Divers gens...

30 octobre 2018

Porque te vas...?

Chers lectrices et lecteurs, nous avons eu beaucoup de plaisir (et de parties de franches rigolades) à partager avec vous ces nombreux moments de détente grâce à ce modeste blog.

Les meilleures choses ayant une fin, nous vous informons que R2B2 a lâchement décidé de quitter ce navire pour monter à bord d'un autre, voisin de ponton, à savoir celui de l'ATRH.

Lapin Blanc et R2B2 ayant été à l'origine de ce journal, et l'ayant porté à bout de bras sans défaillir pendant presque six longues années, il apparaît difficile de continuer à tenir ce blog dans l'esprit qui était le sien, sans l'un ou l'autre de ses "parents" !

Aussi, sans connaître précisément son avenir, "Divers Gens" va-t-il provisoirement cesser d'émettre après aujourd'hui, pour peut-être renaître ponctuellement au gré des évènements, ou plus régulièrement mais sous une forme qu'il restera à définir.

Les derniers matelots à bord du navire (Buddy blues, Fred, Herbette et Sophie) vont eux aussi pouvoir prendre un peu de repos, avant de peut-être vous retrouver et ouvrir un nouveau chapitre.

Nous remercions encore une fois tous nos lecteurs, et plus particulièrement les plus fidèles: Zida, Agathe Zeblouse, Pro Fesseur Emmanuelle,Toutencouleurs, Kierkegaard, Tophepremier, Lolo, Bruno et nous en oublions sûrement. Merci à eux pour leurs encouragements, leur fidélité mais aussi leur humour, humour auquel toute l'équipe était attachée !! (Et de toutes façons, nous avions atteint nos objectifs d'audience puisque ce jour même, nous avons passé la barre symbolique des 50 000 visites !)

Malgré cette catastrophique et dramatique nouvelle, nous vous souhaitons tout de même de passer une agréable semaine/année/décennie, et vous disons à bientôt, sur un air moderne, porteur et entraînant !!!

George Benson - Give Me The Night (Official Music Video)

Signé: Toute l'équipe du blog

 

maxresdefault

Posté par Divers Gens à 15:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]


09 octobre 2018

Tout est bon dans le Layon !

Saint-Lambert-du-Lattay, ça vous dit quelque chose ?

Nous oui, puisque c'est dans ce charmant village du Layon que s'est déroulé un mini séjour pêche auquel participaient six gens divers sous la haute autorité de R2B2 et d'une de ses collègues.

Au programme, pêche dans la matinée et découverte de cette belle région dans l'après-midi.

Concernant la pêche stricto sensu, il faut bien avouer que ce ne fut pas miraculeux même si chacun des pêcheurs a tiré son épingle du jeu en mettant au sec quelques poissons ...

20180925_113216

20180926_150412

 

En dehors de cette friture, deux spécimens un peu plus conséquents ont été piqués à savoir une anguille et surtout une très belle carpe commune.

IMG_36061 20180926_101745

 

Mais finalement là n'était pas l'essentiel puisque nous en avons surtout pris plein les yeux grâce à l'équipe des Cachalots de l'Hyrome, l'association de pêche locale qui nous a offert les droits durant toute la durée du séjour et proposé de superbes spots !

20180926_085856

20180926_112400

20180926_141113

20180926_144401

Encore merci aux deux Jean-Jacques (respectivement trésorier et garde privé) pour leur disponibilité, leur gentillesse ainsi que leur aide dans la préparation de ce séjour !

Pour info : http://www.fedepeche49.fr/pecher-en-maine-et-loire/les-associations-de-peche/les-pecheurs-amateurs-a-la-ligne/les-cachalots-de-lhyrome-et-du-layon/

Mais nous avons aussi pu découvrir certains trésors cachés comme le village de Chalonnes sur Loire ...

20180926_171327

20180926_171611

20180926_171811

20180926_172106

20180926_172131

20180926_172211

20180926_173623

 

... ou le joli village d'artistes de Rablay sur Layon :

20180927_095828

20180927_100045

20180927_100101

20180927_100125

20180927_100150

20180927_100219

20180927_100242

20180927_100411

20180927_100551

20180927_100634

20180927_100841

20180927_101112

 

Et d'ailleurs pour conclure ce sujet de façon artistique, nous vous proposons de découvrir les oeuvres d'une artiste locale de notre connaissance, fidèle commentatrice de notre modeste blog.

Voici son site :

http://maryselisa.fr/

Allez-y donc faire un tour pour découvrir l'étendue de son talent et régalez-vous, c'est cadeau !

Bonne semaine ...

 

Posté par Divers Gens à 15:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

02 octobre 2018

Les artistes sont lâchés dans la nature !

Le Jeudi 20 septembre, dans le cadre de la grande fête du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, quelques divers gens ont été conviés à participer à la création d'une oeuvre de "Land Art" sur le site de Saint Benoit La Forêt.

Le land art consiste à créer dans la nature, et avec la nature. La matière première est fournie par la nature, mais c'est aussi cette dernière qui dicte la mise en place définitive de l'oeuvre choisie.

Robert Smithson et sa célèbre monumentale spirale de Jetty est un des précurseurs de ce mouvement né dans les années soixante :

Spiral-Jetty-courtesy-of-thelivingmoon

C'est ainsi que Herbette, Lapin Blanc, R2B2, ainsi que quelques autres, ont pu, sous la houlette de l'artiste Cathy Hareng, réaliser une spirale positive !

20180920_102406

20180920_120808

20180920_121243

 

20180920_121328

20180920_122604

20180920_121845

 

 

Si cet art vous interpelle, vous pouvez aller jeter un oeil sur le site de Cathy:

http://nenuphart.ateliers.free.fr/

 

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2018

Les mondes parallèles ...

Pour cette semaine, nous vous faisons pénétrer dans une dimension méconnue, étrange et parfois angoissante. Suivez-nous ! Et si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à faire de même (50 pages minimum, n'est-ce pas R2B2 ?!).

 

Je vous parle de ce sujet car j'ai découvert que les âmes de mes défunts vivaient toujours à mes côtés. Ils peuvent faire bouger les objets en traversant la distance espace temps. Ainsi, un jour, je voulais fermer une fenêtre, quand une force inconnue poussa à ma place. Quand je vais m'asseoir dans mon salon, les bouteilles tremblent sur le guéridon.

J'y crois vraiment et je rage de ne pas en savoir plus sur ces personnes qui veulent intervenir dans ma vie. Je crois que ce sont leurs âmes qui nous entourent, peut-être leur doit-on des comptes ?

Ame_forte_X-MS

 

Signé : Herbette

 

Après un long voyage dans les Amériques, je fis l'acquisition en Normandie d'un superbe manoir avec vue sur la mer. Je comptais écrire un livre sur mon long périple sur ce continent. mon achat fut rapide car la demeure était remarquable et le prix à ma portée car mes mines d'or me permettaient un certain standing.

Le manoir était meublé avec goût et je laissais tout dans l'état. Il était isolé mais ce n'était pas pour me déplaire et l'air de la mer me ravissait. Je m'installais et commençais une longue dissertation sur la constitution américaine.

La végétation était agréable avec beaucoup de fleurs et nous étions au printemps.

Une dame du coin venait s'occuper de l'entretien : Mme Hortense.

Une nuit, bizarrement j'entendis des pleurs dans la chambre d'à côté mais pensais aussitôt qu'il s'agissait de mon imagination.

Un autre jour, je découvris un magnifique bouquet de roses rouges dans l'entrée et Mme Hortense m'affirma que cela ne venait pas d'elle.

Un soir, je découvris la table dressée pour deux personnes avec des lys et des chandeliers allumés. Cela m'étonnait beaucoup mais je n'y faisais pas trop attention. Puis je vis des objets déplacés, des rideaux tirés, des livres ouverts ...

Je fouillais dans des papiers retrouvés dans une armoire et découvris un mini historique de la maison. Sa dernière habitante était une demoiselle qui se prénommait Laure, il y avait son portrait, elle était magnifique et s'était suicidée à l'âge de 25 ans, à la suite de sa rupture avec un entomologiste. Je commençais à penser à Laure et regrettais de ne jamais l'avoir rencontrée.

Mais je continuais mon travail qui était maintenant des poèmes d'amour. Un soir, revenant d'une promenade, je découvris une feuille sur mon bureau avec, cette note en rouge : "j'aime beaucoup vos écrits, je rédige moi-même quelques poèmes que je vous confis" et avec cela une liasse de feuillets un peu jaunis. Quelle ne fut pas ma stupéfaction et je m'empressais de parcourir ces magnifiques vers qui valaient mille fois mieux que les miens.

Je me mis à lui écrire et à lui raconter ma vie, elle fit de même et cette relation épistolaire me comblait pleinement. Un soir, elle me laissa un mot : "maintenant, je veux vous rencontrer. Venez dans mon boudoir, ce soir, avec une bouteille de champagne".

Je suis resté fébrile toute la journée et à 20 heures, je pénétrais dans la chambre mauve. Elle était là dans un vêtement magnifique mais légérement suranné et j'étais interdit devant tant de beauté. Elle avait un charme fou et des petites mimiques d'un autre âge qui la rendaient originale et pleine de fantaisie.

Et voilà, cela fait quarante ans que nous filons le parfait amour en écrivant des livres à quatre mains. Elle n'a pas pris une ride, elle me succédera et j'espère qu'elle n'aura pas de liaison avec le futur propriétaire. Nous n'avons jamais fréquenté personne mais nous nous suffisions à nous mêmes. Mme Hortense et sa fille qui lui succéda ne révélèrent jamais notre secret par discrétion et amitié.

Je ne me suis jamais expliqué sa présence, elle non plus. Peut-être qu'avec son suicide elle était interdite de paradis; en tout cas elle m'en a fourni un.

Laure

 

Signé : Sophie

Sophie

 

Bonne semaine à tous et bon séjour à R2B2 qui nous a lâchement abandonnés pour aller se la couler douce au bord de l'eau ...

Posté par Divers Gens à 16:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 septembre 2018

Voilààààààààààààà, c'est finiiiii...

Aujourd'hui, nous publions les dernières productions du groupe au sujet de la rupture...

 

"Le coucher du soleil est la preuve que les fins peuvent être belles"

"C'est seulement à l'instant de les quitter que l'on mesure son attachement à un lieu, une maison, ou à sa famille"

Citations trouvées par Buddyblues

 

"Nous étions au mois de Mai, il faisait chaud, je faisais mes courses quand j'aperçu une superbe jeune femme. Elle était belle comme le jour et devint ma dulcinée, ma blonde. Mais un jour que je voulais batifoler avec elle, elle me brisa le coeur. il me fallu des mois et des mois de rééducation chez le psychiatre pour retrouver toutes mes facultés !"

Signé: Fred

 

"Quand j'ai eu 18 ans, alors que je digérai tranquillement le bon petit plat de ma maman, mon père m'a dit: " Bah, t'es pas encore partie ?..."

Mon sang n'a fait qu'un tour. J'ai pris mon vélo, je suis allé à Tours. Puis, j'ai pris le train pour Royan avec 400 francs en poche. J'ai rencontré un zonard qui m'a embarqué dans sa galère. On a fait la manche ensemble et pris le train en fraude. Il me disputait tous les jours.

Quand je suis rentrée, je n'étais plus moi-même. Ils m'ont emmené à la clinique psychiatrique. une infirmière a dit: "Vos parents, vous les avez assez vu !". Mais moi, je n'étais pas lassée d'eux. Année après année, j'étais hospitalisée souvent.

On peut dire que la rupture est consommée, même si nous restons dans de bons termes eux et moi."

Signé: Herbette

 

"Je suis rentrée doucement dans sa chambre, il faisait la sieste, ayant délaissé pour un temps l'ordi sur lequel il écrivait son dernier livre. Je venais de terminer le précédent dans lequel il faisait constamment allusion à notre liaison et où il nous décrivait d'une façon qu'aucune femme n'aurait supporté.

Nous avions rompu depuis un certain temps mais je possédais encore les clés de la maison. c'est vrai que notre rupture avait été chaotique mais si j'avais su écrire, j'aurai donné ma version des faits et j'auria pu dire jusqu'à quelles extrémités il pouvait aller et aurait disparue son image de gendre idéal et de premier de la classe.

Mais je n'avais pas fait Lettres mais Chimie, je lui appliquai un mouchoir plein de chloroforme sur le nez et lui fit dans la veine une piqure remplie d'un mélange de deux produits de mon invention, laissant croire à un arrêt cardiaque.

L'effet fut foudroyant, je me sentis lavée de toutes les ignominies qu'il avait pu écrire.

Étant d'origine Chrétienne, je fis une longue prière pour sa mère, sa soeur et sa nouvelle fiancée. Plus jamais il n'alllait salir d'autres réputations. J'inspectai bien la pièce, sachant que la femme de ménage le trouverait vers 14 heures.

Ce n'était pas la première fois que mes ruptures se terminaient ainsi."

Signé: Sophie

 

" Tout allait pourtant bien. Ou presque...

Nous filions le parfait amour, complices et joyeux. J'adorai surprendre les regards des hommes sur son passage. Inévitablement, ses formes généreuses, son air de défi faisaient tourner la tête des machos les plus blasés.

Mais voilà, tout n'était pas rose. Elle finit par devenir exigeante, exclusive, capricieuse, demandant une attention de tous les instants, que j'avais de plus en plus de mal à lui accorder, multipliant ses caprices de Diva !

Alors, la décision fut prise: Il fallait que l'on se sépare.

Elle n'eut aucune réaction quand je lui annonçai la nouvelle et la vie reprit son cours calmement, me faisant presque regretter d'avoir fait cet inéluctable choix.

Et contre toute attente, alors que nous subissions sans broncher  les affres du quotidien, c'est en la personne d'une jeune et frêle jeune fille que la fin de notre histoire se matérialisa.

Entre elles deux, ce fut le coup de foudre immédiat !

Lorsque je surpris le regard enflammé que portait la jolie demoiselle sur ma Diva, je compris tout de suite que tout était fini.

Effectivement, quelques jours plus tard, c'est à son volant que la jeune fille quittait définitivement notre maison, faisant chanter une dernière fois le six cylindres de ma belle Suédoise..."

Signé: R2B2 (qui fêtera demain son demi-siècle pimpant ! Envoyez vos dons à R2B2-diversgens-jeune-cinquantenaire.com qui centralisera le tri de vos chèques et dons en espèces, et qui ne manquera pas de vous remercier dès la semaine prochaine).

 

A bientôt !

Posté par Divers Gens à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


11 septembre 2018

Amour, suite et ... fin !

Comme notre Buddy Blues était en vacances la semaine dernière, il se rattrape cette semaine avec son abécédaire "de fainéant" sur l'amour.

 

Amourette

Bonheur

Coeur

Découverte

Enfanter

Flamme

Grand amour

Heureux

Irrésistible

Joie

Kyrielle de bisous

Lien

Mariage

Nous deux

Osmose

Passion

Qualité

Rayon de soleil

Sentiment

Tendresse

Union

Vie

With love

X' trême

Yeux dans les yeux

Ze t'aime

 

coeur

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

Après l'amour c'est bien connu, comme toutes les histoires d'amour finissent mal, c'est la rupture !

 

Et après, après ce départ que je n'avais absolument pas anticipé, je ne fus plus jamais comme avant. Caroline avait illuminé ma vie pendant 5 ans, nous parlions mariage, enfants, nous avions beaucoup de choses en commun : l'amour de la lecture, du cinéma, de la peinture ...

Je l'adorais et me suis toujours montré extrêmement prévenant. Nos familles s'entendaient à merveille. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Le seul bémol c'est qu'elle aimait les chats et qu'elle en avait deux blancs. Et j'ai appris depuis, qu'en fait, elle était partie avec le vétérinaire de Marx et Lénine.

Depuis, je me meurs peu à peu, pleurant devant les anciennes photographies en évitant celles des chats, et j'ai rendu ma carte du parti communiste.

Un ami m'a quand même conseillé d'aller consulter. J'ai donc pris un rendez-vous avec une psychiatre absolument magnifique, ressemblant à Caroline et n'ayant pas d'alliance. Ma première question a été de lui demander si elle aimait les chats et elle m'a dit qu'elle préférait les araignées ; qu'elle en avait deux, des mâles, Hitler et Mussolini. Je ne suis pas allé à la deuxième séance.

Je suis allé sur Meetic en cherchant une apolitique, avec deux chiens, Dupont et Dupond.

 

dupont et dupond

 

Signé : Sophie

Sophie

 

To be continued ...

Ps : Nous vous parlerons également prochainement d'une artiste peintre de la région que nous avons le privilège de connaître.

Posté par Divers Gens à 15:53 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

04 septembre 2018

L'amour de A à Z !

Cette semaine, la consigne était d'écrire un abécédaire de l'amour.

Faute de combattants ce jour (nous ne sommes en effet que trois: Lapin Blanc a décidé que sa rentrée avait été trop épuisante pour ne pas reprendre trois jours de congés, et deux autres participants sont quant à eux encore en vacances !), seuls Sophie, Fred et R2B2 tiennent fermement la barre du navire !

Et force est de constater qu'une fois de plus, Sophie a travaillé un peu plus que tous les autres...

 

Voici donc le fruit de son labeur:

cours-lycee-fdurand-sipa

 

Amourettes adolescentes

 

Billets doux glissés en cachette

Coquines plaisanteries à la sortie d'une classe 

Défis entre copains

Et puis, peu à peu, des sentiments sincères

Finalement, les filles n'ont pas que des défauts

Gentilles ? Non, ensorceleuses, machiavéliques

Heureusement, elles ont aussi énormément de charme

Il faut ajouter qu'elles sont intelligentes et futéesbannière-bague-fiançailles-compressor

Jamais je n'aurai pensé être amoureux aussi jeune

Kaléidoscope d'émotions dans mon coeur

Les études ne vont certes pas passer en premier

Me fournir d'abord la bague de fiançailles

Ne surtout pas me mettre à dos sa famille

Oh ! Que la vie avec elle me semble plus belle

Pourvu qu'elle me dise oui

Quel bonheur cela serait pour moi !

Ridicule, j'ai été le garçon le plus ridicule du monde

Sidérée, elle m'a renvoyé la bague en pleine têtecolere_couple_top

Tu n'es qu'un imbécile, prétentieux m'a-t-elle dit 

Ubuesque et pathétique, l'horreur !

Voyons vite ce qu'il se passe sur les réseaux sociaux  

Whisky, vodka, cela fera l'affaire

Xanax, valium, lexomyl etc...

Y en a marre de toujours passer pour un imbécile...

Zzzzz Zzzzz Zzzzz Zzzzz

 

Que vous ayez apprécié ou pas, essayez de nous livrer votre version pour la prochaine fois !

Allez, un bonus ou deux: Accrostiches à la gloire de  notre Lapin Blanc

 

lapin-blanc-de-vendee-main-13585125

 

La surprise est de taille: Vous êtes absente !

Aujourd'hui, il va falloir se contenter d'R2B2

Pire infirmier qu'on ait connu au demeurant

Ignoble attitude est vraiment la vôtre

Nous ne vous le pardonnerons jamais complètement

 

Bientôt il va falloir quand même revenir

La tâche est rude et certains collègues très pénibles

Avec vous nous sommes de tout coeur

Ne vous laissez pas influencer par les amateurs de Volvo

Chacun porte sa croix, nous comprenons la vôtre

 

Signé Sophie

 

 

L'innéfable infirmière

Aussi cocasse que loquace

Parfois sait faire silence

Immédiatement...

N'oubliant jamais

Bien lui en prend,

Les possibles RTT,

Aux oreilles de ses collègues

Chaque fois appréciés.

 

Signé: R2B2

 

On espère qu'elle appréciera à sa juste valeur cet hommage appuyé !!

 

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2018

Histoire d'Ô ...

A la suite de la consigne de la semaine dernière, deux autres membres du blog ont relevé le défi ...

 

Année 1976, c'est la sécheresse. Il est interdit d'asperger les jardins, remplir les piscines, l'herbe est grillée. Cette année là, j'avais 6 ans, j'ai cueilli 13 trèfles à quatre feuilles dans le jardin de mes parents. Je les ai gardés et j'ai eu 13 années de félicité. Légèreté et gaieté définissaient ma vie.

trèfle

 

Année 2018, j'ai quarante ans de plus. Il n'y a plus de trèfles à quatre feuilles dans la campagne, ni de fraises sauvages. A cause du réchauffement de la planète, les espèces animales et végétales disparaissent de manière tangible. Les statistiques chiffrent des degrés de plus en plus élevés sur la planète. La canicule reviendra régulièrement mais, aucune n'aura plus le charme de mes 6 ans. Maintenant elles augurent du manque d'eau à venir sur la planète des jeunes.

 

Signé : Herbette

 

L'eau est apparue grâce à un geyser, ce qui permet une fantastique culture dans les jardins. Et puis cet été si ça manque, il reste le vin à déguster !

piscine-beaujolais-onsen-yunessun

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

Ô revoir !

Posté par Divers Gens à 15:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 août 2018

Fontaine, je ne boirai pas de ton "O"...

Cette semaine nous nous étions donnés pour consigne d'écrire un texte sur la disparition de l'eau, sans utiliser une seule fois la lettre "O¨"

Voici le texte de Sophie:

 

Depuis leur arrivée, la terre s'est vidée du quart de ce qui faisait d'elle la planète bleue.

Les extraterrestres ne veulent pas de l'energie mais de l'eau, denrée éminemment indispensable. Ces êtres venus d'une autre galaxie détiennent des facultés et des manières de faire qui dépassent largement celles des êtres humains. Il aspirent sans répit, avec une multitude d'engins, ce qui est la plus grande richesse et la base même de la survie des terriens;

Les mers baissent et certains animaux bizarres apparaissent; les lacs, les étangs, même les rivières n'existent plus. C'est la fin des temps.

Certains vendent très cher l'eau d'un puits demeuré caché. Il reste un peu d'eau dans certains lieux.

L'armée ne peut rien faire !!!

Il y a bien sûr des décès et il faut sans cesse faire preuve de pleins d'idées.

Il ne reste plus qu'à espérer, à l'instar du livre de Wells, que les visiteurs qui amènent les engins se mettent à être allergiques à l'air de la planète et meurent rapidement.

En attendant, c'est la vie sur terre qui est en jeu...

 

1412463732697

 

Si le coeur vous en dit, vous pouvez y aller de votre petite histoire d'"O"...

Passez quand même une bonne semaine !

 

Posté par Divers Gens à 15:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

14 août 2018

Le livre sans fin ...

Après ces quelques semaines de repos bien mérité, nous reprenons notre publication là où nous l'avions arrêtée.

 

Un jour je suis tombé sur un roman étrange ; c'était il y a longtemps, durant ma maladie.

Le début était bien écrit, je me suis tout de suite dit que j'allais passé un bon moment en sa compagnie. J'en avais bien besoin, je ne me sentais pas excessivement bien. J'alllais d'un bon train, j'arrivais à la page 150, et à partir de là il se passa quelque chose d'étrange. L'histoire recommençait au début ; les mêmes personnages, les mêmes péripéties, les mêmes descriptions de paysages.

Je me dit alors que l'auteur était un fumiste ou ... un avant-gardiste (nous étions dans les années 50). Comme je ne me démonte pas facilement, je décidais de relire le début. Et là, surprise, je pus lire la suite de l'histoire. Cela était extraordinaire, mais comme le livre me passionnait, je continuais ma lecture.

Je repris donc le fil de l'histoire, bien installé dans un canapé, et au bout d'un temps, il me fut impossible de comprendre toute l'histoire. Il y avait comme des trous dans l'intrigue. J'examinai à nouveau le livre et je découvris qu'il n'y avait que les pages paires. Ce qui expliquait pourquoi je ne comprenais pas tout.

Par hasard, je renversai le livre et là, miracle, tenant le livre à l'envers, je pouvais lire les pages impaires. Comme le livre me plaisait vraiment, j'en continuais la lecture. Mais à force je faillis me tordre le cou en le retournant tout le temps.

En définitive je dirais que la lecture demande de la patience.

livre

 

Signé : Dalstène

 

En réponse aux commentaires que nous n'avons pas eus : merci à tous de nous avoir lu et soutenu pendant cette période déjà difficile des vacances. Reprenez-vous vite car il y aura des représailles !

Posté par Divers Gens à 15:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :