18 septembre 2018

Voilààààààààààààà, c'est finiiiii...

Aujourd'hui, nous publions les dernières productions du groupe au sujet de la rupture...

 

"Le coucher du soleil est la preuve que les fins peuvent être belles"

"C'est seulement à l'instant de les quitter que l'on mesure son attachement à un lieu, une maison, ou à sa famille"

Citations trouvées par Buddyblues

 

"Nous étions au mois de Mai, il faisait chaud, je faisais mes courses quand j'aperçu une superbe jeune femme. Elle était belle comme le jour et devint ma dulcinée, ma blonde. Mais un jour que je voulais batifoler avec elle, elle me brisa le coeur. il me fallu des mois et des mois de rééducation chez le psychiatre pour retrouver toutes mes facultés !"

Signé: Fred

 

"Quand j'ai eu 18 ans, alors que je digérai tranquillement le bon petit plat de ma maman, mon père m'a dit: " Bah, t'es pas encore partie ?..."

Mon sang n'a fait qu'un tour. J'ai pris mon vélo, je suis allé à Tours. Puis, j'ai pris le train pour Royan avec 400 francs en poche. J'ai rencontré un zonard qui m'a embarqué dans sa galère. On a fait la manche ensemble et pris le train en fraude. Il me disputait tous les jours.

Quand je suis rentrée, je n'étais plus moi-même. Ils m'ont emmené à la clinique psychiatrique. une infirmière a dit: "Vos parents, vous les avez assez vu !". Mais moi, je n'étais pas lassée d'eux. Année après année, j'étais hospitalisée souvent.

On peut dire que la rupture est consommée, même si nous restons dans de bons termes eux et moi."

Signé: Herbette

 

"Je suis rentrée doucement dans sa chambre, il faisait la sieste, ayant délaissé pour un temps l'ordi sur lequel il écrivait son dernier livre. Je venais de terminer le précédent dans lequel il faisait constamment allusion à notre liaison et où il nous décrivait d'une façon qu'aucune femme n'aurait supporté.

Nous avions rompu depuis un certain temps mais je possédais encore les clés de la maison. c'est vrai que notre rupture avait été chaotique mais si j'avais su écrire, j'aurai donné ma version des faits et j'auria pu dire jusqu'à quelles extrémités il pouvait aller et aurait disparue son image de gendre idéal et de premier de la classe.

Mais je n'avais pas fait Lettres mais Chimie, je lui appliquai un mouchoir plein de chloroforme sur le nez et lui fit dans la veine une piqure remplie d'un mélange de deux produits de mon invention, laissant croire à un arrêt cardiaque.

L'effet fut foudroyant, je me sentis lavée de toutes les ignominies qu'il avait pu écrire.

Étant d'origine Chrétienne, je fis une longue prière pour sa mère, sa soeur et sa nouvelle fiancée. Plus jamais il n'alllait salir d'autres réputations. J'inspectai bien la pièce, sachant que la femme de ménage le trouverait vers 14 heures.

Ce n'était pas la première fois que mes ruptures se terminaient ainsi."

Signé: Sophie

 

" Tout allait pourtant bien. Ou presque...

Nous filions le parfait amour, complices et joyeux. J'adorai surprendre les regards des hommes sur son passage. Inévitablement, ses formes généreuses, son air de défi faisaient tourner la tête des machos les plus blasés.

Mais voilà, tout n'était pas rose. Elle finit par devenir exigeante, exclusive, capricieuse, demandant une attention de tous les instants, que j'avais de plus en plus de mal à lui accorder, multipliant ses caprices de Diva !

Alors, la décision fut prise: Il fallait que l'on se sépare.

Elle n'eut aucune réaction quand je lui annonçai la nouvelle et la vie reprit son cours calmement, me faisant presque regretter d'avoir fait cet inéluctable choix.

Et contre toute attente, alors que nous subissions sans broncher  les affres du quotidien, c'est en la personne d'une jeune et frêle jeune fille que la fin de notre histoire se matérialisa.

Entre elles deux, ce fut le coup de foudre immédiat !

Lorsque je surpris le regard enflammé que portait la jolie demoiselle sur ma Diva, je compris tout de suite que tout était fini.

Effectivement, quelques jours plus tard, c'est à son volant que la jeune fille quittait définitivement notre maison, faisant chanter une dernière fois le six cylindres de ma belle Suédoise..."

Signé: R2B2 (qui fêtera demain son demi-siècle pimpant ! Envoyez vos dons à R2B2-diversgens-jeune-cinquantenaire.com qui centralisera le tri de vos chèques et dons en espèces, et qui ne manquera pas de vous remercier dès la semaine prochaine).

 

A bientôt !

Posté par Divers Gens à 15:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :