25 septembre 2018

Les mondes parallèles ...

Pour cette semaine, nous vous faisons pénétrer dans une dimension méconnue, étrange et parfois angoissante. Suivez-nous ! Et si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à faire de même (50 pages minimum, n'est-ce pas R2B2 ?!).

 

Je vous parle de ce sujet car j'ai découvert que les âmes de mes défunts vivaient toujours à mes côtés. Ils peuvent faire bouger les objets en traversant la distance espace temps. Ainsi, un jour, je voulais fermer une fenêtre, quand une force inconnue poussa à ma place. Quand je vais m'asseoir dans mon salon, les bouteilles tremblent sur le guéridon.

J'y crois vraiment et je rage de ne pas en savoir plus sur ces personnes qui veulent intervenir dans ma vie. Je crois que ce sont leurs âmes qui nous entourent, peut-être leur doit-on des comptes ?

Ame_forte_X-MS

 

Signé : Herbette

 

Après un long voyage dans les Amériques, je fis l'acquisition en Normandie d'un superbe manoir avec vue sur la mer. Je comptais écrire un livre sur mon long périple sur ce continent. mon achat fut rapide car la demeure était remarquable et le prix à ma portée car mes mines d'or me permettaient un certain standing.

Le manoir était meublé avec goût et je laissais tout dans l'état. Il était isolé mais ce n'était pas pour me déplaire et l'air de la mer me ravissait. Je m'installais et commençais une longue dissertation sur la constitution américaine.

La végétation était agréable avec beaucoup de fleurs et nous étions au printemps.

Une dame du coin venait s'occuper de l'entretien : Mme Hortense.

Une nuit, bizarrement j'entendis des pleurs dans la chambre d'à côté mais pensais aussitôt qu'il s'agissait de mon imagination.

Un autre jour, je découvris un magnifique bouquet de roses rouges dans l'entrée et Mme Hortense m'affirma que cela ne venait pas d'elle.

Un soir, je découvris la table dressée pour deux personnes avec des lys et des chandeliers allumés. Cela m'étonnait beaucoup mais je n'y faisais pas trop attention. Puis je vis des objets déplacés, des rideaux tirés, des livres ouverts ...

Je fouillais dans des papiers retrouvés dans une armoire et découvris un mini historique de la maison. Sa dernière habitante était une demoiselle qui se prénommait Laure, il y avait son portrait, elle était magnifique et s'était suicidée à l'âge de 25 ans, à la suite de sa rupture avec un entomologiste. Je commençais à penser à Laure et regrettais de ne jamais l'avoir rencontrée.

Mais je continuais mon travail qui était maintenant des poèmes d'amour. Un soir, revenant d'une promenade, je découvris une feuille sur mon bureau avec, cette note en rouge : "j'aime beaucoup vos écrits, je rédige moi-même quelques poèmes que je vous confis" et avec cela une liasse de feuillets un peu jaunis. Quelle ne fut pas ma stupéfaction et je m'empressais de parcourir ces magnifiques vers qui valaient mille fois mieux que les miens.

Je me mis à lui écrire et à lui raconter ma vie, elle fit de même et cette relation épistolaire me comblait pleinement. Un soir, elle me laissa un mot : "maintenant, je veux vous rencontrer. Venez dans mon boudoir, ce soir, avec une bouteille de champagne".

Je suis resté fébrile toute la journée et à 20 heures, je pénétrais dans la chambre mauve. Elle était là dans un vêtement magnifique mais légérement suranné et j'étais interdit devant tant de beauté. Elle avait un charme fou et des petites mimiques d'un autre âge qui la rendaient originale et pleine de fantaisie.

Et voilà, cela fait quarante ans que nous filons le parfait amour en écrivant des livres à quatre mains. Elle n'a pas pris une ride, elle me succédera et j'espère qu'elle n'aura pas de liaison avec le futur propriétaire. Nous n'avons jamais fréquenté personne mais nous nous suffisions à nous mêmes. Mme Hortense et sa fille qui lui succéda ne révélèrent jamais notre secret par discrétion et amitié.

Je ne me suis jamais expliqué sa présence, elle non plus. Peut-être qu'avec son suicide elle était interdite de paradis; en tout cas elle m'en a fourni un.

Laure

 

Signé : Sophie

Sophie

 

Bonne semaine à tous et bon séjour à R2B2 qui nous a lâchement abandonnés pour aller se la couler douce au bord de l'eau ...

Posté par Divers Gens à 16:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :