Aïkido

  aikido 1131183~1

 

 100PX-~1 

 

 

L'aïkido a été créé par maître Morihei Ueshiba (1883-1969) d'après ses études des différents arts martiaux de son époque ainsi que différentes écoles de sabre et de bâton (Ken Jutsu et jyo).

Cet art est donc un art de synthèse se caractérisant par des techniques d'esquives, de projections ou d'immobilisations, et accompagnées ou non d'atémis (coups frappés).

 

"AÏKIDO" signifie :

 

"AÏ": Harmonie

"KI": Energie

"DO": Chemin, voie

 

Il est à noter que cet art ne comporte pas de compétitions et est donc praticable à tout âge.

Les grades sont donc obtenus uniquement sur des considérations techniques, lors de prestations contre un ou plusieurs partenaires, à mains nues ou avec armes.

 

Les armes:

 

- Le tanto (couteau)

tanto_jpg aikido-tanto-akagashi-en_large

 

- Le bokken (sabre en bois d'entrainement)

bokken02 2567-bokken-d-entrainement-katana-en-bois-w1802

 

 

Pour information, voici une petite explication de la tenue du ken, tirée du livre de Jean Motte et Robert Negre:

 "KEN JITSU, une pratique de l'aïkido" (Editions CHIRON).

Aikido-001

 

 

 

Le jyo (le bâton, d'une longueur d'un mètre vingt-huit en moyenne)

 

jo aikido-baton-02-gd

Ces armes sont utilisées aussi bien en défense qu'en attaque, mais nous apprenons aussi à nous défendre à mains nues contre ces armes.

 

Une des particularités de l'Aïkido est l'utilisation de la force de l'adversaire pour la retourner contre lui.

Par exemple, il existe différents mouvements de jambes servant à esquiver les attaques, et suivies de saisies pouvant projeter l'adversaire ou l'immobiliser au sol grâce à des clés d'articulations.

 

Les différents modes de travail

 

Les gens voyant pour la première fois cet art martial pourraient penser qu'il y a connivence commune et que la personne attaquante (Uké) se jette toute seule au sol.

 

101

 (Technique Koté gaéshi)

 

Mais il n'y a rien de plus faux.

Les techniques utilisant des mouvements circulaires, avec utilisation des articulations (exemple: Koté gaéshi) ne pardonnent absolument pas: Si l'attaquant ne suit pas le mouvement, il y a casse des dites articulations sollicitées.

C'est pour cette raison que l'on observe un mouvement total du corps de l'attaquant (uké).

C'est pour cela, et nous le comprenons bien, nous, les pratiquants, que cela peut ressembler à une chorégraphie.

Mais soyez en certains, il n'en est absolument rien !

 

Voici quelques exemples de modes de travail.

 

IPPAN-GEIKO: Chacun exécute la même technique à tour de rôle

JUNO-GEIKO: Travail en souplesse

RYU NO-GEIKO: Travail en essayant de percevoir l'attaque et diriger l'esprit de l'attaquant

GONO-GEIKO: Travail en puissance

KAKARI-GEIKO: L'attaquant utilise une ou plusieurs formes d'attaque, sans arrêts, et est contrôlé

TANINZU-DORI: Plusieurs formes d'attaque et plusieurs adversaires

FUTARI-DORI: Plusieurs adversaires ont au préalable saisi le défenseur

JIYU-OYOGI: Travail libre

HENKA-WASA: Enchaînement et variations

KEISHI-WASA: Contre-mouvements

small_photo_127 080805_112329 morihei-ueshiba-aiki

Principe du respect de l'individu:

 

Faire mal là où ça doit faire mal, tel est le principe. Mais sans plus, car ce n'est pas une preuve d'efficacité que de casser le bras du Uké ! Ce serait plutôt un signe de faiblesse personnelle ou un manque de connaissance technique, bien que l'accident soit toujours possible et excusable.

 

Quoi qu'il en soit, l'aïkido peut passer par plusieurs phases, la première étant physique. La consolidation du corps se fait par des entrainements durs et répétés, durant lesquels le pratiquant préférera mordre le revers du kimono plutôt que de frapper l'adversaire lors d'une immobilisation douloureuse.

 

Mais il serait dommage de ne considérer que l'aspect physique de cet art.

Lorsque le corps et l'esprit sont bien préparés, dans la voie de Budo et de l'Aïkido, il peut s'ouvrir au pratiquant une autre dimension, plus subtile et spirituelle, grâce à une pratique régulière.

 

Cette pratique apporte un développement complet et harmonieux de l'individu.

 

Elle développe toutes les parties du corps et, sur le long terme, augmente la souplesse, améliore la correction de l'attitude (assouplissement dorsal, des genoux, etc …) mais aussi permet la relaxation, le contrôle de la respiration et augmente l'endurance.

 

L'Aïkido permet également aux jeunes de reprendre, à la puberté, le contrôle d'un corps en pleine mutation.

Enfin, le code d'honneur des arts martiaux Nippons associé à l'esprit qui en découle permet à l'Aïkidoka d'acquérir des valeurs morales nobles comme le respect d'autrui et de soi, la politesse, la loyauté, le courage et la maîtrise de soi.

 

Signé : Pouët Pouët

Pouët Pouët