17 mai 2016

Dis moi ce que tu sens, je te dirais qui tu es !

D'après une idée de Lolo, absent depuis deux semaines et qui nous manque cruellement, nous avons d'écrire sur les cinq sens, en commençant par l'odorat. N'hésitez pas à nous envoyer vos petits écrits si cela vous tente !

 

L'organe de l'odorat, c'est le nez.

Le nez se compose entre autres de deux narines.Pinocchio

Il procure l'odorat. Une bonne odeur, oui, une mauvaise, ah non !                             

 

Les troubles de l'odorat s'appellent entres autres la "cacausmie".

Ce sont des troubles olfactifs qui font que l'on sent des odeurs qui n'existent pas.

A vos fleurs pour le plaisir de votre nez !!

 

Signé: Aurélie

Aurélie

 

 

Chez les mammifères, l'odorat et le goût sont parfois difficiles à dissocier.

Le siège des organes récepteurs se situent, en tous cas, dans les narines et la bouche, en particulier la langue.

L'importance de l'odorat chez les mammifères est, en général, très grande: Que ce soit pour la chasse ou la défense, c'est l'atout principal de nombreuses espèces.

Chez les oiseaux, au contraire, ce rôle est rempli par la vue: La vie aérienne diminue sans doute l'importance du repérage olfactif.

Quant à l'odorat proprement dit des insectes, il semble surtout localisé sur les antennes: en tous cas, un insecte qui en est privé est indifférent aux odeurs les plus stimulantes pour ses semblables intacts.

Cet odorat permet des performances stupéfiantes: de nombreux papillons de nuit détectent ainsi, à des kilomètres, les signes olfactifs émis à la saison nuptiale par la femelle de leurs espèces.

autres-art-art-textile-papillon-de-nuit-la-hac-17518941-2155tau-jpg-c5353b1-c4d5a_236x236

 

Signé: Fair-Play

 

Promenade printanière

 

Que serait la vie sans odorat ?

Le matin, déjà, le café chaud, les croissants.

Puis le gel douche, shampoing, after shave.

Sur le chemin : La glycine, le lilas,

les roses suaves et le chèvrefeuille sucré.

En passant devant le fleuriste: l'odeur d'un lys,        

du jasmin et des jacinthes.

En entrant dans l'église: l'encens.

En arrivant au travail: le parfum des collègues,    

l-air-du-temps-de-nina-ricci

ainsi que des clientes qui sentent la laque.

Le midi: mille fumets différents,

on ne sait que choisir et puis

sur le trottoir: l'odeur du tabac.

Quelques pas: une idée de cadeau.

il entre chez Sephora, regarde les flacons,

Guerlain, Dior, yves saint Laurent

Ce sera Nina Ricci, "l'air du temps".

Un parfum de printemps pour une jeune femme

Il sort ragaillardi: il l'invitera ce soir

à partir en vacances. Il sait déjà

qu'elle sentira encore le patchouli

mais que bientôt elle passera à la vanille

mais cet été, sur la plage, ce sera du monoï.

 

Signé: Sophie

Sophie

 

J'aime sentir l'odeur des têtes de nègres fraîchement poussés dans la mousse, coupés et ramassés dans mon panier.

J'aime sentir les iris et les pois de senteur fleuris dans mon jardin.

J'aime sentir l'odeur de mes chiennes après une averse.

teteneg1

 

 

 

 

 

 

 

 

 Signé: Fred

 

Alors Archibald, on la fait cette promenade ??!sticker-chien

Tout le monde est d'accord !

Quelle jolie forêt s'exclament les promeneurs.

Vous sentez l'humus et le chèvrefeuille ? Qu'est-ce que c'est agréable !           

Dis moi Archibald, as-tu remarqué quelquechose ?

Pas grand-chose en fait, sauf que le sol humide....

Archibald s'approcha d'un chêne et dit: Viens ici Patapon !

Patapon s'approche et dans une grande frénésie, gratte le sol avec ses pattes.

Au bout de quelques instants, Patapon mis à jour une énorme truffe.

la truffe humide sentit le champignon et lui trouva une odeur plutôt apétissante.

Quel flair quand même, ce Patapon !

Et bien je vous assure, c'est une belle journée. On recommencera !

Patapon tout joyeux aboya et toute notre petite équipe rentra, ravie de cette balade !

 

Signé: Buddy Bues

Budy blues

 

Petite aparté: Sophie, nous disons bien Sophie toute seule, attend ton oeuvre et a trouvé la séance d'aujourd'hui, sans ta présence, bien maussade.

Deuxième aparté: Pour Buddy blues, la séance s'est bien mieux passé que d'habitude ! ...

 

A la semaine prochaine !

 

Posté par Divers Gens à 15:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


10 mai 2016

Fumais-tu encore ?...

Nous continuons la réflexion au sujet du tabac, entamée il y a deux semaines.

 

Le tabac t'abats, c'est bien connu !

Mais, comment faire pour en parler lorsqu'on n'a pas fumé depuis le début de l'âge adulte, et encore pour -épater les copains et les copines- ?

Néanmoins, il y plusieurs sortes de fumeurs:

Certains fument par plaisir, d'autres pour se détendre, d'autres sont carrément "accros".

Mais, pour approfondir, j'ai voulu en savoir plus. Alors j'ai mené l"'enquête".

Une amie me dit: Il fallait absolument que je fasse quelque chose, c'était urgent, j'en étais à un paquet par jour. Alors j'ai essayé la vapote, et ça marche !

A longue échéance, j'espère que je ne fumerai plus.

Quant à une autre, elle me confie: la vapote merci bien pour moi !

Je ne peux pas me passer du goût de MA cigarette, même si je réussis à me limiter à dix cigarettes.

En conclusion, le règne du tabac ne cesse de s'étendre, malgré ses méfaits !

 

Signé: Kimberley

Kimberley

 

 

Tabac

 

Plante à fumer cultivée pour ses feuilles riches en nicotine. Tabac brun ou tabac blond !

La cueillette se fait à la main; ça implique que les bras sont tout noir, ceci étant dû à la sève qui s'échappe lorsque l'on cueille les feuilles.

"Le tabac, on en viendra tous à bout"

J'envie ceux qui ont arrêté ou jamais fumé

 

Signé: Buddy blues

Budy blues

 

 

Signé: Lapin Blanc

 

Connaissez-vous l'histoire de la carotte ?...

La plupart des gens pense que ce symbole des débits de tabac vient de l'utilité de ce légume qui, une fois tranché et disposé dans les paquets de tabac, évite qu'il ne sèche...

Oui. Mais non...

C'est effectivement une des origines de ce symbole, mais pas que... !

A l'origine, les feuilles de tabac, destinées également à être prisées ou chiquées, étaient vendues entières et roulées. Le produit final ressemblait donc à une carotte.

De plus, n'étant pas consommable en l'état, il était nécessaire de râper ces feuilles, ce qui n'a fait que conforter l'analogie avec le légume bien connu !

Voici en quelques photos, l'évolution des carottes dans le temps...

 

les-carottes-de-tabac

Queqlues bureaux de tabac tels que nos grands parents ont pu les connaître...

carotte-ancienne-large

Chivres-La-Place

Quelques autres, plus contemporaines...

images

scurti

Signé: R2B2

 Bonne semaine, et n'oubliez pas votre rendez-vous chez le tabacologue !

Posté par Divers Gens à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2016

Le Zamenhof pour les nuls !

Aujourd'hui sera finalement une journée sans tabac (ça ne peut pas faire de mal !), mais on reprend la semaine prochaine !

En contrepartie Fred vous invite à découvrir une de ses passions...    Bonne lecture.

 

Bonan tagon !

 

Si  vous ne comprenez pas votre petite copine, quand elle vous dit: "ti amo" "i love you" "ich liebe dich" "te quiero" "te kameli", "Ya tibia lioubliou" , ou "sarapo", si vous en avez marre de l’hégémonie de l'Anglais, alors...

 

Apprenez l'Espéranto !

 

L' Espéranto est une langue artificielle qui se veut universelle, créée par  Ludwik Lejzer Zamenhof.

ludwik zamenhof

 

Petit récapitulatif de sa vie:

 

Zamenhof naquit en Pologne, dans une famille Juive, dans le petit village de Bialystok, en 1859.

Il se destinait à la médecine et plus particulièrement à l'ophtalmologie, qu'il exerça un temps.

Il était polyglotte. Il parlait et avait des connaissances dans plus de 10 langues:

 

- le Russe

- le Polonais

- l'Hebreux

- le Yiddish

- le Français

- l'Italien

- l'Allemand

- le Grec ancien

- le Latin

 

Zamenhof  était un véritable Daniel Tammet (écrivain Anglais atteint du syndrome d’Aperger, ayant appris l’Islandais en moins d’une semaine) du passé.

Malheureusement, il décéda en 1917, mais sa langue lui survécut.

 

Règles fondamentales de l'Espéranto:

 

En Espéranto, Il y a un seul article défini LA .

Les articles indéfinis ne se traduisent pas.

Le pluriel se fait en rajoutant un à la fin du mot.

 

Les finales et leurs sens.

 

- Tous les mots terminés par un O sont des noms communs.

- Tous les mots terminés par un A sont des adjectifs.

- Tous les mots terminés par un E sont des adverbes.

 

Conjugaison:

 

- Un verbe terminé par un  I est un verbe à l'infinitif.

 

- Un verbe terminé par AS est un verbe conjugué au présent et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par IS est un verbe conjugué au passé et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par OS est un verbe conjugué au futur et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par US est un verbe conjugué au conditionnel et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par U est un verbe conjugué à l'impératif et à toutes les personnes.

 

Les pronoms personnels Mi (je), Vi (tu), Li,Si,Gi (il, elle), Ni (nous), Vi (vous), illi (ils, elles), indiquent la personne.

 

Jours de la semaine:

 

- Lundo

- Mardo

- Merkredo

- Jaudo

- Vendredo

- Sabato

- Dimanco

 

J'espère que cette brève leçon d’espéranto, vous a plu.

12415665-ce4958dc-640

 

Gis revido !         

Posté par Divers Gens à 15:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

26 avril 2016

Fumais-tu ?...

Puisque nous fêtons le dépassement des 20000 visites (merci à vous!), on peut dire que nous faisons un tabac !

Cela sera donc le sujet du jour... Chacun s'est collé au sujet à sa façon; c'est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

 

Le tabac: depuis 1492, des cadavres par milliards: Vengeance des Dieux Amérindiens?...

-------------------------------------------------------

Le meilleur tabac: celui de chine !

-------------------------------------------------------

Je fume donc je suie.

-------------------------------------------------------

J'ai un principe: je ne fume jamais entre deux cigarettes.

-------------------------------------------------------

Le tabac, c'est de la simple phytothérapie

 

 

SOPHIE

Sophie

 

 

 

 

 

 

 

Je vais vous parler d'une plante très prisée même si je l'ai un peu dans le nez. Il s’agit du tabac.

Trop de monde succombe à ses charmes alors que sous ses airs fragiles, tremblante, comme une feuille, elle est capable de nous empoisonner la vie. Serait-ce le lot des belles plantes ? La question reste en suspens, lourde et épaisse, tandis que j'expire ces quelques mots, enfin ! Il n'y a pas de fumée sans feu…

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette américaine s'est imposée comme une Star internationale, tantôt « chique », tantôt choc mais toujours au cœur des débats. Et les fans, addicts, à qui elle dicte son rythme du lever au coucher, en général trinquent à sa santé. Souvent plus qu'une mode, UN mode de vie. La quitter n'est pas commode car une de perdue c'est fréquemment dix de reconsumées. Mais un jour on lui dit non, on lui tient tête et le temps devient long, elle vous prend la tête, pour garder l'exclusivité elle vous hypnotise quand elle reçoit son coup de pouce indexé au majeur d'une idole des années 50.

Quand enfin le cap est passé, ou plutôt le détroit, aux multiples dangers, dont on ne sort qu'avec un mental en métal. C'est alors qu'on reprend goût à l'effort et que les goûts reprennent des couleurs, puis on se rend compte qu'il y a eu un avant et un après et après on se dit qu'il n'aurait jamais fallu commencer… avant.  Mais ce qui est fait est fait.

A l'avenir, j’essayerai d’être moins flambeur et plus flamboyant… Puis des années plus tard, je vous parlerai d'une plante qu'on a dans le nez et qui est beaucoup trop prisée…

LOLO

 

220px-Nicotiana_tabacum_0842

 

Le tabac, c'est mortel, c'est du poison.

il provoque des cancers, des maladies cardio-vasculaires.

Le tabac enrichit l'état et vide les poches du contribuable.

C'est une drogue dure comme l'héroîne, la morphine, la cocaïne, l'ecstasy, sauf qu'elle est autorisée.

FRED (qui n' a jamais fumé !!)

 

J'arrette régulièrement de fumer pendant deux trois mois pour avoir le plaisir de savourer à nouveau une "première" cigarette.

Un peu comme Don Juan qui passe sa vie à séduire des femmes pour retrouver la sensation du premier amour...

PROF POUR RIRE, aidé de SOPHIE...

 

La suite, comme souvent, la semaine prochaine !!

 

 

Posté par Divers Gens à 15:47 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2016

All aux rimes !

Cette semaine nous avons décidé de nous lancer (mais pas trop fort) dans la production maison d'holorimes. Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit, ils peuvent soit consulter wikipédia ou (une fois n'est pas coutume) lire l'article dans son intégralité.

 

Des chars en sont, vite fuyons !

Des charançons, vite fuyons !

-----------------------------------------------------------

Ils sont à Troie, ils vont à sept...

Ils sont à trois, ils vont à Sète...

-----------------------------------------------------------

Principalement la droiture.

Principe allemand : la droiture !

-----------------------------------------------------------index

Le repas : pas génial !

L'heureux papa : génial !

 

Sophie

 

Ma soeur répondra "ustensile" en jouant au ballon car elle touche les seins doux bien faits.

Masseur répond "drap, use tant cils" enjouant aux bas longs car aile touche lait saindoux bien fait...

 

Aurélie

 

Dans quelle étagère ?

Dans quel état j'erre ?

-----------------------------------------------------------

Les poules s'étaient échappées dès qu'on leur avait ouvert la porte.

Les poules s'étaient échappées, des cons leur avaient ouvert la porte !

 

Prof pour rire

 

Le tabac, c'est assez !

Le tabasser : assez !

Le tas bas s'est tassé !

-----------------------------------------------------------le chat

Abattu par le mauvais tempo !

ABBA tue par le mauvais tempo !

 

Buddy Blues

 

Laurent, Jade errent à l'aube... Hue !

L'orange adhère à l'eau bue.

-----------------------------------------------------------

Le souriceau déparasite.

Le saoul rit, sot !, des parasites.

 

R2B2

 

Maintenant que vous avez compris le principe, nous vous laissons la joie de découvrir la deuxième rime proposée par Fred !..

 

Je suis un presbyte et j'ai vaincu !

...

 

Amis de la poésie, bonsoir. C'est ainsi que s'achève notre printemps des poètes à nous ! Si vous trouvez des holorimes, merci de nous les faire partager !

D'ailleurs, à ce sujet, nous avons constaté une raréfaction des commentaires et nous en sommes fort marris, qu'on se le dise !!!

 

 

Posté par Divers Gens à 15:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


12 avril 2016

Et un deuxième pas....

 

 

Les bambins s'amusent

Les enfants jouent et rigolent

Et ils grandiront

------------------------------------------------

Sur le fil à linge                              

17ymu-guillin_bambous Jamais les oiseaux ne meurent

Mais en se cachant

 

Aurélie

 

 

Les hauts tronçonnés

Tombent sur le sol trempé

Peut-on les charger?

--------------------------------------------------

La trompe sonne

C'est l'hallali dans les bois

Les chiens sont contents

 

Buddy blues

 

 

Mon chewing-gum dans la bouche

Je le mastique, je le mâche

Puis ça suffit, je le jette

 

Fair play

 

 

Piroune qui couve                          (piroune=oie)

Marcou qui miaule fort                   (marcou= chat mâle)

Et jault qui chante                         (jault=coq)

----------------------------------------------------------------------------------------

Lumas très contents                    (lumas=escargots)

Sur les grands cocus fleuris          (cocus=pissenlits)

Vont dans le timbre                       (timbre= abreuvoir)

 

Fred

 

 

 

Ta ga dac tac tic                                                        

253343276pxWuZhenStalksofBamboobyaRock906x425cm1347NationalPalaceMuseumTaipei1

Mathématiques toc toc

Certifié toc toc

 

Prof pour rire

 

 

Vivre H²O

O² inspire et expire

Mortel CO²

---------------------------------------------------------------

Son nonosse en gueule

Mon pote à quatre pattes

Court oreilles au vent

 

Lolo

 

 

Bébé réveillé

On le prend et il sourit

Le monde a du sens

---------------------------------------------------------------

Une boule de poils blancs

Qui ronronne doucement

Et le temps s'arrête

---------------------------------------------------------------

Un bon thé glacé

Dans la chaleur de l'été

Le bruit des glaçons

 

Sophie

 

Une petite série qui valait l'haïku d'oeil !!!

 

 

 

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2016

Un premier pas vers le levant...

Aujourd'hui, toute l'équipe du blog (feat. l'atelier d'écriture) s'est initiée à une forme d'art poétique japonais : le haïku !

Vous pourrez essayer (de) par vous même de déterminer les contraintes requises à l'élaboration de ce mini poème ; et par la même occasion, nous livrer les vôtres. Et si vous connaissez un peu d'histoire concernant ce genre de poésie, ça serait encore mieux !

 

Un air de cello

Du jazz, du blues, du tango

Bel apaisement.1239051632

--------------------------------------------

A l'été 36

Quand un air de liberté

Amène l'espoir.

Tophepremier

 

 

Dans un grand avion

A mille mètres du sol

Doucement je rêve.

--------------------------------------------

Dans le tribunal

Un homme parle, innocent,

Puis sa tête tombe.

Dalstène

 

 

Les yeux de ma mère

La moquette et la musique

La douce lumière.

--------------------------------------------

Les doigts sur les cordes

Melody Nelson en boucle

Les lignes de basse.

Melody Nelson

 

 

Le coeur palpitant

Recherche fébrile du nom

Super j'ai le bac !

--------------------------------------------

Ce soir doucement

Il joue de son instrument

Et c'est très touchant.

Sophie

Haiku-freelance-copywriting-tips

 

 

Marche dans la forêt

Les bottes toutes crottées de bouse

Caresse la dame Blanche.

 

Pour qu'elle porte chance

Dans la forêt dense et danse

Étourdie balance.

 

Et un grand silence.

Le vent ondule dans les branches

Heureuse cette Nature.

Kimberley

 

 

Cheveux blonds, yeux bleus

Le temps s'enfuit à grands pas

Mais l'Amour est là !

Lapin Blanc

 

 

"Haïku ça va, deux coups ça va, trois coups... Bonjour les dégats !"

A suivre...

 

 

 

Posté par Divers Gens à 15:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2016

Nature morte !

Le crapaud, la courge et le carrosse

 

Un matin d'une nuit sans lune,

Un crapaud qui n'avait pas une tune,crapaud

Rêvant, inexorablement, de mener la grande vie,

Sans en connaître d'avance les prérequis,

Par le legs d'un oncle aisé acquit la fortune,

Victime collatérale d'une triste infortune.

Sur la stèle de son aïeul ni épitaphe ni gerbe,

Trop occupé à devenir héritier en herbe.

Des mille et une façons d'épuiser son butin

Il choisit un bolide sans question ni scrutin.05307222-photo-video-aspid-devoile-la-gt-21-invictus

C'est alors tout beau comme un camion

Qu'il alla choisir sa voiture, que dis-je, son avion.

N'existant pas d’attelage pour tant de chevaux,

Ils roulèrent tout fiers, lui et son ego.

De retour de chez le concessionnaire,

Il croisa la plus belle courge de la terre.

Celle-ci lui expliqua qu'elle faisait partie du gratin,

Et son aversion pour les carrosses de conte pour gamins.12599080611

Sans se faire prier il appuya sur l'accélérateur,

Bien décidé à atteindre les trois cents kilomètres par heure.

La courge sentant les pépins arriver,

Tint la poignée avant de se liquéfier.

Tous deux ne franchirent pas le mur du son,

Mais à défaut celui d'un commerçant de visons.

C'est ainsi que la courge, le crapaud et leurs sept cents destriers,

De tonneaux en tonneaux finirent par partir en fumée.

La morale de cette histoire dont je vous dois faire précision,

N'est autre que « va droit dans le mur qui ne l'est pas dans ses décisions ».

 

Signé : Lolo

ecra2

 

Bonne semaine à tous, et surtout à R2B2 à qui nous souhaitons une belle indigestion de chocolat...

 

Posté par Divers Gens à 15:27 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

22 mars 2016

Une famille "Tuchante"...

Les Tuche 2 : Le rêve Américain

 

Les Tuche

 

Le 3 Mars dernier, nous sommes allés au cinéma voir "Les Tuche 2", réalisé par Olivier Baroux.

Il était une fois une famille de Cht'is, dont la devise est : " En faire le moins possible et surtout éviter la moindre occasion de travailler".

Mais leur vie va basculer après avoir gagné 100 millions d'Euros, tombés du ciel à la loterie.

Leurs fils benjamin part en Amérique améliorer son Anglais (sa famille le rejoint). Donald se retrouve dans une université réputée où il fait connaissance avec une jeune Américaine qui lui présente sa famille caractéristique du pays de l'oncle Sam. Coin-Coin (surnom du fils) les conquiert. Il se vante d'avoir un père frenchie, chirurgien esthétique célèbre.

Qu'à cela ne tienne, papa Tuche (Jean-Paul Rouve) va donc acheter plus tard une clinique à Hollywood et relever ses manches.

Ce que j'ai aimé dans ce film:

 

- Des scènes truculentes

- Des dialogues déjantés

- Des ingrédients connus mais bien vus

- Des images colorées et gaies

- De beaux paysages

- Des acteurs qui jouent au naturel, avec leur accent

- Des sentiments émouvants qu'ils expriment dans leurs rôles

En résumé, j'ai apprécié ces acteurs qui croquent dans le "way of life" américain et s'y intègrent en assouvissant leurs penchants !

 

Bon film !

 

Signé: Kimberley

Kimberley

 

LES TUCHES 2 BANDE ANNONCE VF

 

Posté par Divers Gens à 15:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

15 mars 2016

La vengeance est un plat qui peut se manger chaud !

Comme promis un autre petit poème pour rire, pour contrebalancer celui de la semaine dernière...

 

 

65186150

Hier, Monsieur, j'ai buté ma nana !

Elle était trop vulgaire, elle fumait du tabac.

Elle ne rangeait jamais tout son infâme bordel

Je voulais commander, mais en fait c'était elle.

Ses amies m'assommaient et je reste poli.

Le Dimanche matin, elle me tirait du lit

Pour me faire faire ménage, lessive et repassage.

J'étais tyrannisé et pourtant je suis sage.

J'en avais marre de ses crises d'hystérie

Dieu ne m'en voudra pas car elle était impie.358_001

Elle me ruinait avec tous ses achats.

Je ne pouvais jamais, à la télévision, regarder un débat.

Au lit, elle avait toujours la migraine

Elle voulait tous les ans des vacances de reine.

Elle disait fréquemment du mal de mes parents

Et je ne pouvais les voir que très peu souvent.

Elle me critiquait dans tout notre quartier

Et disait de moi que j'étais un raté.

Elle l'a bien cherché,

Je l'ai découpée, hachée

Et mangée en parmentier !

 

 

 

12805431-une-paire-sanglant-de-mains-tenant-un-couteau-et-une-fourchette-isol-sur-noir

 

Signé : Sophie

Sophie

Posté par Divers Gens à 15:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :