Après s'être embrumé nos cerveaux avec la notion de vérité, Sophie et Aiglon nous proposent, sans s'être concertés deux réflexions sur le thème de la bonté et de l'empathie...

La bonté:

C'est être bienveillant et compatissant envers n'importe quelle personne d'un simple regard.

Attention à ne pas confondre avec la pitié qui consiste à traiter une personne avec une indulgence particulière, notamment car celle-ci est faible dans un domaine.

La bonté peut s'exprimer tout simplement par une attitude positive sans forcément faire un geste envers cette personne.

 

Signé: Aiglon

 

75009798

 

"Je serai toujours du coté de ceux qui ont faim" A. Camus

 

Jamais je ne cesserai de chanter l'amitié.

les conversations vraies, ponctuées de gaieté.

Les confidences entremêlées de rires.

Et tous ces moments qui virent aux délires.

 

Jamais je ne cesserai de chanter les petits.

Ceux qu'on exploite et que l'on maltraite à l'envie.

Ceux qui se taisent, se sachant dans un monde inique.

Ceux qui sont broyés dans un système à sens unique.

 

Jamais je ne cesserai de chanter les exclus.

Ceux qui viennent de loin, que l'on n' attendait pas.

Qui supportent les regards blessants des repus.

Tout en survivant dans un pays qui en fait, les hait.

 

Jamais je ne cesserai de chanter les sans grade.

Ceux qui sont nés là où il ne fallait pas.

A un moment où tout se dégrade.

Là où rien n'est possible, où même rêver ne se fait pas.

 

Jamais je ne cesserai de chanter les enfants.

Ceux qui ne décident rien mais subissent seulement.

Qui souvent rentrent chez eux en tremblant.

Et qui ne peuvent s'en remettre qu'à un Dieu absent.

 

Jamais je ne cesserai de chanter les femmes.

Celles qui ont souffert dans leur chair parce que l'homme est infâme.

Celles qu'on harasse et qu'on affame.

Car elles sont plus chétives et qu'elles ont une âme.

 

Signé: Sophie

Sophie

 

HumourDieuvacances

Et une p'tite dernière, pour la route...

42128252

 

Désolés...

Mais bonne semaine quand même !