidemment ou brièvement (en toucher un mot).

Et pour terminer touche à tout : enfant qui touche tout ce qu'il voit, adulte qui se disperse en toute sorte d'activités.

toucher

 

Buddy Blues

Budy blues

 

Le toucher nous permet d'apprivoiser le monde qui nous entoure. Le toucher est un sens primordial surtout pour les aveugles ; il leur permet de lire le Braille car le Braille est une suite de points représentant des lettres. Le Braille se trouve sur les médicaments qu'on achète à la pharmacie.

Braille

Le toucher est aussi présent chez nos très très proches cousins les primates. Il est présent pendant leur période de reproduction et dans des scènes de la vie quotidienne comme l'épouillage.

épouillage

 

Fred

 

Tension palpable

 

Mon pied s'enfonce dans cette masse rouge dont la viscosité me provoque un haut le cœur, je décide de le retirer mais sans succès, l’épaisse matière gluante m'aspire littéralement la cheville.

Bientôt englouti jusqu'au genou, je décide de tirer un grand coup pour m'extirper de ce piège, malheureusement plus je tire, plus l'effet de ventouse m’attire. La hanche vient d'être happée. Allongé, cherchant à ramper, unissant mes forces pour trouver la solution, pour m’évader, je glisse.

La sueur coule de mon front, tombant à grosses gouttes sur le sol qui m’échappe et je glisse toujours, inexorablement, vers cet enfer collant, chaud et humide.

Pas de temps à perdre, mon nombril vient de disparaître dans cette mélasse. Le temps m'est compté, je bouge le moins possible, il faut réfléchir, vite. Mais rien à faire, je suis avalé petit à petit. Je pense désormais à tout ceux que j'ai de plus cher tandis qu'à l’instant T, je suis dedans jusqu'au cou. Remuant frénétiquement, je m'époumone alors, en vain, de quelques « aidez moi » qui résonnent dans cet endroit sombre et moite avant mon ultime inspiration quand, enrobé totalement, mes cris s'étouffent.

Dans un hurlement strident, mes yeux s'ouvrent alors.

Du bout des doigts, je redécouvre mon corps brûlant et en sueur ainsi que le coton, rassurant, des draps. Je me recouche, encore haletant, il est 4h12, la fièvre s’atténue peu à peu. Ce n'était qu'un mauvais rêve.

sable mouvant

 

Lolo

 

La semaine prochaine, c'est la séance de rattrapages !!! Tout le monde est invité à participer, y compris Zida (qui n'a pas laissé de commentaire la semaine dernière) et R2B2 (qui nous a lâchement abandonné sans rien produire, et sans même nous prévenir).

Sinon pour les autres : bonne inspiration et n'oubliez pas l'écran total !!!

Posté par Divers Gens à 15:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2016

A vous de voir !

Après l'odorat, nous vous proposons nos regards sur la vue.

 

Voyons voir ! "Quel adage" !

Mais voir quoi ? Quand on est miro.

Eh bien je vais vous dire; porter des lunettes, ou mettre des lentilles, c'est bien difficile pour s'y habituer.

Dans un magasin en train de faire mes courses, je choisis un article. Je passe à la caisse, une belle brune me fait payer l'article.

Et bien vu, je n'avais pas vu, elle avait elle aussi des lentilles.

Buddy Blues.

Budy blues

 

La vue est un de nos sens les plus importants. Il nous permet de percevoir le monde qui nous entoure. Sans la vue on ne pourrait que lire du Braille. Mais notre vue est limitée et dépend de notre espèce. On ne peut pas voir les microbes, les acariens, les virus, les bacilles. C'est dommage, car si notre vue était plus perfectionnée, il n'y aurait plus de maladies, plus de SIDA, de syphilis, d'hépatite, de tétanos, d'Ebola, de Zika, de malaria ... On pourrait les attraper, les tabasser et les éliminer.

Fred.

 

Les lilas que je vois ce sont mes yeux

Mes yeux ce sont les lilas que je vois,oeil

Comme dirait le poète un peu.

Quand c'est trop beau on en perd ses mots.

Avec les yeux qu'est-ce qu'on en voit du Beau !

Pauvres aveugles, et vive l'occuliste !

Aurélie.

Aurélie

 

Photos-synthèse

 

Se souvenir du moment, d'un monument, des premiers pas de l'enfant de papa, de maman.moines-cell4

En mat, en argentique, en numérique, selfie, jaunies, noir et blanc, instantanées ou en voie de développement.  

Se souvenir des pays, des paysans, des paysages, bien mieux qu'un long discours.

Pour mémoire, de l'Histoire et histoire de … se souvenir de petits et grands, microscopiques, macrographiques, panoramiques, astronomiques, dans l'optique d'élargir les horizons.

Se souvenir des chambres noires, des lumières rouges, des bornes jaunes révélatrices des couleurs de chaque époque.

Faire une pause vingt quatre ou trente six fois même, pour une couverture ou un album, se focaliser, obsédé par le détail où l'effet flou du filtre fait que c'est foutu.

Immortaliser enfin le passé, le présent et le futur et se rendre compte que l’harmonie composée par les Êtres et l'Auxiliaire reste à voir.

Lolo.

 

Bonne semaine à tous !

Posté par Divers Gens à 15:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2016

Bonjour à tous !

En raison de la participation de plusieurs membres du blog à la journée inter-chorales organisée à l'hopital de Saint Benoit, nous ne pourrons publier notre article hebdomadaire.

Nous vous présentons donc nos excuses pour cette nouvelle défection et vous disons à la semaine prochaine !

98312604

Posté par Divers Gens à 09:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 juin 2016

Dis moi ce que tu sens, je te dirais qui tu es ! (bis)

Pour continuer notre article débuté il y déjà trois semaines, voici la suite de la production bloguesque concernant l'odorat !

 

CLAIR-OBSCUR

Un banc blanc accueille ma carcasse fatiguée, éreintée, abattue et lasse.

Une pause méritée dans une journée tourmentée, chercher, haletant, l'issue, l'échapatoire espérée, abandonner, dépourvu de force.

Fermer les yeux, viser la quintessence, à l'apogée, trouver enfin, par chance, la fragrance, la fréquence du bonheur convoité, au milieu du tumulte de la modernité.

L'olfaction en action, l'espace d'une fraction de seconde, nous téléporte en ce lieu rassurant où rien n'est important sauf l'instant.

Cette fugace éternité achevée, sourire aux lèvres, se lever et repartir en quête, requinqué par cette trêve en son être.

vkfy58zt

LOLO

Submergés de travail et au regard de ce dernier texte "Loloïen", honteux de l'éventuelle production improvisée qu'ils auraient pu vous faire lire, Lapin Blanc et R2B2, ont décidé, lâchement de jeter l'éponge.

C'est la première fois et donc, l'équipe, dans sa grande bonté, leur pardonne. Mais que ce soit la dernière fois, hein ?!.... ( En même temps, on n'a pas le choix).

 

Bonne semaine à tous !

Posté par Divers Gens à 15:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 juin 2016

Dollarphotoclub_75730115

 

Toute l'équipe du blog tient à présenter ses excuses aux accros de "Divers gens" qui n'ont pu déguster leur petit article hebdomadaire.

En effet, en raison d'une nécessité de service, il nous a été impossible de nous réunir pour tenir assemblée, comme chaque Mardi.

La semaine prochaine, promis, nous serons là !

 

Posté par Divers Gens à 09:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]