prison-670x274

 

Evasion

 

Encore une taffe ! Juste une dernière.

Dans une aspiration lente

Crépite, rougeoie, fume dans l'air,

Poignets sanglés, les mains sanglantes.

 

Bourreau attentionné, intime instant

Entre imploration et résignation,

Juste une, juste une dernière avant,

Trente degrés mais des frissons.

 

Crois-tu que mon dieu m'écoute  ?

Il le faut, j'arrive bientôt c'est important,

J'aurai dû, j'aurai tant voulu avoir des doutes,

Encore une, juste une dernière avant.

 

Le crépuscule dans la cellule,

Une nuit blanche pour une nuit noire

Infinie, comme mes regrets avec recul

Scelle le dernier jour de mes espoirs.

 

Le festin fumant, sans appétit, encore chaud,

La nourriture est spirituelle,

Quand les Si conditionnels coupent les barreaux,

Les clés tintinnabulantes, sonnent le rituel.

 

Mille fois évadé de ce couloir dans ma tête,

Mon ombre, fidèle elle, me suit,

Moins seul dans cette marche muette,

Le lino couine sous mes pas, ma nuque se raidit.

 

Situation lacrymogène d'un crime passionnel,

Des années hantées, l'injection létale qui s'infiltre,

J'inspire un coup, le tueur est professionnel,

Ma vie ne tient plus qu'à un filtre.

 

Le fauteuil froid accueille mon corps,

L'intraveineuse extrait mon âme vers les cieux,

Contrôle du pouls, le détenu est mort,

Heure du décès, 6h52.

 

LOLO

(Publié sur short-edition.com)