28 mai 2013

L'acronyme et le pangramme, vous connaissez ?...

Aujourd'hui nous vous proposons deux petits exercices d'écriture basés sur l'utilisation du pangramme et de l'acronyme.

Comment ça vous ne connaissez pas ?!!!.....

C'est pourtant simple !

L'acronyme: Selon le Larousse, un acronyme est un "Substantif dont l'origine est un sigle, mais qui se prononce comme un mot ordinaire (par exemple C.A.P.E.S, Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement du Second degré.)"

Notre jeu consiste à détourner ces acronymes de leur signification initiale pour leur faire dire autre chose de plus amusant. Nous vous proposons quelques exemples trouvés à brûle pourpoint, histoire de se divertir !

USA: Usine de Suppositoires Atomiques (trouvé sur le Net)

SNCF: Super Nana Carrément Facile ou Sanction Nouvelle Contre les Fourbes

TGV: Toutou Gaga Vieillot ou Thérapeute Gravement Vieillissant

CSA: Connerie Super Arrogante ou Centre de Soins Abêtissant

CAF: Calligraphie Au Fromage ou Carrefour Avec Flic

CPAM: Confrérie Parlementaire Anti Machiste ou Centre de Paiement des Arrivistes Médiocres

 

Le pangramme: C'est une phrase comportant toutes les lettres de l'alphabet, soit au moins 26 lettres, ou 42 si l'on considère les accents et ligatures. "Portez ce vieux whisky au juge blond qui fume" est probablement le plus célèbre pangramme Français n'utilisant qu'une seule fois chaque consonne et consistant en outre en en un alexandrin. 

Nous nous sommes amusés à cet exercice, sans toutefois tenir compte de la non-répétiton des consonnes ni de la phrase unique.

" Zéro onyx dans la boutique, c'est la faute à Gavroche, le kléptomane que j'ai vu hier dans le West-end."

Gavroche

" Watteau aurait peint des xylophones, des yourtes, des hamacs jaunes, des kilts verts et des zèbres ? Franchement j'en suis grandement étonnée ! Quand cesserez-vous de dire des billevesées ?"

Zèbres

" Wouaish, j'suis là ! Y s'prend pour X-Or ou Zorro ce koala, merde quel bouffon grave ce type !" 

 

X-Or

"Zazie a vu Jekill tuer Hyde pratiquement aux fourneaux. Du poison dans l'auge? Elémentaire mon cher Watson, mais folle de Bouddha, elle n'a rien dit..."   

Doctor_Jeckyll_y_mister_Hyde

 

Voulez-vous être de la partie et nous envoyer en commentaire vos créations personnelles ?... N'hesitez pas !

Nous comptons nous mêmes en publier d'autres très prochainement.

Posté par Divers Gens à 15:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


21 mai 2013

On ne le dépose pas, mais on le fait quand même...

 Le bilan!!!

Après deux mois d'activité, nous avons reçu pas moins de six cent six visiteurs des quatre coins de la planète (dont notamment les Etats-Unis, la Tunisie, le Canada et la Polynésie Française).

Le groupe des bloggeurs a évolué, certains s'en sont allés, d'autres nous ont rejoints. Certains ne participent que ponctuellement à la rédaction de quelques articles.

Nous avons encore de nombreux projets en cours, et des sujets à exploiter. Nous avons par exemple pensé à intégrer une rubrique "humour", une autre de recettes de cuisine, des photographies de la région, ainsi qu'une rubrique "courrier", plus personnelle...

Cette activité nous apporte beaucoup, d'abord car elle permet de nous réunir régulièrement pour faire le point sur nos sorties ou nos coups de coeur, nous obligeant à plus de concentrations dans nos visites et nos lectures.

Pour tous, le blog est aussi un outil pour se familiariser avec l'informatique, et pour Fred le moyen de s'entrainer dans le but de créer le sien.

C'est aussi un moment de partage, d'échange, de découverte de soi et des autres.

Pour nous aider à faire évoluer ce journal, continuez à venir nous voir régulièrement, à nous laisser vos impressions voire même vos éventuelles critiques qui seront constructives, nous n'en doutons pas!!!

Bilan

Posté par Divers Gens à 15:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2013

"Des hommes illustres" de Jean Rouaud

Jean Rouaud, auteur Français contemporain dont la quasi totalité de l'oeuvre est autobiographique, a reçu le prix Goncourt 1990 pour son livre "Les champs d'honneur" évoquant la première guerre mondiale.

 Jean Rouaud  Jean Rouaud 2

Ce livre de 1993 est, quant à lui, un récit d'enfance heureuse. L'auteur raconte sa vie jusqu'à l'age de 11 ans, en Bretagne, dans les années 60, date du décès de son père admiré et aimé, mort à 41 ans .Des hommes iluustres de Jean Rouaud

Le style est riche, les descriptions précises. L'action se situe dans un gros village : Joseph, le père, est représentant en instrument de cuisine sur le secteur de la Bretagne, après avoir vendu des outils pédagogiques dans toute la France. Sa femme tient un magasin de vaisselle et Jean a deux soeurs.

L'auteur ne se lasse pas de décrire dans les détails la vie quotidienne de cette famille, avec une mémoire remarquable. Cette profusion de détails nous plonge dans un univers quasi cinématographique, si richement imagé que l'on a l'impression de remonter le temps.

Ce livre est fait pour tous ceux qui ont connu cette période. Joseph est à la fois manuel et passionné par ce qui l'entoure et l'histoire de sa province. Nous assistons au spectacle, désolant pour les Bretons, du remembrement avec lequel le paysage est complètement détruit. Il n'offre plus les repères habituels.

Rouaud puise également dans les souvenirs de son père et nous ramène à la seconde guerre mondiale pendant laquelle Joseph se cachait car il ne voulait pas partir pour le travail obligatoire en Allemagne.

Ce voyage dans le temps auquel nous convie l'auteur dans ce roman au charme fou est entièrement dédié à la mémoire d'un père qui exerçait sur les siens une véritable fascination, donnant et suscitant un amour sans bornes. 

Mon seul regret est que l'auteur n'évoque pas sa mère et ses soeurs. Mais nous savons qu'un autre livre est entièrement dédié à cette femme.

Il ne nous reste donc plus qu'à découvrir le reste de son oeuvre !

Signé: Sophie

Sophie

 

Posté par Divers Gens à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 mai 2013

Visite chez un potier

Le 17 Avril 2013, nous nous sommes rendus dans la fabrique d'un potier, Charles Hair, à Thizay.

Nous avons été reçus par Julien, jeune potier qui bénéficie de son installation et qui vit grâce à son art et surtout d'un autre métier...

On peut dire qu'aujourd'hui se vendent très peu de céramiques car les gens achètent moins, même dans la capitale !

Il nous a montré la matière première : Le grès (sur la photo) et les émaux.

DSCN1808-001

La terre est livrée en blocs de 10 Kgs, avec une machine il en fait des cylindres de la taille d'une bouteille dont il éjecte les bulles d'air qui peuvent encore persister, en les malaxant à la main.

Il pose un tas de terre au milieu du tour électrique (qu'il fait tourner en appuyant sur une pédale).

DSCN1823-001

Il commence par le centrer en le guidant, après l'avoir humecté. Puis il façonne la pièce. Les anses et les becs des théières par exemple sont fait à part puis collés ensuite.

DSCN1828-001

Puis il met la pièce à sécher; La terre, d'abord grise, s'éclaircit et devient beige clair (à gauche sur la photo)...

DSCN1807-001

Le potier passe ensuite à l'émaillage. Charles Hair a essayé de multiples mélanges d'émaux qu'il garde soigneusement répertoriés.

On dilue plusieurs pigments à concentrations diverses dans de l'eau. Toutes les couleurs du spectre sont disponibles, de la plus claire à la plus foncée.

La pièce est trempée dans ce bain et le séchage est quasi immédiat, la terre absorbant l'eau.         

                                             DSCN1846-001    DSCN1845-001

Il faut préciser que la couleur de l'émail cuit ne sera pas celle de l'émail liquide (comme on peut le voir sur la photo)

DSCN1815-001

Quand il a terminé un certain nombre de pièces, il les met à cuire dans un grand four (chauffé au gaz) plusieurs heures, à 1300 degrés. Il attend ensuite deux ou trois jours que la température baisse d'elle même pour ouvrir le four. Ce four est composé de fibres de céramique, matériau moins coûteux mais moins résistant que la brique.

DSCN1820-001

Il existe une petite perforation dans la porte du four, que l'on rebouche ensuite et qui permet de voir les témoins de chauffe qui se recourbent quand la température de cuisson est atteinte.

DSCN1816-001

 Les pièces sont ensuite entreposées sur des étagères. Il fabrique également de la porcelaine qui ne provient pas de la même terre. On peut trouver toutes les pièces culinaires habituelles, des vases, de grands plats, des bougeoirs, et même d'énormes jardinières d'extérieur qui résistent au gel.

Tout était très beau mais assez onéreux car chaque pièce est unique.

DSCN1806-001

Nous avons énormément apprécié la démonstration de Julien qui nous a montré en détail comment il fabriquait une pièce. Nous avons admiré sa patience et sa dextérité quand il monte les bords des pièces.

Nous le remercions encore de sa disponibilité et du temps qu'il a bien voulu nous accorder pour nous faire partager sa passion.

Pour plus de renseignements : http://www.charles-hair.com/

 

Posté par Divers Gens à 14:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 avril 2013

Rendez vous musical à Blois

Bonjour !

Je suis Buddy Blues et je pratique la trompette depuis environ 10 ans.

Je suis rentré à l'orchestre de la vallée de Chinon le 7 Août 2010.

Le 14 Avril dernier, j'ai joué en public pour la première fois à la halle aux grains de Blois.

Scène Halle-aux-Grains de Blois

Nous avons joué 5 morceaux, dirigés par notre chef d'orchestre David Chrétien (professeur de tuba, diplômé du conservatoire de Rennes).

En première partie du concert, l'orchestre de Blois a interprété, entre autres, le concerto pour cor n°1 de Richard Strauss (compositeur Allemand, mort en 1949) . Le soliste, Maxime Le Keux, instrumentiste reconnu, ayant déjà joué dans différents orchestres philharmoniques prestigieux tels que l'orchestre du Capitole à Toulouse ou l'opéra de Marseille, nous en a offert une interprétation brillante.

En seconde partie, l'orchestre de la vallée de Chinon, composée d'une soixantaine de musiciens, a joué différentes partitions:

- "Proud and brave" d'Anne-Laure Guenoux

- "The white Tower" d'Otto Schwarz (trompettiste et compositeur Autrichien)

- "Circus scenes" d'Andrew Pearce (professeur de violoncelle à Vancouver et membre de l'orchestre symphonique de Boston)

- "Cossack folk dances" de Franco Cesarini (compositeur et arrangeur Suisse).

Et pour clore ce concert de printemps 2013, l'orchestre de Blois et celui de Chinon se sont regroupés sur scène pour interpreter "Jazzimut", composé par Marc Jeanbourquin ( Actuellement chef d'orchestre à la musique militaire de Rougemont).

Je dois avouer qu'avant le concert, j'étais particulièrement stressé, hésitant, bref ! Dans mes petits souliers !

A l'issue du concert, je me suis senti fier et heureux d'avoir relever ce défi. J'ai pu surmonter mon angoisse, mon stress ainsi que mes difficultés personnelles, pour finalement faire face à mes responsabilités d'instrumentiste et assurer une belle prestation, comme à chaque concert. 

Bien sûr j'ai également été ravi de découvrir la salle de concert de la halle aux grains de Blois, spécialement conçue pour les prestations de ce genre. Jamais je n'aurai imaginé pouvoir un jour jouer dans un tel endroit !

Ce fût réellement une très agréable journée, dont je garderai un souvenir mémorable !

 Signé: Buddy Blues

Budy blues

 Ps : si vous voulez des renseignements complémentaires sur l'orchestre de Chinon (Orchestre de la Vallée de Chinon), faites-le moi savoir, par l'intermédiaire d'un commentaire ou d'un message privé (rubrique "contacter l'auteur"). Je me ferai un plaisir de vous répondre.

Posté par Divers Gens à 14:06 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


16 avril 2013

"La carte et le territoire"

Aujourd'hui, je vous propose ma petite critique de ce livre de Houellebecq, qui a reçu le prix Goncourt en 2010.

Michel Houellebecq - La carte et le territoire

C'est un livre déroutant de 428 pages, il y a quelques longueurs mais les vingt-cinq dernières pages notamment sont hyper intéressantes.

Nous suivons la vie de Jed Martin, artiste peintre, photographe et vidéaste pendant plusieurs décennies.

Le livre commence par une histoire de chauffe-eau en panne pas très passionnante mais on va rencontrer des personnages comme Frédéric Beigbedder, Michel Houellebecq lui-même, ce qui est très surprenant.

Jed est peintre de personnages illustres, après avoir été photographe de cartes routières. Il peint aussi les divers petits métiers Parisiens. L'action se situe de nos jours jusqu'en 2050, date à laquelle, grâce à la vidéo, il montrera, entre autres choses, la fin d'un monde industriel où les musées s'installent dans d'anciennes usines.

Jed mène une vie d'une monotonie stupéfiante. On assiste à la mort de son père, à deux histoires d'amour, au meurtre de Houellebecq lui-même, mais Jed fait penser à "L'Etranger" de Camus qui voit beaucoup de choses mais ne ressent rien.

Houellebecq est dépeint comme un dépressif profond, ce qu'il est vraisemblablement un peu (cf sa poésie).

Michel-Houellebecq

Il est très amusant de lire un roman qui est une pure fiction dans lequel évoluent des personnalités connues.On fini par ne plus pouvoir discerner le vrai du faux (Il choque quand il parle notamment de l'immense stupidité de Julien Lepers).

Le livre est un peu long mais l'on discerne très bien la vive intelligence de l'auteur qui nous parle de l'art en grand connaisseur. Il nous offre une vision du monde moderne, ainsi que son évolution probable, d'une grande perspicacité.

Un roman que je vous recommande chaudement ! 

Bonne lecture ! 

Signé: Sophie

Sophie

Posté par Divers Gens à 14:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

09 avril 2013

Page des gourmands !

Tous les vendredis matin, au sein de l'atelier pâtisserie, certains d'entre nous confectionnent des gâteaux et autres douceurs, qui constituent le dessert de presque quarante personnes.

Voici quelques exemples de nos réalisations :

 

profiterolles d'Halloween

Profiterolles d'Halloween

 

Crême brûlée, mini fraisier et glace au caramel et noix de pécan

Crème brulée, mini fraisier et glace au caramel et noix de pécan

  

trio

Tartelette aux agrumes, aspic aux agrumes et cake choco-banane

 

Chocolat de pâques fait maison-001

photos st jean 2012 246-001

Chocolats de Pâques faits maison

 

Et pour la dégustation, nous vous donnons rendez-vous tous les vendredis à 13h00 !

Bonne semaine et à mardi prochain !

Posté par Divers Gens à 15:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

02 avril 2013

C'est votre dernier mot ? Alors les réponses sont...

1)

dentier-sauteur-

2)

 bretelles

3)

 hamac_plage

4)

ascenseur

5)

 buffet-2-corps-penturenbois

(Selon une vieille expression française, "danser devant le buffet" signifie que l'on a faim.)

  

  Merci pour votre participation ainsi que pour vos commentaires et à très bientôt !

  

Posté par Divers Gens à 14:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

26 mars 2013

Un p'tit jeu ?...

Dans ce jeu inspiré du "Taboo", nous vous proposons de deviner des mots à partir des définitions que nous avons élaborées.

Vous pouvez nous apporter les réponses dans les commentaires de l'article.

 

1) La souris les a toutes chipées, on les remplace par cet appareil.

2) On peut les remonter ou se les faire remonter.

3) Lit tropical.

4) Utilisé à la place des marches.

5) On danse devant lui quand il est vide et que l'on a faim.

Bonne recherche et rendez-vous dans quelques semaines pour les réponses!

reflechir

 

Posté par Divers Gens à 14:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2013

Une journée chez une cultivatrice de safran

 

En octobre dernier, nous avons rencontré , dans le cadre de l'activité "sorties socio-culturelles", une productrice de safran de la Tour Saint-Gelin , en Indre et Loire ( Safran de Val).

Safran

Cette épice est récemment redevenue à la mode et est très répandue en Touraine. La récolte se fait en octobre,  la plante s'appelle "crocus sativus". C'est un bulbe et une vivace qui supporte le  froid jusqu'à environ moins quinze degrés.

safran fleur

Pour le récolter, il faut pincer la base du pistil (composé de trois filaments, en rouge sur la photo) afin de détacher le bout de couleur blanche (invisible sur la photo) car il n'est pas comestible. C'est le pistil qu'on dénomme safran. Ensuite, on met les pistils à sécher soit à l'air libre comme en Afrique du Nord, soit comme en Touraine dans un déshydrateur.

pistil safran

Avant d'être cuisiné, le safran doit être préparé. Il faut l'infuser (infusion froide) dans de l'eau ou du lait, en fonction de l'effet voulu (sucré ou salé) et selon le plat préparé. Il doit être infusé environ une demi-heure, puis conservé au frais.

Les pistils du safran doivent être collectés et séchés dans la même journée. Le safran se conserve plusieurs années au sec et à l'abri de la lumière.

Le prix du safran est assez élevé (vingt-trois Euros le gramme) car pour le faire, cela nécessite énormément de plantes, donc de main-d'oeuvre.

Un gramme contient quatre cent cinquante filaments environ, donc cent cinquante plantes !

Le bulbe a une durée de vie de trois ans. Après ces trois années, le terrain doit être en jachère pendant dix ans. 

champs safran

Nous vous conseillons vivement cette visite, car Valérie est une femme très dynamique, accueillante et passionée. Nous avons pu déguster des madeleines au safran ainsi qu'une quiche aux asperges et au safran à l'issue de la visite.

Bref ! Une visite culturelle et gourmande à ne pas rater !

Pour de plus amples renseignements concernant cette culture, nous vous communiquons l'adresse de son site:

 http://safrandeval.fr/

 

Bonne visite !

  

Posté par Divers Gens à 14:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :