26 septembre 2017

Révélations en cascade

Après une petite discussion la semaine dernière quant à l'avenir de notre blog, nous vous proposons aujourd'hui au autre jeu littéraire qui consiste à écrire un texte débutant par "je ne savais pas que tu".

 

"Je ne savais pas que tu collectionnais les Euros."depositphotos_2175673-stock-photo-heap-of-euro-coins

 

Signé : Fair Play (numismate)

 

 

 

 

 

 

"Je ne savais pas que tu ne savais pas que les poules avaient des dents."poule_dents

 

Signé : Aurélie

Aurélie

 

 

"Je ne savais pas que tu étais né le 29 février 1792 à Pisaro, au bord de la mer Adriatique. Tu m'as donné bien du plaisir de 1810 à 1829 : 37 opéras écrits et près de 180 pièces, dont le Stabat Mater. Je ne savais pas que tu avais écris tout ça ; ça vaut bien une messe ! Oui, la petite messe solennelle que nous avons été écouter samedi.

Mais dis-moi Gioachino, je ne savais pas que tu t'appellais Rossini."

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

"Je ne savais pas que tu avais des "pirons" car la "piroune" ou le jars montait la garde."biquet

"Je ne savais pas que tes chèvres avaient "beconé" car il n'y avait aucune trace de chevreaux dans l'étable."

"Je ne savais pas que tu étais réveillé car ce matin le "jau" n'a pas chanté."

"Je ne savais pas que tu étais content car tu as boudé toute la journée."

Signé : Fred

Fred

 

 

"Je ne savais plus que tu étais si beau lorsque tu étais jeune. J'ai retrouvé récemment des photographies de toi prises lors d'un voyage au Maghreb et c'était saisissant : ta silhouette parfaite et ton beau visage entouré de tes cheveux longs.Mosquee

 

Je ne savais plus que tu étais si gai, mais les images me rappellent les longues soirées de discussions animées, que les fou-rires venaient très souvent interrompre.

Tu étais la vie, l'énergie, le bonheur, la jeunesse. Mais tu n'étais pas seul. Tu étais même très entouré et ce fut lui que tu as choisi. Il était également brillant, vous étiez en symbiose ; et vous l'êtes encore. Alors que je n'ai jamais rencontré celui qui m'aurait fait vibrer comme tu savais le faire, et c'est un peu tard maintenant. C'est un gâchis qui ne me laisse pas aigrie, mais terriblement triste. Une vie pour rien."

Signé : Sophie

Sophie

Posté par Divers Gens à 15:52 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


12 septembre 2017

Au pays de Jean Carmet...

Cet été, le groupe "sorties socio-culturelles" est allé visiter l'abbaye de Bourgueil.

AbbayeBourgueil

Elle fut fondée en 990, consacrée en 1001, démolie au XIIième siècle.

Elle comportait une tour de 7 étages abritant un carillon de 9 cloches.

Il y avait un grand jardin avec de multiple fleurs. Au Moyen-Age, l'abbaye cultivait surtout l'anis, la coriandre, et la réglisse.

L'an 1246 voit l'édification de la première église gothique.

20170719_150246

Aujourd'hui réhabilitée en musée d'arts et traditions populaires, l'abbaye abrite nombre d'objets anciens de la vie quotidienne (plus de 1500), avec notamment une belle collection de coiffes, mais aussi des outils servant à la culture et transformation du chanvre et de la réglisse.

20170719_154352

20170719_154031

20170719_154057

A noter aussi qu'elle comporte en son sein une salle de cinéma ouverte au public.

cinema-abbaye-bourgueil-credit-stevan-lira

 

N'hésitez pas à vous rendre sur place pour la beauté de l'édifice et la richesse de la collection d'objets populaires, et si votre portefeuille est bien garni, faites vous plaisir et achetez médiéval, car certains bâtiments sont à vendre !

Posté par Divers Gens à 15:38 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

05 septembre 2017

Sea, Sex, And Sun ...

Lundi matin, nous nous sommes réveillés tôt pour aller à La Rochelle.

Nous sommes partis à 7 h du matin et on a pu voir une montgolfière survolant Chinon.

SAM_0362-001

 

 

Le voyage en camion de Chinon à La Rochelle fût long (quelques heures).

Arrivés à la Rochelle, nous avons pu contempler la mer qui s’étend jusqu’en Amérique.

SAM_0399-001

Nous nous sommes perdus dans le dédale des rues de la ville.

SAM_0393-001

Le conducteur a du faire une longue marche arrière à cause du GPS, des sens interdits et d’une route barrée.

Nous avons marché dans le port.

Malgré mon acrophobie, j’ai pu profiter du paysage, même si je n’étais pas du tout rassuré. Je n’étais pas le seul à souffrir de ce mal. Une autre dame avait elle aussi le vertige.

J’ai pu voir toute la marina du port : des dizaines de bateaux blancs.

SAM_0422-001

Il y avait aussi quelqu’un qui dessinait des portraits : Sarkozy, Johnny etc...

SAM_0394-001

Et un homme qui tenait debout sur une canne les pieds en l’air, je ne sais pas par quel miracle.

SAM_0391-001

Au tantôt, nous sommes allés sur une plage gratuite et publique. Je ne me suis pas approché trop de l’eau car j’avais peur. Il y avait beaucoup de gens et même des femmes en tenues légères, maillots de bain et topless.

SAM_0406-001

Au soir, nous avons mangé au restaurant. J’ai pris un steak frites et du coca tandis que les autres ont dégusté des moules frites et de la bière.

En partant nous avons aperçu la grande roue de la Rochelle, un manège dans lequel je ne monterai jamais, de peur d’avoir une crise cardiaque.

SAM_0438-001

Nous sommes rentrés à Chinon à minuit passée et un peu fatigués.

 

Signé : Fred

Fred

 

 

Nous tenons à porter à la connaissance de notre lectorat, que seul R2B2, avec son courage exemplaire, a repris le chemin du labeur, pendant que son associée continue honteusement à prendre des congés malgré ses trois semaines de vacances. Est-elle en train de se dorer la pilule sur les plages désertées ? De randonner dans les massifs alpins ? Ou simplement de se tourner les pouces ? Personne ne sait ...

Posté par Divers Gens à 15:22 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :