30 mai 2017

Déchaînés ... !

Aujourd'hui, Buddy Blues a choisi de nous parler de l'esclavage, moderne ou ancien, et de son histoire.

 

chaines_esclavage

 

L'esclavage, c'est la condition d'un individu privé de sa liberté et qui devient la propriété exploitable et négociable comme un bien matériel d'une autre personne.

L'esclavage a évolué tout au long de son histoire.

Il a été rétablit par Napoléon Ier.

Au XVIIIième et XIXième siècle, une hiérarchie des couleurs a été créée, avec au sommet la couleur blanche. Elle n'est cependant pas la seule cause du racisme.

La première abolition de l'esclavage est votée par la Convention en 1794 en France. Elle décrète que les Hommes, sans distinction de couleurs, domiciliés dans les colonies, sont citoyens français (décret numéro 2262 de la Convention Nationale du 16 jour pluviôse an 2 de la République Française).

L'esclavage est reconnu crime contre l'humanité, en 2011 (loi numéro 2001-434 du 21 mai 2001).

Quelques autres dates importantes :

- 1807, l'Angleterre interdit la traite des noirs.

- 1833, abolition de l'esclavage dans l'Empire Britannique.

- 1862, Lincoln proclame l'émancipation des esclaves du Sud.

- 1865, abolition de l'esclavage des noirs au États-Unis (appelés "Bois d'Ebène"), mais l'esclavage continue avec les Indiens (appelés "Bois de Teck").

- 1888, abolition de l'esclavage au Brésil.

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

Posté par Divers Gens à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


23 mai 2017

Jamais plus jamais !

Je ne ferai plus de politessedieux_du_stade

Je ne ferai plus de sourire

Je ne ferai plus de caresse

Je ne ferai plus de compliment

Je ne rendrai plus de service

 

Je ferai des conneries

J'arracherai le sac des vieilles damesvieille_dame

Je volerai les doudous des enfants

Je mettrai des crottes de chien sur le palier des notables

J'irai dire des gros mots durant la messe

Je rayerai les carrosseries des voitures

J'irai jouer et boire jusqu'au petit matin

A la piscine, j'irai voir dans la douche des hommes

Je donnerai des coups de pied aux chiens

J'irai étaler toutes les poubelles dans la rue

Je ferai tout cela et bien d'autres choses encore

Car soixante ans de vie exemplaire

Sans une divine récompense

Ça commence à bien faire !

 

Signé : Sophie

Sophie

 

 

Je ne ferai plus de me laisser pousser la barbe et les cheveux longs

Je ferai coûte que coûte ma routine savamment orchestrée chez moi.

chewie

 

Signé : Fair Play

 

 

Je ferai plus attention à ma santé et à mon bien-être intérieur

Je ne ferai plus de paris insensés ni de dépenses inutiles.

yoga

 

Signé : Zebra

Zebra

 

 

Ce que je ne ferai plus : me rendre ridicule

Ce que je ferai : appliquer cette résolution.

clown

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

 

Je ne prendrai plus un rond-point directement par la gauche au lieu de le contourner.

Je ne gratterai plus jamais dans la terre ou le fumier sans après me désinfecter les mains à l'alcool ou l'eau oxygénée.

Je ne brancherai plus jamais un appareil qui est mouillé.

Je ferai attention de ne pas mélanger les bons champignons et les mauvais.

rond-point-de-lEurope

 

Signé : Fred

Fred

 

 

Je ne ferai plus l'andouille, je ferai l'autruche.

Je ne ferai plus de rond de jambe, je ferai l'hypocrite.

autruche

 

Signé : Lapin Blanc

 

 

Vous pouvez également vous prêter au jeu du "Je ferai, je ne ferai plus". Nous serons enchanté de vous lire longuement !

Bonne semaine sous le soleil ...

Posté par Divers Gens à 15:43 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2017

I have a dream ...

La semaine dernière, nous nous étions donné comme consigne de coucher sur papier nos propres cauchemars ou d'en inventer. En voici le résultat.

 

- Pendant longtemps, j'ai fait le rêve glaçant qu'un agresseur me poursuivait et que je ne pouvais pas courir pour m'enfuir ou voler, ce que dans mon rêve je faisais habituellement.

Sinon il y a presque 30 ans, je fis un cauchemar qui m'a vraiment marquée. J'étais dans un petit sous-marin du type utilisé par le commandant Cousteau et décidait de revenir à la surface mais il n'y avait plus de surface. A chaque fois que je voulais remonter il n'y avait aucune terre, le monde avait été totalement englouti. Ma panique était totale, j'allais continuer un peu à vivre avec le peu de nourriture que j'avais et j'allais mourir étouffée et ceci dans la plus totale solitude.

D'ailleurs, la solitude me terrorise, car je rêve souvent que je me retrouve dans une île déserte et que j'en suis désespérée.

mer

Signé : Sophie

Sophie

 

 

- J'ai fait un cauchemar une nuit ; j'étais torturé, mais le pire de ce cauchemar, c'est que lorsque je me suis réveillé j'avais mal dans les mollets.

chevre_prisonnier

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

 

- Je suis dans le cabinet d'un grand professeur en médecine qui m'annonce que je soufre d'un cancer fulgurant et que j'en ai à peine pour 24h à vivre. Me voyant me décomposer il me rassure en me disant qu'avec les températures particulièrement fraîches de cette saison, la pelouse ne pousse pas trop vite et que donc ma femme n'aura pas à la tondre avant 15 jours ...

golf_tondeuse

Signé : R2B2

 

 

- Wes Craven décidait de réaliser un nouveau film. Il apprit dans les journaux que des adolescents étaient internés dans des hôpitaux psychiatrique de différents États et qu'ils prétendaient tous voir le même personnage monstrueux dans leur cauchemar. Wes Craven se rendit dans divers hôpitaux pour questionner ces adolescents. Avec tous les détails que lui avaient fourni les jeunes, Wes Craven inventa donc le personnage de Freddy Krueger.

freddy_krueger

Signé : Fair Play

 

 

- J'ai fait un rêve étrange et pénétrant, une vision de l'horreur. J'ai aperçu dans mon songe l'Apocalypse selon St Jean. Un véritable Armageddon, une guerre encore plus dévastatrice que les deux premières Guerres Mondiales, des avions pilotés par des kamikazes islamistes foncer sur une centrale nucléaire produisant une explosion encore plus ravageuse que Tchernobyl ou le 11 septembre, pire que toutes les eschatologies ou prédictions de Nostradamus dans ses "Centuries".

apocalypse

Signé : Fred

Fred

 

 

- Je suis un super lapin, après avoir été 100 fois poignardée, flinguée, que ma voiture se soit crashée 1000 fois dans un mur ou un camion, je suis toujours en vie, et là pour le raconter !

dépanneuse

Signé : Lapin Blanc

 

 

Si vous voulez vous défouler, vous pouvez toujours nous raconter les vôtres ! Bonne semaine !

Posté par Divers Gens à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 mai 2017

Il est où le bonheur, il est où ?

J'aime contempler la nature

J'aime observer à l'ombre des cerisiers Napoléon, Bigarreaux, et Coeurs de Pigeons chez ma mère lorsqu'ils sont en fleurs

Ecouter les étourneaux chantant dans les figuiers quand arrive la saison des figues

Regarder les fleurs du jardin s'épanouir, les légumes pousser, les tomates mûrir.

J'aime ramasser les "têtes de nègres", les trompettes des maures, les coulemelles, les pieds de moutons dans les bois de Cinais

J'apprécie la lecture de revues comme "Vocable" ou "Leessan Arabi".

 

Signé : Fred

Fred

 

 

Le matin je me lève, je prends mon café, c'est un rituel depuis plusieurs années.

Les informations passent à la télévision, je regarde l'heure qu'il y a sur ma montre.

Quand je suis réveillé, je pense au programme de la journée, jamais le même ; rituel retrouver ses marques

Savoir que la journée qu'il y a devant soi est une nouvelle aventure, ceci contribue à une complète satisfaction.

Toutes ces petites circonstances, ces rituels engendrent ce que l'on appelle le bonheur.

Retenir la vie car on l'aime, ces tout petits riens de tous les jours font de moi l'homme le plus heureux de la Terre ; car je trouve chaque jour ce que cherche.

 

Signé : Buddy Blues

Budy blues

 

 

Farfouiller dans les vracs de Légos,

Miser des jetons à une table de Poker,

Choisir le bon jeu parmi mes cartes,

Caliner mon chat tous les matins,

Gâter ma fille de petits riens.

 

Signé : Zebra

Zebra

 

 

Le bruit des vagues sur une coque de bateau, d'un bloc rouge suédois qui ronronne, d'un pivert dans un érable

L'odeur des ports, de l'herbe coupée, des churros espagnols

Le goût d'un Magnum à la vanille, d'un Krema au citron, d'une galette bretonne

La vue d'un rivage, d'un sourire, d'un phrare

La douceur de la peau du poisson, du siège en cuir de mon antiquité, de la main de mes enfants.

 

Signé : R2B2

 

 

Déguster goulûment une glace à l'italienne vanille-fraise en été avant qu'elle ne fonde

Marcher sur le sable mouillé et se faire lécher les pieds par les vaguelettes de la mer qui remonte

Sentir leurs petites mains agripper la mienne lorsque nous nous baladons

Humer l'odeur de la terre après l'orage.

 

Signé : Lapin Blanc

 

 

Petit bonheur : ce sont des dalles et des dédales, ce sont des fleurs roses même fanées, ce sont des sourires effacés, mais on m'a toujours dit que le bonheur n'existait pas.

 

Signé : Aurélie

Aurélie

 

Katerine - Moment parfait

Posté par Divers Gens à 15:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

02 mai 2017

Un souffle de légèreté ...

Pour mardi prochain, nous vous avons trouvé du travail. Nous allons vous demander de participer à un poème collectif. Continuez simplement dans la même veine.

 

Qu'est-ce que le bonheur ?

 

Se laisser mordiller par une fratrie de chatons

chatons

En septembre, goûter les mûres le long des sentiers

Se balader tranquillement le long d'un port de pêche

port_peche

Allongé dans l'herbe, regarder les coccinelles

coccinelle

Rencontrer un ami qu'on n'a pas vu depuis longtemps

S'amuser avec ses enfants ou leur lire un bon livre

Regarder la fin d'un bon film à suspense

Passer devant une boutique indienne et sentir de l'encens

encens

 

Signé : Sophie

Sophie

Posté par Divers Gens à 15:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :