Divers gens...

24 avril 2018

"Je pense, donc je suis ... "

L'idée du jour (voire du siècle !) proposée par R2B2 était que les blogueurs se définissent par une ou deux citations ou maximes, célèbres ou inventées.

 

- Herbette propose un exercice mental pour concrétiser ses rêves : "Visualiser et imaginer votre bonheur, et il deviendra réalité."

 

- Fred est beaucoup plus prosaïque et pragmatique : "Charité bien ordonnée commence par soi-même."

 

- Buddy Blues reste plus sibyllin : " Tu préfères être un hippopotame avec le cerveau d'Einstein et donc personne le sait, ou, poser pour Vogue et avoir le Q.I d'un saucisson et là, tout le monde le sait ?" 

                                                  "Tu préfères avoir des dents musicales, quand tu manges c'est la cacophonie, c'est très casse-couilles pour les autres, ou, que ça fasse un bruit de sonnette de vélo chaque fois que tu clignes des yeux ?"

 

- R2B2 reste fidèle à lui-même : "Un pour tous, tous pour moi !" 

                                               "En boucherie comme sur la route, rien ne volvo !"

 

- Lapin Blanc confirme sa grande humilité : "J'ai les goûts les plus simples du monde,  je me contente du meilleur." ( Oscar WILDE)

                                                                 "On n'est jamais si bien servi que par soi-même !"

 

- Sophie a fait preuve comme à son habitude d'imagination constructive et optimiste : " Tant va la cruche à l'eau, qu'à la fin elle s'y mire et se dit que bien que sotte, elle pourrait trouver une besogne qui la rendrait beaucoup plus riche!"

Puis revient à un fondamental : " Dieu est mort, Marx est mort, et moi, je ne me sens pas très bien non plus ! " (Woody ALLEN)

 

- Notre joyeuse étudiante s'est prêtée au jeu : "On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une ! " 

                                                                    "Vaut mieux être détesté pour ce que l'on est, que d'être aimé pour ce que l'on n'est pas."

 

index

A vos citations ! Bonne semaine à tous.

 

 

Posté par Divers Gens à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 avril 2018

Quand Martini ne me saoule pas...

Giovanni Battista MARTINI (Giambattista), moine franciscain, est né et mort à Bologne (1706-1784).

Padre_Martini_1

Je vais vous parler d'un musicien hors du commun, mathématicien, historien, et théoricien de la musique. Il vivait entouré de 17 000 volumes dans sa bibliothèque qui renfermait tous les anciens maîtres de la polyphonie.

Il écrit d'inombrables oeuvres musicales, notamment des sonates d'orgues, de clavecins, et dans le domaine religieux se reflètent ses dons de contrapuntiste et de polyphoniste.

Johann-Christian BACH, et Wolfgang Amadeus MOZART, furent ses élèves.

En fait, maître de chapelle à la basilique St François, il traita tous les genres musicaux. Voici ce qu'était MARTINI, un grand musicien pratiquement inconnu du grand public !!!

PS :

- Polyphonie : Technique de l'écriture à plusieurs voix, plusieurs parties.

- Contrapuntique : Technique de composition qui consiste à superposer plusieurs lignes mélodiques selon les règles de cette technique.

Buddy Blues

Budy blues

Giambattista Martini: Toccata for Trumpet and Organ (Original Version)

 

Bonne semaine à tous, même à ceux qui ne nous lisent plus !

 

 

Posté par Divers Gens à 15:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

10 avril 2018

Et si un jour ...

Sur la proposition de notre joyeuse étudiante présente ce jour, chacun de nous va tenter d'exposer ce qu'il souhaiterait faire, réaliser ou vivre au moins une fois dans sa vie !

Voici en vrac ce qui nous est venu à l'esprit :

 

- Apprendre qu'on a trouvé un vaccin contre le SIDA et avoir des enfants pour ma perpétuation.

sida

- Assister au concert du nouvel an à Vienne et diriger le plus grand orchestre de France.

1845840_3_f1c9_l-orchestre-philharmonique-de-vienne-le-1er_0aff3253344ba323a4cfb36408ea25d4

- Aller aux Galapagos voir la faune la plus diversifiée au monde, et peindre un tableau magnifique.

W7157-EXO-EquateurGalapagos-TUILE1

- Avoir autant d'humour que R2B2 et avoir un palace à New York.

new york

- Visiter le Japon et prendre assez rapidement ma retraite.

(Image)-image-Japon-25-it_70546755-not-found-09032017

- Faire un pèlerinage à Göteborg au volant d'une P1800 et vivre définitivement sur l'eau.

1961-1973-volvo-1800-left-side-view

 

Nos fidèles lecteurs sauront sans aucun doute rendre à César ce qui lui appartient et nous proposer leurs aspirations les plus folles en retour !

Bonne semaine à tous et toutes ...

 

Posté par Divers Gens à 15:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2018

Enfin seul...

Aujourd'hui, nous nous sommes posé une question existentielle:

Quels sont les 5 objets que nous amènerions avec nous si nous devions passer le reste de notre vie sur une île déserte !

 

d715c637-4015-43af-882a-ddae823af6fb_560_420

 

Fred a choisi:

- Un panier (pour ramasser les champignons)

- Une canne à pêche

- Une bêche

- Des graines de légumes

- Une gaule pour faire tomber les fruits des arbres

 

Buddy Blues a choisi:

- Une pelle

- Des graines de légumes

- Une loupe

- Des planches

- Des clous

 

Herbette préfère:

- Une couverture

- Un couteau

- Un briquet

- Une lampe de poche

- Ses lunettes

 

Lapin Blanc choisit:

- De la musique (sans savoir sous quelle forme)

- Un couteau

- Un rasoir

- Une boite d'allumettes

- Du dentifrice

 

R2B2 prendrait:

- L'oeuvre complète de bernard Ménez

- Le catalogue Volvo

- La collection de la revue "La pêche et les poissons"

- Un poster de Buddy Blues jouant de  la trompette

- Une beuchigue, pour l'exercice

 

D'ailleurs, en cherchant une photo d'île déserte, nous sommes tombés sur une histoire assez incroyable dont nous souhaitons vous faire profiter.

Bonne semaine et survivez bien !!!

 

 

 

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 mars 2018

Vlan !

Après ce long silence en partie du à la technologie défaillante, nous pouvons enfin éclairer le monde de nos lumières (sauf R2B2 qui a encore oublié de rendre sa copie).

 

Le délinquant entra dans la pièce, fouilla tous les tiroirs, pris le pognon, le flouze et même le pinard !

En voyant tout ce souk, tout ce bazar, j'ai fermé la porte.

 

Signé : Fred

Fred

 

Tous les mardis de la semaine j'attends le livreur de marchandises. Je suis tout seul au déchargement, je compte les colis et je regarde leur provenance; immuable depuis quarante ans, je suis toujours à la réception, mais aujourd'hui c'est un jour à part. C'est mon dernier jour de travail !

C'est l'heure de l'apéro, patron et collègues font partie de la cérémonie d'adieux ...

J'ai rendu les clés de la réserve et j'ai fermé la porte.

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

K. et moi, on s'est rencontrés à l'hôpital. Là-bas, rien à redire, il était gentil comme tout. De retour dans ma maison, je lui ai envoyé des textos et puis je lui ai donné mon adresse. En pleine nuit, il est venu me demander de l'argent, que je lui ai refusé. Il ne voulait pas s'en aller alors, je lui ai proposé de le raccompagner en voiture. Il a accepté. Quelques semaines plus tard, j'ai eu droit à une seconde visite nocturne et je l'ai raccompagné également.

Un jour, j'allais mal, et ma mère était là. Il est venu et est passé par la fenêtre pour entrer. Les voisins ont appelé les gendarmes. Ils sont venus et l'ont arrêté.

Ma mère m'a emmenée chez elle, j'ai laissé ma maison et j'ai fermé la porte.

 

Signé : Herbette

 

Cela faisait presque dix ans que j'avais fermé la porte lorsque nous nous sommes rencontrés. Nos débuts ont été un peu compliqué ; tu vivais la nuit et moi le jour, tu m'apportais des contraintes supplémentaires alors que je croulais déjà sous la charge mentale, mais tant d'amour en retour.

La vie pour toi était une course contre le temps pour laquelle tu n'as même pas tenu deux ans.

Alors hier matin, j'ai déposé une dernière caresse sur ton corps inerte au poil encore duveteux, et j'ai fermé la porte.

 

Signé : Lapin Blanc

 

J'attendais son retour impatiemment, j'avais la télé en fond sonore mais étais très en colère. Il arriva sans faire de bruit vers deux heures du matin et parut étonné de me voir encore debout, j'avais un peu trop bu et fumais cigarettes sur cigarettes. Aussitôt je me mis à hurler à propos de son attitude depuis six mois, lui rappela nos quinze ans d'amour avant ce qui était manifestement une liaison. Ses retards, ses mensonges, le nouveau parfum que je ne reconnaissais pas sur ses chemises, les allusions à peine dissimulées de nos amis et de ses collègues. Comme il ne s'attendait pas à cela, il resta bouche bée.

Soudainement je me levais et lui déclarais que je demandais le divorce. Je me dirigeais vers la chambre, marqua un temps d'arrêt puis asséna "et bien sûr, je garde le chien ! "

Et j'ai fermé la porte.

 

Signé : Sophie

Sophie

 

Bonne semaine à tous et Joyeuses Pâques !

Posté par Divers Gens à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


27 février 2018

Quand y en n'a pû, y en a encore....

On continue sur notre lancée, surtout car Buddy blues et Lapin Blanc ont oublié de rendre leur travaux !

Au fait, ce devait être un texte qui se termine par " et j'ai fermé la porte...", que nous vous invitons à rédiger de votre côté. (Lolo, si tu nous écoutes...;-))

 

En attendant, quelques fonds de tiroirs...

 

Un Suisse fait visiter son pays à un ami Belge. Tout à coup, ils tombent sur le "bar de la marine".

Le Belge s'esclaffe: " Mais vous n'avez pas la mer, en Suisse?!!! "

Et son ami de lui répondre: " Et alors ??? En Belgique, vous avez bien des maisons de la culture ?!..."

bar-marine-3

 

Un homme croise son ami d'enfance qui descend d'une voiture de luxe.

Il l'interpelle et s'étonne de cette apparente réussite financière.

Son ami lui répond que c'est depuis qu'il a arrêté de boire; Il a juste rapporté toutes  les consignes des bouteilles.

 

Deux bonnes soeurs font du stop lorsqu'elles voient arriver une superbe voiture rouge, un coupé sport conduit par une femme avec un chapeau et un foulard bleu turquoise autour du cou.

La voiture s'arrête et les soeurs demandent à la conductrice de les déposer 15 kilomètres plus loin.
En chemin, Soeur Thérèse demande à la conductrice comment a-t-elle fait pour avoir un aussi joli sac de voyage.

La conductrice lui répond " J'ai fait deux fois l'amour avec le même homme"

Soeur Catherine demande à son tour comment elle a fait pour avoir d'aussi jolis chaussures...

La conductrice répond "C'est en faisant l'amour quatre fois de suite avec le même homme"

Soeur Catherine se retourne alors vers soeur Thérèse et demande à sa collègue "Mais comment a-t-elle fait pour avoir une si belle voiture ???"

La conductrice répond "c'est en faisant l'amour quinze fois avec le même homme !"

Alors vociférantes et estomaquées, les deux bonnes soeurs s'écrient en choeur " Il nous a bien eu le curé avec ses porte-clés !!! "

blonde-belle-femme-dans-des-lunettes-de-soleil-assis-en-voiture-rouge-pres-de-la-mer-concept-de-vacances-bonheur-liberte-voyage-en-route-sur-le-beau-jour-d-39-ete-ensoleille_2221-703

 

Et pour finir, la blague de notre étudiante d'une semaine:

Deux oeufs discutent dans un frigo.

L'un dit à l'autre: "dis donc, t'es poilu, toi !"

Et l'autre réponds: " Je suis un kiwi, blaireau..."

 

A la semaine prochaine !

 

 

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2018

Chantons sous la pluie ... et rions sous la neige !

Comme Buddy Blues s'est plaint de l'ambiance "tristounette" de nos dernières publications, nous avons décidé de lui faire plaisir en publiant quelques "poilades" de notre connaissance.

Nous espérons qu'elles ne vous laisseront pas de glace !

 

Un petit chat se met à tousser beaucoup. Il va donc à la pharmacie, et le pharmacien lui demandant ce qu'il veut, il répond : "un sirop pour matou !"

 

Un couple de nonagénaires va au restaurant.

Le serveur demande à la femme :

"Qu'est-ce qui vous ferez plaisir ?

La dame répond : un poulet rôti !

Le serveur : très bon choix madame, et pour le légume ? ...

La dame : ben la même chose, il prendra aussi un poulet rôti !"

 

La scène se passe à Lourdes. C'est un jour faste ! Un aveugle vient de plonger dans la piscine miraculeuse, et il en ressort en criant ; "je vois, je vois !"

Une sourde s'est baignée au même endroit et elle se met à crier ; "j'entends, j'entends !"

Alors un paralytique se précipite dans le bassin avec son fauteuil roulant et quand il ressort il a deux pneus neufs !

 

Une vieille dame lit son journal. Tout d'un coup elle voit une voiture sur le toit. Elle appelle son mari et lui dit qu'il y a eu un grave accident près de chez eux. Le mari arrive et retourne le journal en disant : "enfin nigaude, tu tenais ton journal à l'envers !"

 

Qu'est-ce qu'un pessimiste ?

Un optimiste qui a de l'expérience.

 

Qu'est-ce qu'un bossu sans bras ni jambes ?

Une madeleine.

 

Un homme se présente chez un médecin car il ressent une énorme fatigue. Le généraliste fait un check up et l'interroge :

- Est-ce que vous dormez bien ?

- Très bien !

- Est-ce que vous mangez bien ?

- Oui, cinq ou six fruits et légumes par jour.

- Avez-vous une activité sportive ?

- Je suis à vélo toute la journée.

- Et au niveau des rapports sexuels ?

- Eh bien 2 à 3 ... !

- Par jour ? Mais c'est beaucoup trop ! C'est ça qui vous fatigue !

- Oh mais non pas par jour ...

- Par semaine ? Ça me parait très correct !

- Ah non pas par semaine ...

- Par mois ? Mais ça me semble très insuffisant cette fois !

- Mais vous savez docteur, pour un p'tit curé de campagne, c'est déjà pas mal !

 

A quel moment la poule souffre-t-elle le plus de l'arrière train ?

C'est quand elle passe du coq à l'âne !

 

smiley  smiley2

 


Nous attendons bien entendu les vôtres !

Posté par Divers Gens à 16:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2018

Sans détours, le retour...

Cette semaine, deux membres du groupe ont fourni l'effort de travailler sur le thème proposé la semaine dernière, à savoir, "LE RETOUR"...

 

C'est le retour des jours sans fins.C'est le retour des jours sans lendemains. Des tourments incessants. Des grandes rêveries sur ce que l'on aurait pu faire de sa vie. C'est le temps des arrêts sur image. Tous les mauvais souvenirs se bousculent, tous les regrets, tous les remords. Énervements et insomnies.

C'est le temps du bilan, et il n'est pas fameux. Le moment où l'on ressent tellement d'écoeurement sur soi-même qu'on a à peine la force de se lever. C'est le moment des idées noires, très noires. C'est le retour de la lucidité.

Le médecin me l'a interdit, mais j'étais quand même mieux avec mes bouteilles de Calva. D'ailleurs il me vient à l'dée qu'il m'en reste quelques unes à la cave.

Allons vite quitter cette humeur nauséabonde.

4_7144

 

Signé: Sophie

Sophie

 

J'étais parti depuis des années. J'avais laissé mon pays. Quand je suis revenu tout avait changé. Je ne connaissais plus personne. Les anciens étaient partis, les jeunes avaient pris leurs places.

Le paysage était devenu plus aride à cause du changement climatique. On était dans le centre de la France mais on aurait cru être dans le Sahara.

sahara

Il y avait des cactus, des palmiers, des figuiers de barbarie. Il n'y avait plus de prairies, il n'y en avait plus besoin car tous les paysans avaient disparu. Les gens manquaient de tout car les grands groupes comme Lactalis ou Sodiaal avaient fait crever tous les producteurs laitiers. C'était désormais à eux de subir le même sort.

 

Signé: Fred

Fred

Posté par Divers Gens à 15:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2018

C'est pas parce qu'on se tait, qu'on n'a rien à dire !

Puisque 2018 verra probablement notre talent croître jusqu'à vraisemblablement un prix littéraire, voici les prémices des futurs grands classiques !

 

Il ouvrit la bouche et aucun son n'en sortit. Il n'était pas philosophe, il n'était pas mathématicien, il n'était pas psychologue, c'était tout simplement un cri étouffé au Chili sous Pinochet !

Signé : Buddy Blues

 

Il ouvrit la bouche et aucun son n'en sortit, car il était muet, et s'appelait Bernardo. C'était le domestique de Zorro !

Signé : Fred

 

Il ouvrit la bouche et aucun son n'en sortit. Il faut dire que le paysage, baigné de lumière turquoise ondulante, était à couper le souffle. Des vallées, des plaines, des rochers abrupts que des taches de couleurs vives éclairaient ça et là ...

Il l'avait suivie jusque là, sans hésiter, brutalement, violemment.

Elle s'était arrêtée à quelques mètres de lui et le fixait effrontément.

Il ouvrit à nouveau la bouche mais la referma aussitôt. Des torrents d'eau salée semblaient vouloir l'envahir. Il tendit la tête vers la lumière, jeta un dernier regard à cette sirène immobile, et dans un coup de rein rageur se propulsa vers le ciel. Lorsque sa tête creva la surface de l'eau, il prit une violente bouffée d'air et hurla à la vie. Enfin ...

Signé : R2B2

 

Il ouvrit la bouche et aucun son n'en sortit ... la lame froide avait probablement perforé ses poumons. Elle le regardait avec ce doux sourire qu'il avait tant aimé. Ce fut la dernière image qu'il vit avant de partir.

Signé : Lapin Blanc

 

Il ouvrit la bouche et aucun son n'en sortit, tellement il était émerveillé, il était dans un immense champ de blé. Il était un peu étourdi, sali par la terre et le corps un peu douloureux; en jouant, il était tombé dans un vieux puits, il avait dévalé plusieurs centaines de mètres et il devait s'estimer heureux d'être entier. Mais là n'était pas le miracle, c'est plutôt qu'apparemment il était sur une autre terre ou une terre parallèle. Celle d'où il venait était totalement stérile à cause des dérèglements climatiques. La végétation avait disparue et l'on mangeait des pains d'on ne savait quoi. Il restait d'ailleurs peu d'humains et c'était mieux ainsi car tous se faisaient la guerre. Les quelques blocs de pays n'échangeaient plus rien. Après avoir bien participé économiquement et politiquement à l'effondrement du vieux monde. Tous les grands travaux avaient été stoppés. Il y avait eu des guerres fratricides, des épidémies, et beaucoup d'assassinats commandités par l'état. Bref ! La terre avait l'aspect d'une vieille décharge totalement à l'agonie.

Et là une terre blonde à l'infini, comme il n'en avait vu que sur internet. Tout était beau, l'air était pur. Il marcha longtemps vers de grandes serres pleines de fruits et de légumes magnifiques. Plus loin s'étendaient des élevages d'animaux dans une belle herbe verte. Très loin, il aperçut la ville aérienne, un robot lui apprit à utiliser un petit avion et il pu visiter cette mégalopole ensoleillée composée d'habitats et surtout de beaucoup d'espaces communautaires, il y avait des aires de jeu et d'énormes piscines, toutes surveillées par des robots sympathiques, polis et efficaces.

Quand il fut à terre, il fut emmené vers un dirigeant qui lui expliqua qu'en effet, il était dans une autre dimension, sur une terre née bien après la nôtre et qui s'était servi de notre exemple pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. Ici pas de prison, pas de police, jamais de conflit et aucun travail, ce sont les savants qui avaient permis cela et ils étaient considérés comme des idoles.

Alors, s'armant de tout son courage il dit enfin ce qui lui tenait à coeur : "puis-je rester et aller chercher ma soeur, mes parents et mon chien ?"

Le dirigeant tiqua un peu pour le chien car il n'y en avait pas sur la planète "volupté", mais se dit qu'en fait, c'était une occasion à saisir.

Signé : Sophie

 

Et sinon ... bonne semaine !

Posté par Divers Gens à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 janvier 2018

Bouche cousue !

Pour cause de réunion tardive, nous n'aurons pas le temps de publier aujourd'hui la totalité du travail demandé aux participants de ce modeste blog.

En contrepartie, cela nous donne l'opportunité de vous soumettre un petit exercice littéraire, qui comptera au bac (coef 6), et que donc vous avez tout intérêt à réussir.

D'ailleurs, nous pensons particulièrement à nos habituels commentateurs, que nous espérons en bonne santé puisque nous n'avons pas de nouvelles...! ;-)

 

Le sujet est le suivant:

 

CONTINUEZ CETTE PHRASE : IL OUVRIT LA BOUCHE ET AUCUN SON N'EN SORTIT...

 

Vous avez une semaine.(C'est mieux que quatre heures, et ne trichez pas)

 

x240-uqu

 

 

Posté par Divers Gens à 15:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :