Après une petite discussion la semaine dernière quant à l'avenir de notre blog, nous vous proposons aujourd'hui au autre jeu littéraire qui consiste à écrire un texte débutant par "je ne savais pas que tu".

 

"Je ne savais pas que tu collectionnais les Euros."depositphotos_2175673-stock-photo-heap-of-euro-coins

 

Signé : Fair Play (numismate)

 

 

 

 

 

 

"Je ne savais pas que tu ne savais pas que les poules avaient des dents."poule_dents

 

Signé : Aurélie

Aurélie

 

 

"Je ne savais pas que tu étais né le 29 février 1792 à Pisaro, au bord de la mer Adriatique. Tu m'as donné bien du plaisir de 1810 à 1829 : 37 opéras écrits et près de 180 pièces, dont le Stabat Mater. Je ne savais pas que tu avais écris tout ça ; ça vaut bien une messe ! Oui, la petite messe solennelle que nous avons été écouter samedi.

Mais dis-moi Gioachino, je ne savais pas que tu t'appellais Rossini."

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

"Je ne savais pas que tu avais des "pirons" car la "piroune" ou le jars montait la garde."biquet

"Je ne savais pas que tes chèvres avaient "beconé" car il n'y avait aucune trace de chevreaux dans l'étable."

"Je ne savais pas que tu étais réveillé car ce matin le "jau" n'a pas chanté."

"Je ne savais pas que tu étais content car tu as boudé toute la journée."

Signé : Fred

Fred

 

 

"Je ne savais plus que tu étais si beau lorsque tu étais jeune. J'ai retrouvé récemment des photographies de toi prises lors d'un voyage au Maghreb et c'était saisissant : ta silhouette parfaite et ton beau visage entouré de tes cheveux longs.Mosquee

 

Je ne savais plus que tu étais si gai, mais les images me rappellent les longues soirées de discussions animées, que les fou-rires venaient très souvent interrompre.

Tu étais la vie, l'énergie, le bonheur, la jeunesse. Mais tu n'étais pas seul. Tu étais même très entouré et ce fut lui que tu as choisi. Il était également brillant, vous étiez en symbiose ; et vous l'êtes encore. Alors que je n'ai jamais rencontré celui qui m'aurait fait vibrer comme tu savais le faire, et c'est un peu tard maintenant. C'est un gâchis qui ne me laisse pas aigrie, mais terriblement triste. Une vie pour rien."

Signé : Sophie

Sophie