J'ai voulu parler de ce sujet puisque je me suis toujours intéressé aux sectes.

Quant à mes sources, je les ai prises dans :

- "Chroniques de l'anée ..."

- Divers livres de Pierre Bellemare

- Diverses revues de faits divers

- Diverses émissions télévisées

LES SECTES

Auto-proclamées religions, les sectes sont des groupes où il y a une manipulation mentale, qui entraîne endoctrinement, contrôle de la pensée, destruction de la personne et de la famille, voire de la société.

A leur tête, on retrouve un guru, seul détenteur d’une vérité absolue, par exemple grâce à une révélation, exerçant un pouvoir totalitaire sur leurs disciples. Les femmes gurus sont assez rares bien que certains cas ont été cités par les autorités mais elles restent minoritaires dans ce milieu.

Ces hommes sont intelligents, charismatiques et manipulateur de génie. Quand un nouvel  adepte arrive, on lui fait comprendre qu’il était attendu et qu’il est appelé à une grande mission. La secte a besoin de lui, il y  occupera un poste important, et le guru se chargera en personne de son initiation. Etant devenu un disciple, le nouvel arrivant doit entreprendre une opération de purification qui consiste avant tout à couper tout contacts avec ses anciens amis et sa famille. Il lui est souvent demandé de se déposséder de son argent, considéré comme un attachement matérialiste méprisant.

Les gurus utilisent fréquemment diverses techniques pour fragiliser les membres de leur secte. Par exemple, en créant un état de fatigue, en modifiant leurs habitudes alimentaires, en réduisant leur intimité, en jouant sur le groupe, au travers des séances de confession collective.

Les gurus sont des manipulateurs toxiques, mais surtout des prédateurs, mûs par leur propre intérêt et en particulier celui de l’argent. La justice a révélé de nombreuses affaires de fraudes fiscales, d’escroqueries ou de détournements de fonds.

Aux USA, il y a la secte des Raeliens.

rael

Fondée en 1975 par le français Claude Vorilhon qui propagea le credo que les hommes furent créés par des extraterrestres, les Elohim. La secte des Raéliens est aussi connu pour avoir prétendu cloné des êtres humains, soutenu par leur chimiste Brigitte Boisselier.

L’indien Bhagwan srî Rajneesh fonda la secte Osho qui eut des ramifications en Inde, en Suisse, en Allemagne. Décédé en 1990, sa doctrine est toujours largement diffusée dans le monde entier.

La secte Les Portes du Paradis fut fondée en 1975 par Marshall Applewhite, un guru connu pour avoir fait de fréquents séjours en hôpital psychiatrique. Le 26 mars 1997, 39 membres de la secte se sont suicidés. Après enquête, le FBI compris que les membres croyaient aux OVNI et qu’ils préparaient, avec le passage de la comète Hale Bopp, à quitter leur corps pour rejoindre une vie extraterrestre.

Dans les Alpes de Haute Provence à Castellane, il y a le Mandarom de Gilbert Bourdin, décédé en 1998, qui se faisait appeler le Messie Cosmoplanétaire. En septembre 2001, la statue monumentale de 33 mètres de haut du guru fut dynamitée par décision de justice.

mandarom

A sa mort, le maire et tous ses administrés de Castellane refusèrent que Gilbert Bourdin soit enterré au cimetière communal puisqu’ils craignaient que cela ne devienne un lieu de pèlerinage douteux pour le reste de ses ouailles.

Il existe la Methernitha en Suisse dirigé par un guru analphabète mais bricoleur de génie.Pour jeter la poudre aux yeux, par exemple, à ses disciples, il a inventé une machine qui a belle allure quand on la voit.

methernitha

Selon le guru, la Machine ne tombe jamais en panne et contrôle tout. En réalité, les composants sont très simples. N’importe qui qui possède quelques notions d’électricité serait à même de la construire. Ce qu’il ne dit pas à ses membres, c’est que tous les soirs, le guru recharge les batteries. La Methernita existe toujours mais les autorités helvétiques ignorent si ce guru est toujours vivant puisque c’est une secte très fermée.

En Chine, il y a la secte Falungong  dirigé par Li Hong Zhi, en fuite et activement recherché par la police chinoise puisqu’un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui par les autorités de Pékin.

A côté de Pau dans les Pyrénées Atlantiques, il existe l’Ordre Apostolique Tabitha’s Place installée vers 1980.Elle prétend vivre selon les préceptes de la Bible et refuse toute vaccination et toutes formes de médecines modernes pour ses membres.

2048x1536-fit_chateau-tabitha-place-pyrenees-atlantiques

En France, les Témoins de Jéhovah seraient aux nombre de 200 000. En 1945, ils n’étaient guère plus de 1 500.

 

En Ouganda, il y a la Restauration des 10 Commandements dont 1000 adeptes furent retrouvés ensevelis dans un charnier en mars 2000. Les autorités ougandaises ne purent jamais expliquer comment autant de personnes purent être tuées en si peu de temps.

En novembre 1993 en Ukraine, un suicide collectif fut décidé par la femme guru Marina Tsvygoun alias Marie Devi Christos. Il fut empêché par la police. Ils devaient s’immoler en masse par le feu, le sang et l’eau dans un rituel d’apocalypse. Marie Devi Christos et son mari avait une telle emprise sur leurs membres que certains se laissaient mourir de faim rien que sur la demande de leur guru. Avec l’éclatement de l’URSS, les mouvements sectaires ont proliférés en Russie et dans les anciens pays d’Union Soviétique.

En janvier 1998, aux Iles Canaries, un autre suicide collectif fut déjoué. C’était la secte Centre Holistique Isis dirigée par une psychologue allemande.

Il y eu aussi la Famille du guru Charles Manson qui avait assassiné Sharon Tate, l’épouse du cinéaste Roman Polanski en août 1969. D’abord condamné à mort, Charles Manson vit sa peine commuée en détention à perpétuité. Âgé de 82 ans, Charles Manson est actuellement hospitalisé pour infection urinaire dans un hôpital de haute surveillance.

En Ouganda, le 17 mars 2000, le guru Joseph Kibwetere incendiait l’église de Kanungu entraînant la mort de 440 membres. Il leur avait soutenu que ce suicide collectif les sauverait de la damnation.

Une femme guru avait forcée à signer de fausses attestations de vaccin contre le tétanos concernant les enfants de la secte à une doctoresse du CNRS endoctrinée. Elle fut définitivement radiée de l’Ordre des Médecins.

Le magicien Gérard Majax visite régulièrement les sectes. Dans une émission, il avait dit au présentateur que les visages colorés qui voltigent et apparaissent ne sont que des tours de passe-passe pour jeter la poudre aux yeux des adeptes, et que n’importe quel prestidigitateur serait en mesure d’expliquer s’ils n’étaient pas retenus par le sceau du secret.

Les autorités belges parvinrent à recenser 560 sectes rien qu’en Belgique.

Les autorités de Manille aux Philippines parvinrent à répertorier une centaine de sectes religieuses rien qu’à Manille.

En France, elles seraient au nombre de 800 mais beaucoup d’autres mouvements sectaires ne sont pas répertoriés.

La secte Aum Shinrikyo qui veut dire Nouvelle Eglise de la Vérité Suprême fut fondée en 1987 par Shoko Asahara de son vrai nom Chizuo Matsumoto. Au Japon, elle est reconnue comme destructrice, totalitaire, extrémiste et terroriste. Ses adeptes considéraient leur guru comme l’incarnation du Messie sur Terre. Shoko Asahara avait prédit l’apocalypse pour le 1 août 1999 et ses membres s’y préparaient activement. En mars 1995, ils ont organisé un attentat dans le métro de Tokyo qui fit 12 morts et 5 000 intoxiqués au gaz sarin. Le but de l’attentat était d’attirer l’attention sur Aum Shinrikyo. A l’arrestation du guru en mai 1995, la police japonaise découvrit le scénario apocalyptique que la secte avait échafaudé. Le jour prévu pour le chaos, des hélicoptères télécommandés devaient déverser du gaz sarin sur Tokyo et un camion spécial en aurait diffusé dans ses grandes artères. Profitant ainsi de la confusion, des commandos de fanatiques armés se seraient rués à l’assaut des ministères. Rebaptisé Aleph, la secte compte à ce jour 1500 membres contre 10 000 dans les années 90. Après un procès qui dura 8 ans, le guru Shoko Asahara fut condamné à la pendaison, mais l'execution n'a pas encore eu lieu car certains membres de la secte n’ont toujours pas été jugés.

Parmi les sectes religieuses qui fleurissent au Japon, on peut aussi citer celle du guru Hogen Fukunaga qui compte à ce jour 30 000 adeptes de toutes classes sociales.

En 1954 à Séoul, Sun Myung-Moon fonda la secte Moon appelé aussi Eglise de l’Unification, prétendant avoir reçu la visite du Christ qui lui aurait demandé d’unifier la chrétienté et d’établir son Royaume sur Terre.

En mars 1960, Sun Myung-Moon épousa Hak Ja-Han qu’il considérait comme une Eve restaurée. La secte Moon était célèbre pour les mariages collectifs. Sun Myung-Moon est décédé en 2012.

celebration-de-mariages-en-masse-par-l-eglise-de-l-unification-photo-by-lee-jae-won-reuters-1394017958

La Scientologie fut fondée par Lafayette Ron Hubbard, décédé en 1986. Les USA, en Espagne et en Belgique, la Scientologie est considérée comme une entité religieuse. En France, elle a fini par être considérée comme une secte. La Russie l’interdit comme entité religieuse tout comme l’Allemagne, mais le culte est libre en Allemagne. Parmi les scientologues célèbres, on peut citer John Travolta et Tom Cruise.

top gun

L’ancienne épouse de Tom Cruise Katie Holmes avait demandé le divorce pour échapper elle et sa fille, à l’emprise de Scientologie de son mari Tom Cruise. Quant à John Travolta, après avoir plaidé longtemps en faveur de la Scientologie, aujourd’hui il cherche à s’en éloigner.

Le siège religieux le plus long fut celui de la secte des Davidiens dirigée par David Koresh de son vrai nom Vernon Howell à Waco au Texas. C’était un postier qui avait livré un colis suspect qui avait alerté les autorités locales. Pendant un mois et demi, le FBI assiégea le ranch des Davidiens. Le 19 avril 1993, l’assaut fut donné et les Forces Spéciales virent les bâtiments prendre feu. 82 personnes périrent dans les flammes dont David Koresh. Les conditions du sinistre restent un mystère, assassinat ou suicide collectif.

Le 5 octobre 1994, l’Ordre du Temple Solaire se fit connaître par cette immolation collective, 2 en Suisse dont 23 et 25 victimes dans deux chalets différents et une au Canada qui fit cinq victimes. Elle fut fondée par un prétendu homéopathe belge, Luc Jouret et son fidèle acolyte Jo di Mambro qui était déjà connu par la justice helvétique pour escroqueries et affaires frauduleuses.

gourous-ots

Selon le délire ésotérique de l’Ordre, ces personnes étaient en Transit vers Sirius pour rencontrer la Grande Loge Blanche, des êtres mi-ange mi-hommes habitant l’étoile Sirius. Un fait avait frappé les enquêteurs suisses, la présence de Luc Jouret et de Jo di Mambro parmi les victimes. Car il ne s’agissait pas d’une quelconque mise en scène, ils s’étaient bien suicidés. Les gurus Luc Jouret et Jo di Mambro n’étaient donc pas des escrocs profitant de la crédulité de personnes plus ou moins influençables ou plus ou moins mal dans leur peau, comme tant de fondateurs de sectes. C’étaient des illuminés fanatiques. Cette histoire de Transit vers Sirius, ils y croyaient vraiment. Un an plus tard, il y eu une autre immolation qui fit 16 victimes. Ce que déduirent les enquêteurs, c’est que la secte n’avait plus besoin de ses fondateurs pour fonctionner. Les enquêteurs suisses et français ne comprirent jamais comment une telle aberration mentale était possible, comment croire à cette abracadabrante histoire de Transit vers Sirius. Luc Jouret s’était inspiré d’une autre secte dont il soignait le guru atteint d’un cancer, Julien Origas.

Mais le suicide collectif le plus célèbre restera sans nul doute celui de Guyana le 18 novembre 1978 sur l’instigation du révérend Jim Jones.

Jimjones

914 personnes se sont suicidés en avalant du jus d’orange mélangé à du cyanure de potassium. Dans les derniers mois de sa vie, Jim Jones se prenait pour la réincarnation du Christ, de Bouddha et de Lénine. Ce jour de novembre 1978, un fou a pu, sans employer de moyens de science-fiction, sans chirurgie futuriste du cerveau, sans rayons mystérieux, faire accomplir à 914 personnes, les actes qui répugnent le plus à la conscience, se suicider, s’entretuer, mettre à mort soi-même ses propres enfants. L’holocauste de Guyana a rappelé qu’on peut faire ce qu’on veut des êtres humains, ou du moins des plus influençables d’entre eux, à condition d’employer les moyens appropriés.

C’est pour cela qu’il serait dangereux d’oublier Jim Jones puisque tous les moutons avaient suivis leur berger dans la mort. Le culte du Temple du Peuple est considéré comme destructif et a été officiellement interdit par la Cour Suprême des USA.

Signé:

Fair Play

Après cet article fort documenté et sérieux, il est temps de se détendre un peu...