17 octobre 2017

A l'abordage !

Le téléchargement légal et illégal

Téléchargement

Suite aux récents événements survenus dans le monde des pirates du Web, j’ai eu envie d’écrire un billet sur ce blog pour entamer un débat sur le téléchargement d’œuvres, que celui-ci soit légal ou non.

Petit rappel de la loi : Il est tout à fait légal de copier toute œuvre achetée honnêtement et de partager cette copie avec sa famille proche (droit à la copie privée). Cependant, il est illégal de copier une œuvre qui est protégée par des procédés anti-copie (loi sur la contrefaçon). Depuis HADOPI, en France, il est devenu illégal de télécharger une copie d’une œuvre que l’on possède, les français devant faire copie par eux-mêmes de leurs œuvres.

Du fait de cette nuance, et qu’aujourd’hui presque toute œuvre digitale est fournie avec un procédé anti-copie, la loi nous empêche dorénavant de copier nos œuvres, que ce soit pour les conserver ou pour les partager avec ses proches.

Récemment, courant Juin 2017, une des plus grandes plateformes de téléchargement illégal, que je ne nommerais pas, fût fermée par les autorités françaises et suédoises. Ce réseau proposait aux internautes de télécharger des contenus digitaux (e-books, films, musiques, jeux vidéos, séries tv, animés, journaux …). Ces contenus étaient pour la plupart illégaux. Il leur aura fallu trois ans d’enquête à l’échelle internationale pour démanteler ce réseau. Aux dernières nouvelles, l’administrateur de ce réseau et principal responsable, court toujours, avec une estimation des profits estimés aux environs de six millions d’euros.

Beaucoup pensent que posséder l’original suffit pour prétendre à son droit à la copie privée. C’est vrai dans certains cas, mais pas dans tous. Nous l’avons vu plus haut, s’il y a un procédé anti-copie et qu’il est contourné, alors cela devient complètement illicite, et est contraire à notre droit à la copie privée.

Dans les prétextes au téléchargement illégal, on entend, parfois trop souvent, la méconnaissance/l’ignorance des lois, des risques encourus, des facilités que cela apporte, le coût, mais aussi de l’offre légale qui n’est pas au rendez-vous.

telechargement-ebook-blog

Penchons-nous sur ce dernier point, et posons-nous la question : les offres légales existent-elles et répondent-elles aux attentes des consommateurs ?

Il existe un site internet, mis à disposition par notre cher gouvernement français, qui recense les offres légales de téléchargement, VOD, … et qui nous propose aussi de signaler les œuvres introuvable sur les offres légales : https://www.offrelegale.fr/

 J’ai fait un tour sur ce site, et il recense un peu de tout, c’est plutôt positif au premier abord. On y retrouve bon nombre de services en lignes pour le téléchargement légal. Si j’ai pu trouver diverses offres concernant des œuvres musicales ou vidéo, j’ai pu constater que je ne trouvais pas ce que je souhaitais au même endroit. Rien n’est centralisé et  il  me faudrait cumuler plusieurs abonnements pour consommer ce que je souhaite regarder ou écouter. Les jeux vidéos s’en sortent plutôt bien dans l’histoire car on les retrouve souvent sous plusieurs enseignes, mais quand on parle de musique, de vidéo (film, séries, animés), ou encore d’e-books, il va falloir soit faire un choix de fournisseur et donc de catalogue, soit s’abonner un peu partout (dans le cadre d’offre à abonnement). Quand on peut simplement acheter un bien immatériel, comme les jeux-vidéos et certaines offres e-book, c’est encore raisonnable, mais lorsqu’il s’agit de vidéo ou de musique, là on parle bien de plusieurs abonnements qui personnellement me refroidissent. Autant la Haute Autorité Pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur l’Internet (HADOPI) nous facilite la tâche et nous sert sur un plateau d’argent toutes les offres légales (427 sites recensés  à ce jour), autant elle nous permet aussi de ne pas s’y retrouver en tant que consommateur. Certaines œuvres que je souhaiterais regarder ou écouter sont même totalement absentes de leur catalogue. Nous pouvons en faire un petit constat en utilisant le bouton « Œuvres Introuvables ? » du site, qui nous permet tout d’abord de prendre connaissance des œuvres introuvables déjà signalées, mais aussi de signaler une œuvre que vous ne trouvez pas dans les offres légales proposées.

Lorsque je vois que des œuvres ne sont disponibles que sur ITunes, Canal Play, ou encore Netflix, je me pose tout de même la question suivante : Dois-je arrêter de consommer de la culture (en tout ou partie), m’abonner à tous les services, ou télécharger illégalement ? Ou un peu de tout cela à fois ?

Des pirates ont pensé à quelque chose, et arrêteraient de télécharger si cela existait : la licence globale.  Ils n’ont pas été les seul à le proposer, et des discussions ont été engagées avec les ayants-droit, et ne fut jamais adopté.

La licence globale peut être dite « universelle », qui consisterait en ce cas à prélever la rétribution sur votre facture internet, telle une taxe, « optionnelle » qui consiste alors à faire payer la rétribution uniquement à ceux qui souhaitent télécharger, ou encore « à paliers » qui consisterait alors à fixer une grille tarifaire de la rétribution.

Certains pirates rejettent tout en blocs (par exemple ceux qui ne souhaitent pas payer pour de la culture), mais la plupart des pirates préféraient l’utilisation d’une licence globale, leur permettant d’accéder plus facilement à des contenus digitaux divers et variés.

Alors, s’il est vrai qu’il est nettement plus facile de pirater, quoique mis en branle tout de même par l’arrêt d’un des plus gros fournisseurs de contenus pour les francophones, je ne puis que déplorer la trop grande diversité des offres légales, qui ne possèdent par ailleurs pas tout le contenu souhaité.

Il devient de plus en plus difficile tout de même de pirater une œuvre, HADOPI faisant tout pour lutter contre la fraude.

 Votre opinion sur le sujet m’intéresse. La question n’étant pas de savoir si vous téléchargez ou non illégalement (le streaming faisant parti de l’illégalité), mais de recueillir votre point de vue sur le sujet.

Je suis de mon côté pour une licence globale, qui permettrait de rémunérer les ayants-droits et dans le même temps de fournir un catalogue de qualité en terme de contenu, et pour qu’HADOPI continue son travail pour la lutte envers la contrefaçon. Qu’en est-il de vous, cher lecteur, lectrice ?

yoda

 

Signé : Zebra

Zebra

Posté par Divers Gens à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


11 juillet 2017

Chantons, c'est la quille !

Aujourd'hui, on pense aux vacances qui approchent, et aux chansons qui les accompagnent, d'hier ou d'aujourd'hui !

 

Aurélie

 

RB2

 

 

Buddy blues

 

 

Fair play

 

Patoche

 

Fred

 

Lapin blanc

 

Bonne semaine en musique !!

 

 

 

Posté par Divers Gens à 16:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

27 juin 2017

Petit dictionnaire du n'importe quoi ...

Depuis hier nous sommes dans le deuil, un camarade nous a quitté volontairement si l'on peut dire, un pic de solitude certainement. Nous sommes tous bouleversés et écrirons bientôt un texte sur lui.

En attendant et pour sourire un peu, nous vous proposons le résultat de nos recherches suite à la consigne passée la semaine dernière, à savoir : proposer des mots inventés ainsi que leur définition loufoque.

 

Quèquèttophile : Collectionneuse et amatrice de sex-toys.

Grosnibarophobe : Personne qui a peur des grosses poitrines.

Signé : Fred

Fred

 

Texiste : Chiffre annonçant la soixantaine.

Te = racine de dix

Xis = racine de six

Dix fois six = soixante

Te fois xis = soixante

 

Asrami : Étude centripète du lâcher de potiron d'un hélicoptère vers le sol

Le-sioule : C'est la gnôle qui n'est jamais bue dans la journée.

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

Luxe hure : Vivre dans la luxe hure se dit d'une truie qui ne maquille son groin qu'avec des produits de chez Chanel.

Sexe à pile : Tout le monde sait ce que c'est !

Loup phoque : Résultat d'un croisement hautement improbable qui donne un animal au comportement quelquefois bizarre.

Araignée : Se dit d'une femme lorsqu'elle fut reine.

Signé : Sophie

Sophie

 

Hidrovase à répétition : Histoire drôle, par essence vaseuse, mais dont la répétition engendre l'admiration et l'hilarité de ceux à qui elle est adressée.

Kaissakasse : Se dit de tout véhicule motorisé autre que ceux de la marque Volvo qui devrait immédiatement après leur sortie de chaîne de fabrication être envoyé sans autre forme de procès vers la casse automobile la plus proche.

Signé : R2B2

 

Ragorger : Fait d'égorger un rat tout en le rapprochant de soi.

Signé : Zebra

Zebra

 

Délocher / Craquelarder : Détruire.

Signé : Fair Play

 

Hidrovasophobe : Se dit de toute personne qui ne supporte plus les blagues vaseuses répétitives d'R2B2.

Signé : Lapin Blanc

 

 

Vous pouvez vous aussi nous donner vos mots et définitions farfelus. Si vous voulez aussi nous envoyer vos poésies, quatrains, haïkus, nous sommes preneurs !

Bonne semaine !

Posté par Divers Gens à 15:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2017

Tranches de vie !

Aujourd'hui 2 thèmes, qui n'ont pas grand chose à voir : la séparation et un aliment qui a marqué notre enfance.

 

La séparation

 

Tu n'es plus à côté de moi depuis des lustres. Séparation ...

Ton absence est féroce, ton absence me hante, me ruine, me mord, mais ton absence n'existe pas, elle est un leurre, je délire sans toi.

Signé : Aurélie

 

La Sépa      ration

Signé : Sophie

 

Nous étions des milliers sur les quais

Tous les jours tous partaient vers la France

Ils avaient pris le minimum dans leurs valises

Mais l'essentiel n'était pas là

Ils quittaient leurs terres depuis deux générations

Leurs amis, leurs voisins, leurs quartiers

La lumière du Maghreb à nulle autre pareil

Certains socialement n'étaient rien

paquebot-le-kairouan-arrivant-dans-le-port-d-algerEt se demandaient ce qu'ils avaient pu faire

D'autres s'étaient enrichis grâce aux vignes et aux oliviers

Mais ils ne voyaient pas de mal à cela

Et n'emportaient rien avec eux

Surtout ils ne supportaient pas l'exil

Dans cette contrée lointaine et froide

Qui ne ferait rien pour les accueillir

Ils quittaient à jamais les rivages

Les petits coins où poussaient les lentisques

Le désert si glacial qu'il forme les roses des sables

La population sympathique même s'il restaient entre clans

Ces maisons blanches où tout était fait pour donner de l'ombre

La métropole ne leur disait rien

Les très jeunes allaient s'habituer bien sûr

Mais les anciens traîneraient jusqu'à leur mort

Le déracinement, la tristesse et même la rancoeur.

Signé : Sophie

 

Ça y'est, c'est fini, il est parti.

Son pas ne résonnera plus, il n'appellera pas

Évidemment, c'est ma faute, une voisine m'a expliqué

Qu'on ne loue pas à prix d'or une chambre

A un étudiant en droits en lui demandant en plus

De récurer la maison, de sortir le chiendentier

De faire de bons petits plats, de faire mon courrier

De jouer à des jeux de société

De faire les courses, la vaisselle, et la lessive

De m'offrir une rose à la St Valentin

De me dire que je suis belle malgré mes 90 ans

De lui demander de venir me border

Et quelques fois, quand je suis fatiguée, de nettoyer mon dentier

J'ai donc bien compris, comme j'ai encore des chambres

J'en louerai trois pour qu'ils ne soient pas exténués par la tâche.

Signé : Sophie

 


 

 

Les aliments qui ont marqué notre enfance

 

Quand j'étais enfant, la denrée alimentaire qui me marqua le plus fut la découverte du Ketchup. Puisque qu'est-ce que j'en ai consommé par la suite.

ketchup

Signé : Fair Play

 

L'aliment que je me rappelle est le poulet rôti élevé par mes parents dont je mangeais les ailes et la peau et donnait les os à mes chiennes.

poulet%20%E0%20la%20broche

Signé : Fred

 

Deux aliments qui m'ont marqué dans mon enfance. Le café que j'allais chercher chez le mécano qui faisait office de commerçant où il avait des moulins pour broyer des grains de cafés en plusieurs moutures différentes et le soir, pour clôturer la journée, j'allais chercher le lait après la traite des vaches chez un cousin. Ensuite on le faisait bouillir sur la cuisinière à bois et tout ça, ce sont des souvenirs d'enfance inoubliables.

pot_a_laitgrand-moulin-a-cafe-peugeot-freres

 Signé : Buddy Blues (qui vient de fêter ses soixante printemps et qui nous donne depuis beaucoup d'inquiétudes vu son hilarité et son excitation)

 

L'odeur légèrement vanillée des petits bruns extra se mélangeant à celle de la vieille armoire en bois, dans la cuisine fraîche de la vieille maison familiale Landaise.

petit_brun_extra

Signé: R2B2

 

Posté par Divers Gens à 15:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 juin 2017

Un aperçu de nos libertés de penser...

Nous devions aujourd'hui proposer quelques phrases commençant toutes par : "J'ai le droit..."

 

J'ai le droit de dérailler sans que personne ne le sache

J'ai le droit d'avoir tous les droits, si ça ne dérange personne

J'ai le droit d'aimer si ce n'est pas contraire à mon grand âge

 

Signé: Aurélie

 

J'ai le droit de rêver et d'espérer que ma prochaine vie sera meilleure

J'ai le droit de penser qu'aucun Dieu n'existe sinon il devrait m'expliquer pourquoi...?

J'ai le droit de vivre, d'aimer et d'être aimée, de haïr les menteurs, les cons et les bien-pensants

J'ai le droit de sauter comme une ado devant un bon concert en festoche

J'ai le droit de ne pas trouver une cinquième proposition

 

Signé: Lapin Blanc

 

J'ai le droit de rester seul

J'ai le droit de continuer mes distractions solitaires

 

Signé: Fairplay

 

J'ai le droit de boire de l'alcool mais pas de conduire bourré

J'ai le droit de consulter des sites olé-olé

J'ai le droit d'aborder une jeune femme mais pas celui de l'importuner

j'ai le droit d'acheter des marques mais pas celui d'acheter des contre-façons

J'ai le droit de payer avec de l'argent mais pas avec de faux billets

 

Signé: Fred

 

J'ai le droit d'être aimé et non d'être condamné

J'ai le droit de faire de la musique mais pas d'emmerder tout le monde

J'ai le droit d'avoir le droit pour moi

 

Buddy blues

 

J'ai le droit de ne plus m'interesser à grand chose

J'ai le droit d'être souvent morose

j'ai le droit de haïr quelques personnes

J'ai le droit d'être malheureuse en somme

J'ai le droit d'être dans mes souvenirs

J'ai le droit de trouver qu'il y a trop de temps à tenir

 

J'ai le droit d'écouter Michel Sardou

J'ai le droit de faire au FN les yeux doux

J'ai le droit de tyranniser femmes et enfants

J'ai tout à fait le droit d'être méchant

J'ai le droit d'execrer les étrangers

d'ailleurs après l'apéro, avec les copains, on se sent tout légers

 

J'ai le droit de ne pas apprécier la monarchie actuelle

J'ai le droit de penser que beaucoup d'autres vont retrouver leurs ailes

J'ai le droit d'espérer encore un avenir radieux que nous promettaient des hommes qui étaient nos Dieux

J'ai le droit de penser aux démunis et à la planète

J'ai le droit de ne pas être satisfaite

 

J'ai le droit d'espérer que très vite

il n'y aura plus de réfugiés politiques, économiques , écologiques

que les hommes deviendront tous sages

et que régnera enfin le partage

il va falloir que quelque chose bouge

car il y a maintenant vraiment trop de carnages

 

J'ai le droit de ne plus vivre grand chose

à part la tristesse, le désespoir

mais il y a l'homme et ses créations

il y a les infirmiers compétents, presqu'aimants(sauf R2B2)

et bien sûr, aussi, les heureux liens du sang

 

Signé: Sophie

 

J'ai le droit de ne jamais plaisanter pendant les heures de travail (ce n'est ni le lieu, ni l'endroit...)

J'ai le droit de fredonner du Bernard Menez

J'ai le droit de jouer aux petites voitures avec de grosses Suédoises

J'ai le droit de détester les Beatles

J'ai le droit de ne pas toujours être le meilleur en tout ( même si c'est rarissime, Lapin Blanc en est témoin...)

 

Signé: R2B2

 

Posté par Divers Gens à 15:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


06 juin 2017

Tout azimut !

Un peu en vrac, aujourd'hui nous vous livrons quelques pensées du jour ou de la semaine passée.

 

 

"Que dire du départ de notre cher Loloplane-taking-off

Retenu par de nouvelles aventures ?

C'est qu'il nous laisse le bec dans l'eau

Et que nous ne pouvons plus apprécier sa droiture.

 

Que dire de toutes ses qualités ?

L'imagination, l'humour, le sérieux, la prolixité

En tout cas, nous pouvons dire que ces quelques années

Aurons été pour nous une parenthèse enchantée.

 

Il est venu du sud, peu à peu, il s'est rendu indispensable

C'est réellement une très belle personne

Nous continuons à rechercher dans les couloirs sa compagnie agréable

Mais voilà, c'est fini, nous sommes orphelins en somme.

 

Que dire sur le chapitre de l'humour ?

Je dirais qu'il nous reste R2B2

Mais pour lui nous ne ressentons pas d'amour

Et il est franchement horripilant puissance deux."

 

Signé : Sophie

Sophie

 

 

"Chacun a le droit à sa part de soleil ..."

"A part moi les humains sont tous obscènes et cons."

Signé : Sophie

Sophie

 

 

"Tout le monde se réjouissait à ta naissance et tu pleurais.

Vis de manière à pouvoir te réjouir au moment de ta mort et voir pleurer les autres."

naitre-grandir-bebe-pleurs-comprendre

Signé : Fair Play

 

 

 

"Dites pas à ma femme ce que je fais ; elle le sait et pourrait faire mieux."

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

 

Proverbe Canadien: "Si tu rencontres une inconnue Québécoise par hasard, ne lui dit jamais 'Je vais te présenter mes gosses' car elle pourrait avoir peur et mal le prendre."

o-CANADA-FLAG-facebook

Signé : Fred

Fred

 

 

"Test psychologique :

1) Si j'avais une tignasse, j'aurais un peigne

2) Si j'avais un peigne, j'aurais une tignasse

Cochez la proposition désirée et je vous dirais ... si vous avez un peigne ou une tignasse !"

Signé : Aurélie

Aurélie

 

 

"C'est au pied du mur ... qu'on voit le mieux le mur."

au_pied_du_mur

Signé : R2B2

 

 

Bonne semaine à tous, et n'hésitez pas à nous laisser des commentaires !

Posté par Divers Gens à 15:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

30 mai 2017

Déchaînés ... !

Aujourd'hui, Buddy Blues a choisi de nous parler de l'esclavage, moderne ou ancien, et de son histoire.

 

chaines_esclavage

 

L'esclavage, c'est la condition d'un individu privé de sa liberté et qui devient la propriété exploitable et négociable comme un bien matériel d'une autre personne.

L'esclavage a évolué tout au long de son histoire.

Il a été rétablit par Napoléon Ier.

Au XVIIIième et XIXième siècle, une hiérarchie des couleurs a été créée, avec au sommet la couleur blanche. Elle n'est cependant pas la seule cause du racisme.

La première abolition de l'esclavage est votée par la Convention en 1794 en France. Elle décrète que les Hommes, sans distinction de couleurs, domiciliés dans les colonies, sont citoyens français (décret numéro 2262 de la Convention Nationale du 16 jour pluviôse an 2 de la République Française).

L'esclavage est reconnu crime contre l'humanité, en 2011 (loi numéro 2001-434 du 21 mai 2001).

Quelques autres dates importantes :

- 1807, l'Angleterre interdit la traite des noirs.

- 1833, abolition de l'esclavage dans l'Empire Britannique.

- 1862, Lincoln proclame l'émancipation des esclaves du Sud.

- 1865, abolition de l'esclavage des noirs au États-Unis (appelés "Bois d'Ebène"), mais l'esclavage continue avec les Indiens (appelés "Bois de Teck").

- 1888, abolition de l'esclavage au Brésil.

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

Posté par Divers Gens à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2017

I have a dream ...

La semaine dernière, nous nous étions donné comme consigne de coucher sur papier nos propres cauchemars ou d'en inventer. En voici le résultat.

 

- Pendant longtemps, j'ai fait le rêve glaçant qu'un agresseur me poursuivait et que je ne pouvais pas courir pour m'enfuir ou voler, ce que dans mon rêve je faisais habituellement.

Sinon il y a presque 30 ans, je fis un cauchemar qui m'a vraiment marquée. J'étais dans un petit sous-marin du type utilisé par le commandant Cousteau et décidait de revenir à la surface mais il n'y avait plus de surface. A chaque fois que je voulais remonter il n'y avait aucune terre, le monde avait été totalement englouti. Ma panique était totale, j'allais continuer un peu à vivre avec le peu de nourriture que j'avais et j'allais mourir étouffée et ceci dans la plus totale solitude.

D'ailleurs, la solitude me terrorise, car je rêve souvent que je me retrouve dans une île déserte et que j'en suis désespérée.

mer

Signé : Sophie

Sophie

 

 

- J'ai fait un cauchemar une nuit ; j'étais torturé, mais le pire de ce cauchemar, c'est que lorsque je me suis réveillé j'avais mal dans les mollets.

chevre_prisonnier

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

 

- Je suis dans le cabinet d'un grand professeur en médecine qui m'annonce que je soufre d'un cancer fulgurant et que j'en ai à peine pour 24h à vivre. Me voyant me décomposer il me rassure en me disant qu'avec les températures particulièrement fraîches de cette saison, la pelouse ne pousse pas trop vite et que donc ma femme n'aura pas à la tondre avant 15 jours ...

golf_tondeuse

Signé : R2B2

 

 

- Wes Craven décidait de réaliser un nouveau film. Il apprit dans les journaux que des adolescents étaient internés dans des hôpitaux psychiatrique de différents États et qu'ils prétendaient tous voir le même personnage monstrueux dans leur cauchemar. Wes Craven se rendit dans divers hôpitaux pour questionner ces adolescents. Avec tous les détails que lui avaient fourni les jeunes, Wes Craven inventa donc le personnage de Freddy Krueger.

freddy_krueger

Signé : Fair Play

 

 

- J'ai fait un rêve étrange et pénétrant, une vision de l'horreur. J'ai aperçu dans mon songe l'Apocalypse selon St Jean. Un véritable Armageddon, une guerre encore plus dévastatrice que les deux premières Guerres Mondiales, des avions pilotés par des kamikazes islamistes foncer sur une centrale nucléaire produisant une explosion encore plus ravageuse que Tchernobyl ou le 11 septembre, pire que toutes les eschatologies ou prédictions de Nostradamus dans ses "Centuries".

apocalypse

Signé : Fred

Fred

 

 

- Je suis un super lapin, après avoir été 100 fois poignardée, flinguée, que ma voiture se soit crashée 1000 fois dans un mur ou un camion, je suis toujours en vie, et là pour le raconter !

dépanneuse

Signé : Lapin Blanc

 

 

Si vous voulez vous défouler, vous pouvez toujours nous raconter les vôtres ! Bonne semaine !

Posté par Divers Gens à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 mai 2017

Il est où le bonheur, il est où ?

J'aime contempler la nature

J'aime observer à l'ombre des cerisiers Napoléon, Bigarreaux, et Coeurs de Pigeons chez ma mère lorsqu'ils sont en fleurs

Ecouter les étourneaux chantant dans les figuiers quand arrive la saison des figues

Regarder les fleurs du jardin s'épanouir, les légumes pousser, les tomates mûrir.

J'aime ramasser les "têtes de nègres", les trompettes des maures, les coulemelles, les pieds de moutons dans les bois de Cinais

J'apprécie la lecture de revues comme "Vocable" ou "Leessan Arabi".

 

Signé : Fred

Fred

 

 

Le matin je me lève, je prends mon café, c'est un rituel depuis plusieurs années.

Les informations passent à la télévision, je regarde l'heure qu'il y a sur ma montre.

Quand je suis réveillé, je pense au programme de la journée, jamais le même ; rituel retrouver ses marques

Savoir que la journée qu'il y a devant soi est une nouvelle aventure, ceci contribue à une complète satisfaction.

Toutes ces petites circonstances, ces rituels engendrent ce que l'on appelle le bonheur.

Retenir la vie car on l'aime, ces tout petits riens de tous les jours font de moi l'homme le plus heureux de la Terre ; car je trouve chaque jour ce que cherche.

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

 

Farfouiller dans les vracs de Légos,

Miser des jetons à une table de Poker,

Choisir le bon jeu parmi mes cartes,

Caliner mon chat tous les matins,

Gâter ma fille de petits riens.

 

Signé : Zebra

Zebra

 

 

Le bruit des vagues sur une coque de bateau, d'un bloc rouge suédois qui ronronne, d'un pivert dans un érable

L'odeur des ports, de l'herbe coupée, des churros espagnols

Le goût d'un Magnum à la vanille, d'un Krema au citron, d'une galette bretonne

La vue d'un rivage, d'un sourire, d'un phrare

La douceur de la peau du poisson, du siège en cuir de mon antiquité, de la main de mes enfants.

 

Signé : R2B2

 

 

Déguster goulûment une glace à l'italienne vanille-fraise en été avant qu'elle ne fonde

Marcher sur le sable mouillé et se faire lécher les pieds par les vaguelettes de la mer qui remonte

Sentir leurs petites mains agripper la mienne lorsque nous nous baladons

Humer l'odeur de la terre après l'orage.

 

Signé : Lapin Blanc

 

 

Petit bonheur : ce sont des dalles et des dédales, ce sont des fleurs roses même fanées, ce sont des sourires effacés, mais on m'a toujours dit que le bonheur n'existait pas.

 

Signé : Aurélie

Aurélie

 

Katerine - Moment parfait

Posté par Divers Gens à 15:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2017

Vivent les tacots libres !!

Cette semaine, R2B2 propose aux tourangeaux (et à tous les autres), une sortie dominicale qui se présente sous les meilleurs hospices.

En effet, le mouvement associatif VALVE propose une manifestation regroupant une demi-millier de véhicules anciens, dont celui de votre serviteur, au coeur de la ville de Blois.

Pour en savoir plus sur cette association, voici le lien de leur site : https://www.valveautoretro.com/pourquoi

Si vous décidez de vous y rendre, en plus de découvrir ou redécouvrir des engins antiques (voitures, mais pas que...). Vous aurez peut-être l'immense chance d'y croiser R2B2 au volant de son antiquité ! ;-)

Pour plus d'informations, voici le descriptif de la manifestation, que vous pouvez trouver sur le site de la ville de Blois.

http://www.blois.fr/Agenda/7654/4-agenda.htm

 

affiche_blois

 

le 30/04/2017 de 10:00 à 16:00

 

Organisateur : Mouvement associatif VALVE

À l'occasion de la première journée nationale des véhicules d'époque, le mouvement VALVE organise le 30 avril son premier « Bouchon de Blois ».

Description

Autos, motos, cyclos, vélos utilitaires de plus de vingt-cinq ans… cet évènement festif regroupera 500 véhicules d'époque provenant de toute la France.

Les 80 voitures d'avant-guerre seront exposées sur la place du Château, les 200 véhicules d'après-guerre vous attendent à la Halle aux grains et les 200 Youngtimers (entre 1975 et 2000) sur le port de la Creusille.

L'accueil des participants se fera de 10 heures à 14 heures au port de la creusille (entre le pont Charles de Gaulle et le pont Jacques Gabriel), sur les bords de Loire, côté sud (Blois Vienne).

La participation au bouchon dans la ville et l'accès aux parkings réservés est soumise à une inscription (8 € par véhicule). Cette inscription comprend : une plaque de rallye, un plan des circuits, des bons de réduction pour la visite du château de Blois, de la Maison de la magie, de la Fondation du doute ainsi que des réductions chez les partenaires du mouvement associatif. L'inscription peut se faire en ligne ou le jour même au point d'accueil.

Cet évènement coïncidera également avec le lancement du mouvement associatif VALVE (acronyme signifiant « ville accueillant en liberté les véhicules d’époque »).

 

Localiser

Lieu : Port de la Creusille

Adresse :

Port de la Creusille
Promenade au bord de Loire - Très belle vue sur la vieille ville avec aire de jeux pour enfants
Tables de pique nique

Service parcs & jardins
Tél : 02 54 44 52 47
Fax : 02 54 44 51 01

 

PS: Pour information, ce même week-end, Lolo, ancien membre émérite de l'équipe du blog, se produira sur scène avec d'autres adultes, adolescents, et enfants, dans une comédie musicale intitulée "Mélusine" (Salle des fêtes de Sainte-Maure-De-Touraine, le samedi 29 avril à 20h30, et le dimanche 30 avril à 15h, réservations au 07 81 94 91 20, prix adulte 7 €, prix -18 ans, 3 €).

Venez nombreux, c'est un spectacle tous publics !

Posté par Divers Gens à 15:35 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :