22 mars 2016

Une famille "Tuchante"...

Les Tuche 2 : Le rêve Américain

 

Les Tuche

 

Le 3 Mars dernier, nous sommes allés au cinéma voir "Les Tuche 2", réalisé par Olivier Baroux.

Il était une fois une famille de Cht'is, dont la devise est : " En faire le moins possible et surtout éviter la moindre occasion de travailler".

Mais leur vie va basculer après avoir gagné 100 millions d'Euros, tombés du ciel à la loterie.

Leurs fils benjamin part en Amérique améliorer son Anglais (sa famille le rejoint). Donald se retrouve dans une université réputée où il fait connaissance avec une jeune Américaine qui lui présente sa famille caractéristique du pays de l'oncle Sam. Coin-Coin (surnom du fils) les conquiert. Il se vante d'avoir un père frenchie, chirurgien esthétique célèbre.

Qu'à cela ne tienne, papa Tuche (Jean-Paul Rouve) va donc acheter plus tard une clinique à Hollywood et relever ses manches.

Ce que j'ai aimé dans ce film:

 

- Des scènes truculentes

- Des dialogues déjantés

- Des ingrédients connus mais bien vus

- Des images colorées et gaies

- De beaux paysages

- Des acteurs qui jouent au naturel, avec leur accent

- Des sentiments émouvants qu'ils expriment dans leurs rôles

En résumé, j'ai apprécié ces acteurs qui croquent dans le "way of life" américain et s'y intègrent en assouvissant leurs penchants !

 

Bon film !

 

Signé: Kimberley

Kimberley

 

LES TUCHES 2 BANDE ANNONCE VF

 

Posté par Divers Gens à 15:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


07 avril 2015

A ne pas loup-er !!!

Le weekend dernier je me suis rendu au cinéma de Chinon pour y voir le dernier film de jean-Jacques Annaud: "Le dernier loup".

LE-DERNIER-LOUP-Affiche-France

Ayant trouvé ce film intéressant, je voulais faire partager ma satisfaction ainsi que mon émotion, et inaugure par la même occasion une nouvelle catégorie de messages dans ce blog: "La dernière séance 2.0" !

 Deux jeunes étudiants de Pékin, sous Mao, sont envoyés en mission par des instructeurs, dans les steppes de Mongolie, pour apprendre à lire et à écrire aux paysans et à leurs enfants.

Ces derniers élèvent des troupeaux de moutons et des chevaux.

Les jeunes de pékin découvrent l'animal le plus fascinant du désert herbeux : J'ai nommé le loup.

Mais l'instructeur revient pour de nouvelles consignes : Il faut laisser les loups attaquer les gazelles, mais pas trop, car ils se reproduiraient en quantité élevée.

Rien n'est perdu, les nomades récupèrent dans la neige les restes des gazelles pour être mangé par les humains. Les louveteaux sont détruits pour éviter qu'ils ne soient trop nombreux et pour garder leurs fourrures et fabriquer des manteaux contre le froid.

Au cours d'une chasse au loup, Chen Zhen, le héros, retrouve la trace d'une louve et de ses petits dont un, blanc argenté, si adorable qu'il l'adopte et le nourrit tout en le cachant.

Ce film fait de belles prises de vue sur des paysages de montagne et de vallons très étendus et d'une beauté extraordinaire, à grande échelle, inhabituelle pour nous.

Il nous montre aussi des scènes très réalistes, des acteurs étonnants, des images certes violentes qui trouvent leur compensation par d'autres images de toute beauté dans le jeu des acteurs.

A voir, si vous aimez les hommes et les animaux !!!

 

LE DERNIER LOUP Bande Annonce VF (Jean-Jacques Annaud)

 

Signé Kimberley

Kimberley

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :