28 juin 2016

Parlez-en "sens" tabou !

Amis lecteurs nous vous laissons découvrir le sens que nous avons choisi cette semaine ...

 

 

Je m’éveille peu à peu paresseusement,

Aussitôt commence le ronronnement

Jasmine est sur moi et me palpe doucement

Je la caresse et apprécie sa chaleur

Elle se déplace mais est légère comme une plume

Tout à coup, ma main effleure ses bébés

Tout n’est que luxe, calme et volupté

Les petits se chamaillent pour téter leur mère

C’est un spectacle émouvant

Cela est rassérénant

Comme si rien ne pouvait arriver d’alarmant

Mais tout à coup un bruit.

Quasimodo se précipite sur nousJasmine

Ses grosses pattes nous bousculent

Il est lourd et se met à aboyer

Son poil est rêche et ses ongles piquants

Je me lève, le chasse et ferme la porte

Je retourne me faire dorloter par mes félins

Et ils jouent avec mes cheveux

La langue de Jasmine est rugueuse

Mais cela n’a pas d’importance car elle est affectueuse

Ma petite moquette ambulante

Ma tigresse de poche.

 

Sophie

Sophie

 

"Toucher"

Du latin toccare.

Sens grâce auquel on perçoit toutes les sensations cutanées. Par exemple présence d'objets, pression, froid et chaleur.

Ça peut être aussi le caractère du jeu d'un instrumentiste. "Botter ou dégager en touche" : envoyer le ballon hors du terrain.

Être marqué par ceux à qui l'on plaît. Parler incidemment ou brièvement (en toucher un mot).

Et pour terminer touche à tout : enfant qui touche tout ce qu'il voit, adulte qui se disperse en toute sorte d'activités.

toucher

 

Buddy Blues

Budy blues

 

Le toucher nous permet d'apprivoiser le monde qui nous entoure. Le toucher est un sens primordial surtout pour les aveugles ; il leur permet de lire le Braille car le Braille est une suite de points représentant des lettres. Le Braille se trouve sur les médicaments qu'on achète à la pharmacie.

Braille

Le toucher est aussi présent chez nos très très proches cousins les primates. Il est présent pendant leur période de reproduction et dans des scènes de la vie quotidienne comme l'épouillage.

épouillage

 

Fred

 

Tension palpable

 

Mon pied s'enfonce dans cette masse rouge dont la viscosité me provoque un haut le cœur, je décide de le retirer mais sans succès, l’épaisse matière gluante m'aspire littéralement la cheville.

Bientôt englouti jusqu'au genou, je décide de tirer un grand coup pour m'extirper de ce piège, malheureusement plus je tire, plus l'effet de ventouse m’attire. La hanche vient d'être happée. Allongé, cherchant à ramper, unissant mes forces pour trouver la solution, pour m’évader, je glisse.

La sueur coule de mon front, tombant à grosses gouttes sur le sol qui m’échappe et je glisse toujours, inexorablement, vers cet enfer collant, chaud et humide.

Pas de temps à perdre, mon nombril vient de disparaître dans cette mélasse. Le temps m'est compté, je bouge le moins possible, il faut réfléchir, vite. Mais rien à faire, je suis avalé petit à petit. Je pense désormais à tout ceux que j'ai de plus cher tandis qu'à l’instant T, je suis dedans jusqu'au cou. Remuant frénétiquement, je m'époumone alors, en vain, de quelques « aidez moi » qui résonnent dans cet endroit sombre et moite avant mon ultime inspiration quand, enrobé totalement, mes cris s'étouffent.

Dans un hurlement strident, mes yeux s'ouvrent alors.

Du bout des doigts, je redécouvre mon corps brûlant et en sueur ainsi que le coton, rassurant, des draps. Je me recouche, encore haletant, il est 4h12, la fièvre s’atténue peu à peu. Ce n'était qu'un mauvais rêve.

sable mouvant

 

Lolo

 

La semaine prochaine, c'est la séance de rattrapages !!! Tout le monde est invité à participer, y compris Zida (qui n'a pas laissé de commentaire la semaine dernière) et R2B2 (qui nous a lâchement abandonné sans rien produire, et sans même nous prévenir).

Sinon pour les autres : bonne inspiration et n'oubliez pas l'écran total !!!

Posté par Divers Gens à 15:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


21 juin 2016

A vous de voir !

Après l'odorat, nous vous proposons nos regards sur la vue.

 

Voyons voir ! "Quel adage" !

Mais voir quoi ? Quand on est miro.

Eh bien je vais vous dire; porter des lunettes, ou mettre des lentilles, c'est bien difficile pour s'y habituer.

Dans un magasin en train de faire mes courses, je choisis un article. Je passe à la caisse, une belle brune me fait payer l'article.

Et bien vu, je n'avais pas vu, elle avait elle aussi des lentilles.

Buddy Blues.

Budy blues

 

La vue est un de nos sens les plus importants. Il nous permet de percevoir le monde qui nous entoure. Sans la vue on ne pourrait que lire du Braille. Mais notre vue est limitée et dépend de notre espèce. On ne peut pas voir les microbes, les acariens, les virus, les bacilles. C'est dommage, car si notre vue était plus perfectionnée, il n'y aurait plus de maladies, plus de SIDA, de syphilis, d'hépatite, de tétanos, d'Ebola, de Zika, de malaria ... On pourrait les attraper, les tabasser et les éliminer.

Fred.

 

Les lilas que je vois ce sont mes yeux

Mes yeux ce sont les lilas que je vois,oeil

Comme dirait le poète un peu.

Quand c'est trop beau on en perd ses mots.

Avec les yeux qu'est-ce qu'on en voit du Beau !

Pauvres aveugles, et vive l'occuliste !

Aurélie.

Aurélie

 

Photos-synthèse

 

Se souvenir du moment, d'un monument, des premiers pas de l'enfant de papa, de maman.moines-cell4

En mat, en argentique, en numérique, selfie, jaunies, noir et blanc, instantanées ou en voie de développement.  

Se souvenir des pays, des paysans, des paysages, bien mieux qu'un long discours.

Pour mémoire, de l'Histoire et histoire de … se souvenir de petits et grands, microscopiques, macrographiques, panoramiques, astronomiques, dans l'optique d'élargir les horizons.

Se souvenir des chambres noires, des lumières rouges, des bornes jaunes révélatrices des couleurs de chaque époque.

Faire une pause vingt quatre ou trente six fois même, pour une couverture ou un album, se focaliser, obsédé par le détail où l'effet flou du filtre fait que c'est foutu.

Immortaliser enfin le passé, le présent et le futur et se rendre compte que l’harmonie composée par les Êtres et l'Auxiliaire reste à voir.

Lolo.

 

Bonne semaine à tous !

Posté par Divers Gens à 15:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 juin 2016

Bonjour à tous !

En raison de la participation de plusieurs membres du blog à la journée inter-chorales organisée à l'hopital de Saint Benoit, nous ne pourrons publier notre article hebdomadaire.

Nous vous présentons donc nos excuses pour cette nouvelle défection et vous disons à la semaine prochaine !

98312604

Posté par Divers Gens à 09:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 juin 2016

Dis moi ce que tu sens, je te dirais qui tu es ! (bis)

Pour continuer notre article débuté il y déjà trois semaines, voici la suite de la production bloguesque concernant l'odorat !

 

CLAIR-OBSCUR

Un banc blanc accueille ma carcasse fatiguée, éreintée, abattue et lasse.

Une pause méritée dans une journée tourmentée, chercher, haletant, l'issue, l'échapatoire espérée, abandonner, dépourvu de force.

Fermer les yeux, viser la quintessence, à l'apogée, trouver enfin, par chance, la fragrance, la fréquence du bonheur convoité, au milieu du tumulte de la modernité.

L'olfaction en action, l'espace d'une fraction de seconde, nous téléporte en ce lieu rassurant où rien n'est important sauf l'instant.

Cette fugace éternité achevée, sourire aux lèvres, se lever et repartir en quête, requinqué par cette trêve en son être.

vkfy58zt

LOLO

Submergés de travail et au regard de ce dernier texte "Loloïen", honteux de l'éventuelle production improvisée qu'ils auraient pu vous faire lire, Lapin Blanc et R2B2, ont décidé, lâchement de jeter l'éponge.

C'est la première fois et donc, l'équipe, dans sa grande bonté, leur pardonne. Mais que ce soit la dernière fois, hein ?!.... ( En même temps, on n'a pas le choix).

 

Bonne semaine à tous !

Posté par Divers Gens à 15:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

01 juin 2016

Dollarphotoclub_75730115

 

Toute l'équipe du blog tient à présenter ses excuses aux accros de "Divers gens" qui n'ont pu déguster leur petit article hebdomadaire.

En effet, en raison d'une nécessité de service, il nous a été impossible de nous réunir pour tenir assemblée, comme chaque Mardi.

La semaine prochaine, promis, nous serons là !

 

Posté par Divers Gens à 09:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]


24 mai 2016

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le frisbee !

C'est avec le groupe de l'atelier plein air que jeudi dernier R2B2 et Professeur Emmanuel sont allés tester le parcours de disc-golf de l'arche de la nature au Mans.

Le disc-golf se joue comme le golf mais au lieu de lancer une balle, le joueur lance un frisbee. L'objectif est de réaliser un parcours composé de 9 à 18 trous en un minimum de lancers.

Le disc-golfeur lance donc son disque en direction de la cible : une corbeille métallique matérialisant le trou.

DSCN5383-001

Le trou est terminé lorsque le joueur a réussi à lancer son disque dans la corbeille. Le but est de faire le parcours avec le moins de coups possibles.

Pour chaque trou, il existe deux points de départ, un pour les débutants, et un, plus éloigné, pour les confirmés.

Il y a trois types de disques :

- le drive pour les longues distances

- le médium pour l'approche

- le putt pour la précision du tir final

images

Sur cette photo, nous remarquons les différences de profil de chacun des différents disques.

Voilà pour les règles...

 

Arrivés sur le site, après une heure et demie de route et le passage en trombe sur la célèbre ligne droite des Hunaudières, un curieux comité d'accueil nous attendait !

DSCN5364-001

DSCN5368-001En plein exercice, ils nous ont accompagnés une partie de la matinée.

Mais c'est au calme que nous avons pu profiter de ce magnifique parcours composé tantôt d'une chêneraie, tantôt d'une forêt de pins ou encore de longues prairies.

DSCN5372-001Il nous a d'ailleurs fallu la matinée pour venir à bout de la première partie du parcours.

Après un solide pique-nique, nous étions d'attaque pour terminer ce challenge, emmenés par un Professeur Emmanuel survolté !!!

DSCN5376-001Remarquez la planche rouge matérialisant le départ de chacun des trous...

A l'issue du parcours, il était temps de procéder au long calcul des points.

DSCN5398-001

Une très bonne journée que nous avons bien l'intention de renouveler avant l'arrivée de la mauvaise saison !

Si ce sport vous intéresse, vous pouvez aller consulter le site de l'association qui gère ce parcours gratuit (en dehors de l'achat des disques).

 


 

Et Dimanche, c'est la fête des mères, n'oubliez pas ! Fini les colliers de nouilles, soyez généreux ...

 

Posté par Divers Gens à 15:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2016

Dis moi ce que tu sens, je te dirais qui tu es !

D'après une idée de Lolo, absent depuis deux semaines et qui nous manque cruellement, nous avons d'écrire sur les cinq sens, en commençant par l'odorat. N'hésitez pas à nous envoyer vos petits écrits si cela vous tente !

 

L'organe de l'odorat, c'est le nez.

Le nez se compose entre autres de deux narines.Pinocchio

Il procure l'odorat. Une bonne odeur, oui, une mauvaise, ah non !                             

 

Les troubles de l'odorat s'appellent entres autres la "cacausmie".

Ce sont des troubles olfactifs qui font que l'on sent des odeurs qui n'existent pas.

A vos fleurs pour le plaisir de votre nez !!

 

Signé: Aurélie

Aurélie

 

 

Chez les mammifères, l'odorat et le goût sont parfois difficiles à dissocier.

Le siège des organes récepteurs se situent, en tous cas, dans les narines et la bouche, en particulier la langue.

L'importance de l'odorat chez les mammifères est, en général, très grande: Que ce soit pour la chasse ou la défense, c'est l'atout principal de nombreuses espèces.

Chez les oiseaux, au contraire, ce rôle est rempli par la vue: La vie aérienne diminue sans doute l'importance du repérage olfactif.

Quant à l'odorat proprement dit des insectes, il semble surtout localisé sur les antennes: en tous cas, un insecte qui en est privé est indifférent aux odeurs les plus stimulantes pour ses semblables intacts.

Cet odorat permet des performances stupéfiantes: de nombreux papillons de nuit détectent ainsi, à des kilomètres, les signes olfactifs émis à la saison nuptiale par la femelle de leurs espèces.

autres-art-art-textile-papillon-de-nuit-la-hac-17518941-2155tau-jpg-c5353b1-c4d5a_236x236

 

Signé: Fair-Play

 

Promenade printanière

 

Que serait la vie sans odorat ?

Le matin, déjà, le café chaud, les croissants.

Puis le gel douche, shampoing, after shave.

Sur le chemin : La glycine, le lilas,

les roses suaves et le chèvrefeuille sucré.

En passant devant le fleuriste: l'odeur d'un lys,        

du jasmin et des jacinthes.

En entrant dans l'église: l'encens.

En arrivant au travail: le parfum des collègues,    

l-air-du-temps-de-nina-ricci

ainsi que des clientes qui sentent la laque.

Le midi: mille fumets différents,

on ne sait que choisir et puis

sur le trottoir: l'odeur du tabac.

Quelques pas: une idée de cadeau.

il entre chez Sephora, regarde les flacons,

Guerlain, Dior, yves saint Laurent

Ce sera Nina Ricci, "l'air du temps".

Un parfum de printemps pour une jeune femme

Il sort ragaillardi: il l'invitera ce soir

à partir en vacances. Il sait déjà

qu'elle sentira encore le patchouli

mais que bientôt elle passera à la vanille

mais cet été, sur la plage, ce sera du monoï.

 

Signé: Sophie

Sophie

 

J'aime sentir l'odeur des têtes de nègres fraîchement poussés dans la mousse, coupés et ramassés dans mon panier.

J'aime sentir les iris et les pois de senteur fleuris dans mon jardin.

J'aime sentir l'odeur de mes chiennes après une averse.

teteneg1

 

 

 

 

 

 

 

 

 Signé: Fred

 

Alors Archibald, on la fait cette promenade ??!sticker-chien

Tout le monde est d'accord !

Quelle jolie forêt s'exclament les promeneurs.

Vous sentez l'humus et le chèvrefeuille ? Qu'est-ce que c'est agréable !           

Dis moi Archibald, as-tu remarqué quelquechose ?

Pas grand-chose en fait, sauf que le sol humide....

Archibald s'approcha d'un chêne et dit: Viens ici Patapon !

Patapon s'approche et dans une grande frénésie, gratte le sol avec ses pattes.

Au bout de quelques instants, Patapon mis à jour une énorme truffe.

la truffe humide sentit le champignon et lui trouva une odeur plutôt apétissante.

Quel flair quand même, ce Patapon !

Et bien je vous assure, c'est une belle journée. On recommencera !

Patapon tout joyeux aboya et toute notre petite équipe rentra, ravie de cette balade !

 

Signé: Buddy Bues

Budy blues

 

Petite aparté: Sophie, nous disons bien Sophie toute seule, attend ton oeuvre et a trouvé la séance d'aujourd'hui, sans ta présence, bien maussade.

Deuxième aparté: Pour Buddy blues, la séance s'est bien mieux passé que d'habitude ! ...

 

A la semaine prochaine !

 

Posté par Divers Gens à 15:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2016

Fumais-tu encore ?...

Nous continuons la réflexion au sujet du tabac, entamée il y a deux semaines.

 

Le tabac t'abats, c'est bien connu !

Mais, comment faire pour en parler lorsqu'on n'a pas fumé depuis le début de l'âge adulte, et encore pour -épater les copains et les copines- ?

Néanmoins, il y plusieurs sortes de fumeurs:

Certains fument par plaisir, d'autres pour se détendre, d'autres sont carrément "accros".

Mais, pour approfondir, j'ai voulu en savoir plus. Alors j'ai mené l"'enquête".

Une amie me dit: Il fallait absolument que je fasse quelque chose, c'était urgent, j'en étais à un paquet par jour. Alors j'ai essayé la vapote, et ça marche !

A longue échéance, j'espère que je ne fumerai plus.

Quant à une autre, elle me confie: la vapote merci bien pour moi !

Je ne peux pas me passer du goût de MA cigarette, même si je réussis à me limiter à dix cigarettes.

En conclusion, le règne du tabac ne cesse de s'étendre, malgré ses méfaits !

 

Signé: Kimberley

Kimberley

 

 

Tabac

 

Plante à fumer cultivée pour ses feuilles riches en nicotine. Tabac brun ou tabac blond !

La cueillette se fait à la main; ça implique que les bras sont tout noir, ceci étant dû à la sève qui s'échappe lorsque l'on cueille les feuilles.

"Le tabac, on en viendra tous à bout"

J'envie ceux qui ont arrêté ou jamais fumé

 

Signé: Buddy blues

Budy blues

 

 

Signé: Lapin Blanc

 

Connaissez-vous l'histoire de la carotte ?...

La plupart des gens pense que ce symbole des débits de tabac vient de l'utilité de ce légume qui, une fois tranché et disposé dans les paquets de tabac, évite qu'il ne sèche...

Oui. Mais non...

C'est effectivement une des origines de ce symbole, mais pas que... !

A l'origine, les feuilles de tabac, destinées également à être prisées ou chiquées, étaient vendues entières et roulées. Le produit final ressemblait donc à une carotte.

De plus, n'étant pas consommable en l'état, il était nécessaire de râper ces feuilles, ce qui n'a fait que conforter l'analogie avec le légume bien connu !

Voici en quelques photos, l'évolution des carottes dans le temps...

 

les-carottes-de-tabac

Queqlues bureaux de tabac tels que nos grands parents ont pu les connaître...

carotte-ancienne-large

Chivres-La-Place

Quelques autres, plus contemporaines...

images

scurti

Signé: R2B2

 Bonne semaine, et n'oubliez pas votre rendez-vous chez le tabacologue !

Posté par Divers Gens à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2016

Le Zamenhof pour les nuls !

Aujourd'hui sera finalement une journée sans tabac (ça ne peut pas faire de mal !), mais on reprend la semaine prochaine !

En contrepartie Fred vous invite à découvrir une de ses passions...    Bonne lecture.

 

Bonan tagon !

 

Si  vous ne comprenez pas votre petite copine, quand elle vous dit: "ti amo" "i love you" "ich liebe dich" "te quiero" "te kameli", "Ya tibia lioubliou" , ou "sarapo", si vous en avez marre de l’hégémonie de l'Anglais, alors...

 

Apprenez l'Espéranto !

 

L' Espéranto est une langue artificielle qui se veut universelle, créée par  Ludwik Lejzer Zamenhof.

ludwik zamenhof

 

Petit récapitulatif de sa vie:

 

Zamenhof naquit en Pologne, dans une famille Juive, dans le petit village de Bialystok, en 1859.

Il se destinait à la médecine et plus particulièrement à l'ophtalmologie, qu'il exerça un temps.

Il était polyglotte. Il parlait et avait des connaissances dans plus de 10 langues:

 

- le Russe

- le Polonais

- l'Hebreux

- le Yiddish

- le Français

- l'Italien

- l'Allemand

- le Grec ancien

- le Latin

 

Zamenhof  était un véritable Daniel Tammet (écrivain Anglais atteint du syndrome d’Aperger, ayant appris l’Islandais en moins d’une semaine) du passé.

Malheureusement, il décéda en 1917, mais sa langue lui survécut.

 

Règles fondamentales de l'Espéranto:

 

En Espéranto, Il y a un seul article défini LA .

Les articles indéfinis ne se traduisent pas.

Le pluriel se fait en rajoutant un à la fin du mot.

 

Les finales et leurs sens.

 

- Tous les mots terminés par un O sont des noms communs.

- Tous les mots terminés par un A sont des adjectifs.

- Tous les mots terminés par un E sont des adverbes.

 

Conjugaison:

 

- Un verbe terminé par un  I est un verbe à l'infinitif.

 

- Un verbe terminé par AS est un verbe conjugué au présent et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par IS est un verbe conjugué au passé et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par OS est un verbe conjugué au futur et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par US est un verbe conjugué au conditionnel et à toutes les personnes.

 

- Un verbe terminé par U est un verbe conjugué à l'impératif et à toutes les personnes.

 

Les pronoms personnels Mi (je), Vi (tu), Li,Si,Gi (il, elle), Ni (nous), Vi (vous), illi (ils, elles), indiquent la personne.

 

Jours de la semaine:

 

- Lundo

- Mardo

- Merkredo

- Jaudo

- Vendredo

- Sabato

- Dimanco

 

J'espère que cette brève leçon d’espéranto, vous a plu.

12415665-ce4958dc-640

 

Gis revido !         

Posté par Divers Gens à 15:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

26 avril 2016

Fumais-tu ?...

Puisque nous fêtons le dépassement des 20000 visites (merci à vous!), on peut dire que nous faisons un tabac !

Cela sera donc le sujet du jour... Chacun s'est collé au sujet à sa façon; c'est partiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

 

Le tabac: depuis 1492, des cadavres par milliards: Vengeance des Dieux Amérindiens?...

-------------------------------------------------------

Le meilleur tabac: celui de chine !

-------------------------------------------------------

Je fume donc je suie.

-------------------------------------------------------

J'ai un principe: je ne fume jamais entre deux cigarettes.

-------------------------------------------------------

Le tabac, c'est de la simple phytothérapie

 

 

SOPHIE

Sophie

 

 

 

 

 

 

 

Je vais vous parler d'une plante très prisée même si je l'ai un peu dans le nez. Il s’agit du tabac.

Trop de monde succombe à ses charmes alors que sous ses airs fragiles, tremblante, comme une feuille, elle est capable de nous empoisonner la vie. Serait-ce le lot des belles plantes ? La question reste en suspens, lourde et épaisse, tandis que j'expire ces quelques mots, enfin ! Il n'y a pas de fumée sans feu…

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette américaine s'est imposée comme une Star internationale, tantôt « chique », tantôt choc mais toujours au cœur des débats. Et les fans, addicts, à qui elle dicte son rythme du lever au coucher, en général trinquent à sa santé. Souvent plus qu'une mode, UN mode de vie. La quitter n'est pas commode car une de perdue c'est fréquemment dix de reconsumées. Mais un jour on lui dit non, on lui tient tête et le temps devient long, elle vous prend la tête, pour garder l'exclusivité elle vous hypnotise quand elle reçoit son coup de pouce indexé au majeur d'une idole des années 50.

Quand enfin le cap est passé, ou plutôt le détroit, aux multiples dangers, dont on ne sort qu'avec un mental en métal. C'est alors qu'on reprend goût à l'effort et que les goûts reprennent des couleurs, puis on se rend compte qu'il y a eu un avant et un après et après on se dit qu'il n'aurait jamais fallu commencer… avant.  Mais ce qui est fait est fait.

A l'avenir, j’essayerai d’être moins flambeur et plus flamboyant… Puis des années plus tard, je vous parlerai d'une plante qu'on a dans le nez et qui est beaucoup trop prisée…

LOLO

 

220px-Nicotiana_tabacum_0842

 

Le tabac, c'est mortel, c'est du poison.

il provoque des cancers, des maladies cardio-vasculaires.

Le tabac enrichit l'état et vide les poches du contribuable.

C'est une drogue dure comme l'héroîne, la morphine, la cocaïne, l'ecstasy, sauf qu'elle est autorisée.

FRED (qui n' a jamais fumé !!)

 

J'arrette régulièrement de fumer pendant deux trois mois pour avoir le plaisir de savourer à nouveau une "première" cigarette.

Un peu comme Don Juan qui passe sa vie à séduire des femmes pour retrouver la sensation du premier amour...

PROF POUR RIRE, aidé de SOPHIE...

 

La suite, comme souvent, la semaine prochaine !!

 

 

Posté par Divers Gens à 15:47 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :